in , , ,

Des corps ressuscités pour les âmes de l’Enfer ?

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Dans le catholicisme, la résurrection des corps est enseignée comme étant un événement universel qui concerne tous les morts.

Les bons et les mauvais recevront tous un corps ressuscité. Cependant, l’enseignement de l’Église soulève une question importante : qu’en sera-t-il des âmes damnées ? Comment leur corps ressuscité sera-t-il différent de celui des justes ?

Selon le Catéchisme de l’Église catholique, tous les morts ressusciteront, mais les uns recevront un corps ressuscité pour la vie éternelle, tandis que les autres recevront un corps ressuscité pour le jugement éternel.

« 998 Qui ressuscitera ? Tous les hommes qui sont morts :  » ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, ceux qui auront fait le mal, pour la damnation  » (Jn 5, 29 ; cf. Dn 12, 2).

999 Comment ? Le Christ est ressuscité avec son propre corps :  » Regardez mes mains et mes pieds : c’est bien moi  » (Lc 24, 39) ; mais Il n’est pas revenu à une vie terrestre. De même, en Lui,  » tous ressusciteront avec leur propre corps, qu’ils ont maintenant  » (Cc. Latran IV : DS 801), mais ce corps sera  » transfiguré en corps de gloire  » (Ph 3, 21), en  » corps spirituel  » (1 Co 15, 44) :

Mais, dira-t-on, comment les morts ressuscitent-ils ? Avec quel corps reviennent-ils ? Insensé ! Ce que tu sèmes, toi, ne reprend vie, s’il ne meurt. Et ce que tu sèmes, ce n’est pas le corps à venir, mais un grain tout nu (…). On sème de la corruption, il ressuscite de l’incorruption ; (…) les morts ressusciteront incorruptibles (…). Il faut en effet que cet être corruptible revête l’incorruptibilité, que cet être mortel revête l’immortalité (1 Co 15, 35-37. 42. 52-53).« 

Le Père William Saunders développe cette doctrine dans son article sur la résurrection des morts publié dans l’Arlington Catholic Herald. Selon lui, les corps ressuscités des âmes damnées auront une identité, une totalité et une immortalité, mais sans les qualités transcendantes de notre être humain.

Ils seront capables de souffrir le châtiment éternel de l’Enfer, mais ne pourront pas être glorifiés par le Seigneur comme les justes. Mais qu’est-ce qui rend le corps ressuscité des âmes damnées si différent ?

C’est que ces âmes ont choisi de se séparer de Dieu tout au long de leur vie. Elles ont préféré vivre à part de Lui, et cela signifie que leur relation avec Lui est brisée. Le Seigneur ne peut pas être glorifié par des âmes qui l’ont rejeté.

En réalité, le principal châtiment de l’ Enfer n’est pas la souffrance physique ou les tourments, mais bien la séparation éternelle de Dieu. C’est là que réside le véritable péché : être séparé de Lui qui est l’Etre suprême et le Seigneur de tout.

Dieu ne condamne personne à l’Enfer; c’est le choix de ceux qui ont vécu éloignés de Dieu et qui, face à la mort, choisissent l’isolement plutôt que la communion avec Lui. Le Catéchisme nous enseigne aussi que l’Église prie pour le salut de tous :

« Seigneur, qu’il n’y ait pas de distance entre toi et moi« .

« 1020 Le chrétien qui unit sa propre mort à celle de Jésus voit la mort comme une venue vers Lui et une entrée dans la vie éternelle. Lorsque l’Église a, pour la dernière fois, dit les paroles de pardon de l’absolution du Christ sur le chrétien mourant, l’a scellé pour la dernière fois d’une onction fortifiante et lui a donné le Christ dans le viatique comme nourriture pour le voyage, elle lui parle avec une douce assurance :

Quitte ce monde, âme chrétienne, au nom du Père Tout-Puissant qui t’a créé, au nom de Jésus-Christ, le Fils du Dieu vivant, qui a souffert pour toi, au nom du Saint-Esprit qui a été répandu en toi. Prends ta place aujourd’hui dans la paix, et fixe ta demeure avec Dieu dans la sainte Sion, avec la Vierge Marie, la Mère de Dieu, avec saint Joseph, les anges et tous les saints de Dieu (…). Retourne auprès de ton Créateur qui t’a formé de la poussière du sol. Qu’à l’heure où ton âme sortira de ton corps, Marie, les anges et tous les saints se hâtent à ta rencontre (…). Que tu puisses voir ton Rédempteur face à face … (OEx  » Commendatio animæ « ).« 

À lire aussi | Grâce à l’énergie solaire, l’AED aide les chrétiens d’Orient

Il est important de noter que Dieu désire que tous les hommes soient sauvés. Il a créé l’homme à son image et lui a donné la liberté de choisir entre le bien et le mal. Mais il est également vrai que Dieu « veut que tous les hommes soient sauvés » (1 Tim 2,4), et qu’il est prêt à tout pour sauver les siens (Mt 19,26).

En somme, la résurrection est un phénomène qui s’applique à tous les défunts. Tant les justes que les damnés recevront un corps ressuscité, mais leur sort sera différent. Les justes seront glorifiés par le Seigneur, alors que les damnés subiront la punition éternelle de l’Enfer.

Cependant, Dieu ne destine personne à l’Enfer, souhaitant le salut de tous. Il est important de se souvenir que l’Église est constituée d’individus libres de choisir le bien ou le mal. C’est la raison pour laquelle il est essentiel de prier afin que nul ne se perde et que chaque personne puisse être sauvée.

Inspiré et réécrit à partir de l’article d’Aleteia Espagne. [Lien]

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Grâce à l'énergie solaire, l'AED aide les chrétiens d'Orient

Grâce à l’énergie solaire, l’AED aide les chrétiens d’Orient

Jubilé 2025, des millions de pèlerins attendus au Vatican

Jubilé 2025, des millions de pèlerins attendus au Vatican