in , ,

Une épée de croisé vieille de 900 ans découverte

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
Une épée de croisé vieille de 900 ans découverte

L’épée de croisé de 1 mètre de long a été repérée parmi d’autres vestiges tels que des poteries et des ancres métalliques dans un site utilisé comme ancrage naturel il y a 4 000 ans.

Le plongeur, Shlomi Katzin d’Atlit, a repéré plusieurs vestiges antiques tels que des fragments de poterie et des ancres en pierre et en métal, ainsi que la lame, qui a probablement refait surface après le déplacement des sables. 

Craignant que l’artefact ne soit à nouveau recouvert, il l’a ramené à la surface et a contacté l’IAA.

« L’épée, qui a été conservée en parfait état, est une belle et rare trouvaille et appartenait manifestement à un chevalier croisé« , a déclaré l’inspecteur de l’unité de prévention des vols de l’IAA, Nir Distelfeld. 

L'épée de l'ère des croisés, vieille de 900 ans, est brandie par l'inspecteur de l'Autorité des antiquités d'Israël, Nir Distelfeld. (crédit : Anastasia Shapiro/Autorité israélienne des antiquités)
L’épée de l’ère des croisés, vieille de 900 ans, est brandie par l’inspecteur de l’Autorité des antiquités d’Israël, Nir Distelfeld. (crédit : Anastasia Shapiro/Autorité israélienne des antiquités)

Elle a été trouvée incrusté d’organismes marins, mais est apparemment fait de fer. C’est passionnant de rencontrer un objet aussi personnel, vous ramenant 900 ans dans le passé à une autre époque, avec des chevaliers, des armures et des épées. Au fil des siècles, les eaux de la côte du Carmel ont été naviguées par des milliers de bateaux.

Lire aussi | Prophétie de Jean de Jérusalem, un des fondateurs de l’ordre des templiers

« La côte du Carmel contient de nombreuses criques naturelles qui abritaient d’anciens navires en cas de tempête, et de plus grandes criques autour desquelles des colonies entières et d’anciennes villes portuaires se sont développées, telles que Dor et Atlit« , a noté le directeur de l’unité d’archéologie marine de l’IAA, Kobi Sharvit. 

Ces conditions ont attiré les navires marchands à travers les âges, laissant derrière eux de riches découvertes archéologiques. L’épée récemment récupérée n’est qu’une de ces trouvailles.

Source : Jpost

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire