in , ,

Burger King en Espagne s’excuse et retire ses publicités offensantes

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
Burger King en Espagne s'excuse et retire ses publicités offensantes

La chaîne de restauration rapide Burger King en Espagne a retiré et présenté ses excuses pour une campagne publicitaire offensante qui a suscité l’indignation des catholiques pendant la Semaine sainte.

« Nous présentons nos excuses à tous ceux qui se sont sentis offensés par notre campagne visant à promouvoir nos produits végétaux pendant la Semaine sainte. Notre intention n’a jamais été d’offenser qui que ce soit et le retrait immédiat de la campagne a déjà été demandé« , a annoncé Burger King le dimanche de Pâques sur son compte Twitter officiel.

La chaîne de fast-food avait choisi d’utiliser sur des panneaux publicitaires dans toute l’Espagne les paroles de Jésus lors de la Cène consacrant le pain, en les modifiant pour promouvoir un nouveau burger végétarien. La campagne publicitaire a provoqué l’indignation de milliers de catholiques, de plusieurs prêtres et d’un évêque.

À lire aussi | Mais qu’est-ce que Pâques exactement ?

L’un des panneaux d’affichage indiquait : « Prenez tout ce que vous avez et mangez-en. Qui n’a pas de viande 100% végétarien 100% de saveur. Le grand roi des légumes. » Une autre publicité disait : « La chair de ma chair« , avec le mot « chair« , qui est le même mot pour la viande en espagnol, barré, et remplacé par « légume« .

Lorsque les réactions contre la marque Burger King sont devenues virales, le hashtag #BoycottBurgerKing a commencé à circuler sur les réseaux sociaux et une pétition a été lancée sur la plateforme CitizenGO.

« Ils se moquent de l’eucharistie et de la mort du Christ pendant le moment le plus sacré pour les chrétiens. Ils profitent de la Semaine Sainte pour lancer une campagne offensante pour des millions de croyants afin de se faire de la publicité et gagner de l’argent. Il est temps de répondre par un boycott de Burger King« , peut-on lire dans la pétition, qui demande le retrait des publicités, des excuses et le renvoi d’un cadre supérieur.

« L’argent est la seule chose que ces entreprises comprennent et ce n’est qu’avec un boycott qu’elles commenceront à respecter les chrétiens et Jésus-Christ comme ils le méritent« , ajoute le texte.

Le lundi 18 avril, la pétition avait recueilli plus de 22 000 signatures.

CitizenGO a déclaré que Burger King doit obtenir « une telle réponse à sa campagne qu’ils n’envisagent plus jamais de produire une telle publicité« , car « il n’y a rien qu’une entreprise craint plus que la mobilisation des citoyens contre elle.« 

À lire en anglais sur CNA

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire