in , , ,

Élections au Mexique : l’Église appelle à la non-violence et à la lutte contre la fraude

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
Élections au Mexique : l'Église appelle à la non-violence et à la lutte contre la fraude
Élections au Mexique : l'Église appelle à la non-violence et à la lutte contre la fraude

Le Mexique se prépare à un moment historique avec les élections générales du 2 juin, marquées par la possible élection de sa première présidente, ainsi que de nombreux parlementaires, gouverneurs et élus locaux. À quelques jours de ce scrutin crucial, la conférence épiscopale mexicaine lance un appel vibrant aux citoyens : voter sans crainte et avec un profond sens du devoir civique.

Dans une déclaration publiée le 22 mai sur les réseaux sociaux d’après Vatican News, les évêques mexicains ont exhorté les électeurs à exercer leur droit de vote sans peur et avec conviction. Ils ont également insisté sur la nécessité pour les autorités électorales de se conformer strictement à la loi avec éthique et impartialité, soulignant l’importance de défendre la démocratie contre toute tentative de manipulation des résultats.

Les évêques ont exprimé leur préoccupation face aux pratiques illégales qui pourraient entacher le processus électoral. Ils ont appelé les candidats à résister aux tentations de fraude et de tricherie, affirmant qu’« en démocratie, il est important de savoir comment gagner et comment perdre ». Les autorités électorales ont également été mises en garde contre les influences externes et exhortées à agir avec professionnalisme et impartialité.

L’Église catholique mexicaine a également exprimé son inquiétude quant aux risques de violence et de fraudes susceptibles de fragiliser la démocratie. Depuis le début de la campagne, une trentaine de candidats ont été assassinés, ce qui souligne la nécessité urgente de mesures de protection pour les candidats et les citoyens. Les évêques ont appelé les autorités compétentes à garantir la sécurité des électeurs dans un pays où la violence des cartels reste une menace omniprésente, particulièrement dans six des 32 États du Mexique.

À lire aussi | Un nombre record de militaires français ont été baptisés à Lourdes

L’Église aspire à ce que le 2 juin soit une « fête civique de grande ampleur », permettant à chaque citoyen de voter librement et sans intimidation. Elle encourage les électeurs à résister aux pressions, qu’il s’agisse de cadeaux ou de menaces, et rappelle que le vote est un droit secret qui doit être pleinement respecté. Les évêques exhortent les citoyens à prendre leurs décisions en se basant sur les valeurs de respect de la vie, de justice et de bien commun, afin de contribuer à une démocratie plus forte et plus juste.

En conclusion, les évêques mexicains appellent à une mobilisation citoyenne exemplaire, où chacun est invité à participer activement à la vie démocratique du pays. Leur message est clair : le 2 juin doit être un jour de célébration de la démocratie, où chaque voix compte et où la volonté populaire s’exprime sans entrave ni peur.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Un nombre record de militaires français ont été baptisés à Lourdes

Un nombre record de militaires français ont été baptisés à Lourdes

Harrison Butker défend la foi catholique lors du Gala Courage Under Fire

Harrison Butker défend la foi catholique lors du Gala Courage Under Fire