in , , ,

Saint Fidèle de Sigmaringen

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
Saint Fidèle de Sigmaringen

Saint Fidèle de Sigmaringen, glorieux martyr de Jésus-Christ, naquit à Sigmaringen, petite ville de Souable en 1577. Après de brillantes études dans la célèbre Université de Fribourg, il conquit le grade de docteur et fut inscrit parmi les avocats de Colmar, en Alsace.

Il abandonna bientôt cette fonction pour revêtir les livrées séraphiques. Au noviciat. Fidèle justifia sa dénomination, car il fit, malgré les efforts du démon, de tels progrès dans la voie de la perfection, qu’on le considérait comme une vivante image de son Séraphique Père, et que les Supérieurs de l’Ordre, après l’avoir admis au sacerdoce, lui confièrent la charge de Gardien.

Il s’acquitta de cette mission comme savent le faire les saints. L’observance exacte de la Règle et le maintien de la sainte pauvreté faisaient surtout l’objet de son zèle.

À lire aussi | Le pacte de Tolbiac, la victoire remportée par Clovis, roi des Francs

Au milieu de ses occupations, n’oubliant pas les âmes, il travaillait à la conversion des pauvres pécheurs et, à l’exemple de saint François, désirait ardemment répandre son sang pour la défense de la Foi. Il ne demanda pas en vain cette grâce à la sainte Vierge. Envoyé en Suisse par la Sacrée Congrégation de la Propagande, il s’y consacra, malgré les fatigues et les persécutions, à la conversion des Calvinistes ; prêchant partout la parole de Dieu il faisait briller la vérité, dans toute sa splendeur, aux yeux d’une foule de malheureux, jusque-là aveuglés par l’hérésie.

L’enfer s’émut de ses succès, et, un jour, tandis qu’il prêchait dans l’église, des hérétiques obstinés le sommèrent d’embrasser la doctrine de Calvin :

« Non, jamais, répondit le Saint avec calme et fermeté, je ne suis pas venu ici pour embrasser l’hérésie, mais pour la combattre. »

Alors ces forcenés se jettent sur lui, le frappent avec rage, l’immolent dans le lieu même où le Divin Maître se sacrifie chaque jour pour nous, et l’invincible athlète de la foi cueille ainsi la palme tant désirée.

Puissions-nous imiter, nous aussi, a constance du bienheureux Fidèle pour servir fidèlement Jésus-Christ, en méprisant le respect humain !

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Le pacte de Tolbiac, la victoire remportée par Clovis, roi des Francs

Le pacte de Tolbiac, la victoire remportée par Clovis, roi des Francs

Tibo Inshape reçoit le Père exorciste Laurent Pistre d'Albi

Tibo Inshape reçoit le Père exorciste Laurent Pistre d’Albi