in , ,

L’agence de surveillance financière du Vatican rend compte pour 2021

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
L'agence de surveillance financière du Vatican rend compte pour 2021

L’agence de surveillance financière du Vatican a déclaré qu’un plus grand nombre de transactions financières signalées comme suspectes en 2021 que l’année précédente était une indication que les politiques strictes visant à la transparence fonctionnaient.

Le rapport annuel 2021 de l’Autorité de surveillance et d’information financière, publié le 13 juin, indique qu’elle a reçu 104 rapports d’activité suspecte, dont 98 provenaient de l’Institut pour les œuvres de religion, communément appelé la banque du Vatican et cinq provenaient des « autorités du Saint-Siège/État de la Cité du Vatican.« 

En 2020, 89 déclarations d’activités suspectes ont été déposées.

« Les déclarations d’activité suspecte reçues en 2021 confirment la tendance continue depuis 2017 vers des déclarations de meilleure qualité, en raison notamment d’indicateurs d’anomalies plus détaillés et d’une mise en œuvre plus consciente d’une approche fondée sur le risque« , indique le rapport annuel.

« Cette tendance reflète également la stabilisation et la normalisation du système de déclaration et l’intensification des mesures préventives » prises par la banque du Vatican, est-il précisé.

Dans une interview avec Vatican News publiée le 13 juin, Carmelo Barbagallo, un inspecteur des finances italien chevronné qui a été nommé à la tête de l’agence de surveillance financière par le pape François en 2019, a déclaré que l’évaluation des activités suspectes est « parmi les tâches les plus importantes et les plus sensibles assignées à l’ASIF« , l’acronyme italien de l’Autorité de surveillance et d’information financière.

Faisant écho aux conclusions du rapport, M. Barbagallo a déclaré que la déclaration des activités suspectes est la preuve d’une « tendance constante à l’amélioration » et a félicité la banque du Vatican pour sa « mise en œuvre de plus en plus consciente d’une approche fondée sur le risque » dans ses transactions financières.

Selon le rapport, aucune des 104 transactions suspectes n’était directement ou indirectement liée au financement du terrorisme. L’autorité financière a soumis 21 rapports aux procureurs du Vatican en vue d’une éventuelle enquête criminelle, « le nombre le plus élevé de ces cinq dernières années« , indique le rapport.

À lire aussi | Début de la construction du premier centre d’exorcisme d’Asie

Le pape Benoît XVI a créé cette autorité en 2010 afin de mettre le Vatican au niveau des normes internationales en matière de prévention et de lutte contre les soupçons de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme.

À lire en anglais sur NCO

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Début de la construction du premier centre d'exorcisme d'AsieDébut de la construction du premier centre d'exorcisme d'Asie

Début de la construction du premier centre d’exorcisme d’Asie

Pourquoi ne pas être parfait comme notre Père Celeste ?

Pourquoi ne pas être parfait comme notre Père Céleste ?