in , , ,

Le chômage est une blessure à la dignité humaine, déplore le pape

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Dans un message adressé aux participants de la deuxième édition de « LaborDì : un atelier pour générer de l’emploi« , promu par les associations chrétiennes italiennes de travailleurs, le Pape François a dénoncé l’impact de la précarité de l’emploi, en particulier chez les jeunes, dans un message publié aujourd’hui par le Vatican.

« Les contrats à durée déterminée, les emplois à court terme qui empêchent de planifier la vie, les faibles revenus et la protection limitée semblent être les murs d’un labyrinthe dont on ne peut sortir« , a-t-il averti en s’adressant aux participants de LaborDì.

Comparant le monde du travail à un chantier de construction en pleine effervescence, le souverain pontife a déclaré que cette réalité représentait à la fois le potentiel de croissance et de progrès et les défis imminents auxquels les jeunes sont confrontés. D’une part, elle donne le sentiment de la poursuite du succès, d’autre part, le vide ressenti lorsque le chômage ou l’instabilité de l’emploi prévaut.

Le vide du chômage

Le pape a condamné ce qu’il a appelé le « vide du travail » qui affecte la vie de tant de personnes, en particulier les jeunes, et a déclaré que l’absence d’emploi constitue une blessure pour la dignité humaine.

Il a également évoqué l’effet déstabilisant de l’emploi précaire, où les personnes se retrouvent en terrain instable, oscillant entre stages, emplois temporaires et emplois à temps partiel.

Invitant la société à reconnaître l’impact préjudiciable de ces incertitudes sur les jeunes, qui conduisent beaucoup d’entre eux à abandonner ou à chercher des opportunités ailleurs, il a déclaré qu’au cœur du travail se trouve « une vocation unique et irremplaçable à l’espérance« .

Dans son message, le Saint-Père a évoqué les difficultés rencontrées par les jeunes, contraints de lutter pour leurs droits avant même d’entrer dans le monde du travail.

Il s’est interrogé sur la possibilité d’entrer dans le monde du travail avec dignité, alors que le chemin de l’éducation et de la spécialisation exige une lutte constante pour les besoins de base.

Il a également déploré le sentiment de vide qui décourage de nombreuses personnes de poursuivre leurs rêves et a souligné la nécessité d’un accompagnement pour naviguer dans les incertitudes du marché du travail.

« Chers jeunes, vous avez besoin de quelqu’un qui vous prenne par la main et vous aide à surmonter cette précarité et ce sentiment de vide, en vous sauvant des sables mouvants de l’insécurité« , a-t-il déclaré, exprimant son soutien à l’initiative LaborDì.

À lire aussi | La Pologne sommée par l’UE de reconnaitre les cohabitations homosexuelles

Travail excessif

Le pape n’a pas manqué de réfléchir à une autre situation extrême dans le monde du travail : la pression et le stress excessifs associés aux environnements de travail rapides d’aujourd’hui.

Il a également dénoncé la marchandisation du travail, où la pression constante, les rythmes forcés et la recherche du profit à tout prix deviennent monnaie courante, et a souligné les dangers d’un environnement de travail de plus en plus déshumanisé, menacé par l’envahissement des technologies modernes telles que l’intelligence artificielle et la robotique.

Malgré les défis, le Saint-Père a encouragé les participants de LaborDì à ne pas perdre espoir, et a fait l’éloge de son projet visant à favoriser une « vision générative » et à promouvoir des soutiens concrets pour aider les jeunes à comprendre le marché du travail, à saisir les opportunités et à acquérir les compétences nécessaires.

Il a également souligné le rôle de l’Église, qui collabore avec les établissements d’enseignement, les agences gouvernementales, le troisième secteur, les syndicats, les associations, les employeurs et les entreprises afin de créer un tissu stable et d’établir des liens durables.

« Puissent-ils ouvrir des chantiers d’espoir et permettre à de nombreux jeunes d’embrasser la beauté d’un travail digne« , a-t-il conclu.

Cet article a été initialement publié par Aica puis traduit par LeCatho | Lien original.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire