in , , , ,

Le Cardinal Kasper concernant la voie synodale allemande

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
Cardinal Kasper concernant la voie synodale allemande

Un théologien considéré comme proche du pape François a averti que la « voie synodale allemande » risquait de « se briser le cou » si elle ne tenait pas compte des objections soulevées par un nombre croissant d’évêques dans le monde.

Le théologien a déclaré le 19 juin que  » le péché originel du Chemin synodal  » était de ne pas se baser sur la lettre du Pape à l’Église d’Allemagne, avec sa «  proposition d’être guidé par l’Évangile et la mission fondamentale d’évangélisation « .

Le cardinal Walter Kasper a également déclaré que les organisateurs utilisaient un « tour de passe-passe » qui constituait en fait un « coup d’État » pouvant entraîner une démission collective, a rapporté CNA Deutsch, le partenaire d’information en langue allemande de CNA.

Le cardinal allemand de 89 ans est président émérite du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens et a été évêque de Rottenburg-Stuttgart de 1989 à 1999.

Il s’est exprimé le 19 juin lors d’une journée d’étude en ligne de l’initiative « Nouveau départ » (Neuer Anfang), un mouvement de réforme critique de la « voie synodale« .

Le cardinal Kasper a averti que l’Église n’était pas une substance qu’il fallait « remodeler en fonction de la situation« .

En avril, plus de 100 cardinaux et évêques du monde entier ont publié une « lettre ouverte fraternelle » aux évêques allemands, les avertissant que les changements radicaux de l’enseignement de l’Église préconisés par le processus pourraient conduire au schisme.

En mars, une lettre ouverte des évêques nordiques a exprimé son inquiétude face au processus allemand, et en février, une lettre très ferme du président de la conférence des évêques catholiques de Pologne a soulevé de sérieuses préoccupations.

Ces préoccupations « seront répétées et réaffirmées et, si nous n’en tenons pas compte, elles briseront le cou de la voie synodale« , a averti le cardinal Kasper dans son discours.

Le « péché originel de la Voie synodale » a été de ne pas se baser sur la lettre du Pape à l’Église d’Allemagne, a-t-il dit, avec sa « proposition d’être guidé par l’Evangile et la mission fondamentale de l’évangélisation« .

Au lieu de cela, le processus allemand, initié par le cardinal Reinhard Marx, « a pris son propre chemin avec des critères partiellement différents« , a déclaré le cardinal Kasper.

En juin 2019, le pape François a envoyé une lettre de 19 pages aux catholiques d’Allemagne, les exhortant à se concentrer sur l’évangélisation face à une « érosion et une détérioration croissantes de la foi.« 

Le président de la conférence épiscopale allemande, l’évêque Georg Bätzing du Limbourg, a rejeté à plusieurs reprises toutes les préoccupations, exprimant plutôt sa déception envers le pape François en mai 2022.

Dans une interview publiée au début du mois, le pape François a répété qu’il avait dit au chef des évêques catholiques allemands que le pays avait déjà « une très bonne Église évangélique« , et « nous n’en avons pas besoin de deux.« 

« Le problème se pose lorsque la voie synodale provient des élites intellectuelles, théologiques et est très influencée par des pressions extérieures« , a déclaré le pape.

Mgr Bätzing, qui est président de la « Voie synodale« , est également signataire de la « Déclaration de Francfort« . Cette pétition demande aux évêques allemands de déclarer leur engagement à mettre en œuvre les résolutions adoptées par le processus, rapporte CNA Deutsch.

Dimanche, le cardinal Kasper a décrié cette demande d' »engagement« , affirmant qu’il s’agissait d' »une astuce et, de plus, d’une astuce paresseuse« .

« Imaginez un fonctionnaire qui se laisse nommer, puis renonce à l’exercice de ses obligations légales« , a déclaré le cardinal. « Il ne manquerait pas de faire l’objet d’une procédure en vertu du droit de la fonction publique. En définitive, un tel auto-engagement équivaudrait à une démission collective des évêques. Constitutionnellement, l’ensemble ne pourrait être appelé qu’un coup d’État, c’est-à-dire une tentative de coup d’État.« 

L’Église ne pourra jamais être gouvernée de manière synodale, a souligné le cardinal Kasper : « Les synodes ne peuvent pas être rendus institutionnellement permanents. » Au contraire, a-t-il dit, un synode constitue « une interruption extraordinaire » des procédures ordinaires.

La « voie synodale« , également appelée « chemin synodal« , se décrit comme un processus réunissant les évêques allemands et des laïcs sélectionnés pour débattre et adopter des résolutions sur la manière dont le pouvoir est exercé dans l’Église, la moralité sexuelle, le sacerdoce et le rôle des femmes.

Les participants ont voté en faveur de projets de documents demandant l’ordination sacerdotale des femmes, la bénédiction des couples de même sexe et la modification de l’enseignement de l’Église sur les actes homosexuels.

Le cardinal Kasper a exprimé à plusieurs reprises son inquiétude quant à ce processus.

Dimanche, le cardinal Kasper a utilisé les mots allemands neuerung (« renouvellement« ) et erneuerung (« innovation« ) pour dire qu’on ne pouvait « pas réinventer l’Église« , mais qu’il fallait plutôt contribuer à la renouveler dans l’Esprit Saint : « Le renouvellement n’est pas une innovation. Il ne s’agit pas d’essayer quelque chose de nouveau et d’inventer une nouvelle Église« .

À lire aussi | Une paroisse catholique de Chicago offre la chaire à un couple gay

Au contraire, a poursuivi le cardinal Kasper, la véritable réforme consiste à « laisser l’Esprit de Dieu nous rendre nouveaux et nous donner un cœur nouveau.« 

De manière analogue, a-t-il dit, le terme « réforme » s’applique à remettre l’Église « en forme« , « à savoir, dans la forme que Jésus-Christ a voulue et qu’il a donnée à l’Église. Jésus-Christ est le fondement ; personne ne peut en poser un autre (1 Corinthiens 3:10). Il est en même temps la pierre angulaire qui maintient tout ensemble (Ephésiens 2:20). Il est la norme, l’Alpha et l’Oméga de tout renouvellement.« 

Cet article a été publié originellement par le National Catholic Register ( Lien de l’article ). Il est republié et traduit avec la permission de l’auteur.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire