Le pape François modifie le droit canonique sur l'Opus Dei

Le pape François a modifié mardi le droit canonique concernant la gouvernance de l'Opus Dei et de toute prélature personnelle future.

Dans un motu proprio publié le 8 août, le pape a assimilé la prélature personnelle aux "associations cléricales publiques de droit pontifical ayant la faculté d'incardiner des clercs". Il a également défini le rôle du prélat comme un "modérateur doté des facultés d'un ordinaire".

Le motu proprio modifie les canons 295 et 296 du Code de droit canonique sur les prélatures personnelles et est immédiatement entré en vigueur le jour de sa publication.

Les canons mis à jour précisent désormais que les statuts qui régissent une prélature personnelle peuvent être "approuvés ou édictés par le Siège apostolique".

À ce jour, l'organisation catholique internationale Opus Dei est la seule prélature personnelle de l'Église catholique. Les statuts du groupe doivent encore être approuvés par le Saint-Siège à la suite de son congrès extraordinaire en avril.

L'Opus Dei est une prélature personnelle composée de laïcs et de prêtres, fondée par saint Josémaria Escriva en 1928. L'Opus Dei est une prélature personnelle composée de laïcs et de prêtres, fondée par saint Josémaria Escriva de Balaguer en 1928, qui l'a appelée ainsi pour souligner sa conviction que sa fondation était une " œuvre de Dieu ", en latin " opus Dei ".

Le canon 296 sur l'implication des laïcs dans la prélature personnelle inclut désormais une référence au canon 107 et souligne que "le mode de cette coopération organique et les principaux devoirs et droits qui y sont liés seront déterminés de manière appropriée dans les statuts".

Ces changements s'appuient sur le précédent décret du pape sur la supervision de l'Opus Dei, publié l'année dernière dans le motu proprio " Garder le charisme ", qui déclarait que son dirigeant, le prélat, ne pouvait plus être un évêque.

À lire aussi | L’Œuvre, une communauté axée sur l’adoration eucharistique

Dans le texte du décret, le pape François rappelle également que la constitution apostolique Praedicate Evangelium a transféré la compétence sur les prélatures personnelles au Dicastère du Vatican pour le clergé.

Réagissant aux changements les plus récents, le porte-parole de l'Opus Dei, Manuel Sanchez, a déclaré à CNA que l'organisation "étudiera les conséquences que ces changements peuvent avoir sur la configuration juridique de l'Opus Dei, également dans le contexte du travail qui est mené avec le dicastère du clergé sur l'adaptation des statuts requis par le motu proprio Ad Charisma Tuendum, dans un climat de communion avec le Saint-Père."

L'Opus Dei compte environ 90.000 membres, dont 98% sont des laïcs, majoritairement mariés. Outre ses membres laïcs, quelque 1 900 prêtres incardinés dans différents diocèses du monde entier appartiennent à la Société sacerdotale de la Sainte-Croix, une association de clercs intrinsèquement unie à la prélature de l'Opus Dei.

Cet article a été publié originellement par le National Catholic Register (Lien de l’article). Il est republié et traduit avec la permission de l’auteur.

Napo
Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Légitimiste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *