Les lettres de Saint Padre Pio concernant les républiques en Europe
in , , , , ,

Les lettres de Saint Padre Pio concernant les républiques en Europe

Les lettres de Saint Padre Pio concernant les républiques en Europe

La Providence avait permis au Marquis de la Franquerie, de lire plusieurs lettres de Saint Padre Pio à l’un de ses confidents et secrétaire.

Ces lettres remontaient à 1972 et étaient adressées à un pieux religieux de mes amis. J’en ai les copies et vous en cite les parties les plus importantes ; le tout écrit par un Italien, dont je vous conserve le style.

25 février 1972

Padre Pio disait que « sans le soutien du pouvoir royal de David, l’Église tombe en décadence sous le pouvoir de l’esprit du serpent qui relève sa tête orgueilleuse sur le chef de l’Eglise ».

Le Padre Pio disait que « le pouvoir Royal est un pouvoir divin qui abaisse les serpents. Les républiques par contre relèvent de terre les esprits serpents, lesquels sacrifient le peuple de Dieu, l’empêchant de s’élever vers le Dieu du Ciel… C’est aujourd’hui le mal de l’Europe sous les républiques » disait le Padre Pio… »

Lettre du 5 mai 1972

« Un jour Padre Pio me parla d’un importantissime Testament caché au Vatican. Il s’agit du Testament de la Duchesse d’Angoulême… Ce Testament aurait révélé non seulement le mystère du Dauphin mais encore le sien… Pour le bien de la France, de l’Italie et du monde, un tel Testament ne peut rester secret… »

Lettre du 6 novembre 1972

« Padre Pio savait que la France cache un pouvoir qui se révélera à l’heure établie (c’est-à-dire à l’heure de Dieu)… Dans le monde manque le pouvoir royal que Dieu a caché en ces temps de folie. Le pouvoir royal seulement, celui que Dieu donna à David, est capable de régir le gouvernement des peuples.

Sans le pouvoir royal de David, reconnu et mis à sa juste place, me disait le Padre Pio, la religion chrétienne n’a pas le soutien indispensable sur lequel appuyer la Vérité de la parole de Dieu. La folie des hommes a été de tenter de tuer la royauté ; le monde le paye encore aujourd’hui, car sans le véritable Roi promis par Dieu parmi les descendants de David, le pouvoir de Dieu ne réside plus dans le cœur des chefs d’États et des ministres.

Mais Satan tire avantage à remplacer le pouvoir royal du David vivant. Que le malheur du monde sera grand avant que les hommes puissent comprendre cette vérité. La vérité est aujourd’hui dans le cœur de peu d’hommes élus et cachés, mais, dans ces hommes, il y a tous les pouvoirs du Dieu vivant qui veut et peut détruire tous les usurpateurs des pouvoirs véritables… »

Lettre du 20 novembre 1972

« L’amour du cœur de la France royale, patrie de la royauté sortie de la descendance de David ressort ressuscité en ses héritiers… Le pouvoir de royauté de David doit RÉVEILLER dans les cœurs des Français l’amour de la ROYAUTÉ DE DIEU qui a en France son berceau. LA VRAIE GRANDEUR de la France est le pouvoir royal de David qui fut en terre de France, dans le sang du roi Louis XVI et de Marie-Antoinette. La France fut pardonnée par le grand cœur du roi Louis XVI et de Marie-Antoinette, morts VICTIMES pour le Christ par la brutalité de la bête (la révolution diabolique).

Le pardon du Roi Louis XVI a maintenu à la France le droit à la grandeur de la royauté de
David, qui est AMOUR et HUMILITÉ, celui de reconnaître, dans le monarque, le pouvoir de l’amour divin… Dans le silence et la prière, Dieu choisira ses élus pour le bien de la France et du monde, … pouvoir divin et humain du grand monarque du sang royal de France
».

À lire aussi | Sainte Marguerite Marie et l’acte de consécration au cœur de Jésus

Inutile de dire l’émotion intense que j’ai ressentie à la lecture de ces documents relatant la pensée inspirée du Saint Padre Pio !

Source : Ascendances Davidiques des Rois de France – Marquis de la Franquerie

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire