in , ,

Le pape François promeut la canonisation d’un archevêque philippin

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
Le pape François promeut la canonisation de l'évêque Teofilo Camomot

Le pape François a reconnu la vertu héroïque d’un archevêque philippin connu pour sa capacité de bilocation. Dans un décret promulgué le 21 mai, le pape a reconnu un miracle attribué à l’intercession d’une Espagnole et à la vertu héroïque de sept croyants, dont l’archevêque philippin Teofilo Camomot.

Mgr Camomot, qui a été ordonné évêque en 1955, était connu sur l’île philippine de Cebu pour ses dons spirituels. Selon le comité de l’archevêque Camomot à Cebu, il existait des témoignages sur sa capacité à guérir les malades, à léviter dans la prière et à faire des bilocations.

L’un de ces témoignages provient d’une déclaration sous serment du défunt cardinal Ricardo Vidal, archevêque de Cebu, qui a déclaré que Camomot était avec lui le 27 septembre 1985, lorsqu’il a également été vu en train de donner l’onction des malades à un homme dans un village de montagne situé à environ 50 kilomètres.

Des prêtres auraient souvent rendu visite à Camomot pour qu’il puisse les entendre en dernière confession avant leur mort. Après être devenu archevêque coadjuteur de Cagayan de Oro, Camomot a fondé la communauté féminine connue plus tard sous le nom de Filles de Sainte-Thérèse.

Carmomot est mort dans un accident de voiture le jour de la fête de Saint Vincent de Paul, le 27 septembre 1988.

À lire aussi | Deux conditions d’un catholique pour recevoir la Sainte Communion

Le pape François a également approuvé la canonisation du bienheureux Giovanni Battista Scalabrini avec une dispense de l’exigence d’un second miracle, a annoncé le Vatican.

Lors d’une audience avec le cardinal Marcello Semeraro, préfet de la Congrégation pour les causes des saints, le pape a décidé de convoquer un consistoire pour les canonisations de Scalabrini et du bienheureux Artemide Zatti.

Mgr Scalabrini, évêque de Piacenza en Italie, a fondé la congrégation des Missionnaires de Saint-Charles Borromée afin d’apporter un soutien pastoral aux migrants qui quittaient l’Italie au début du XXe siècle.

En 1901, Mgr Scalabrini a rendu visite à ses missionnaires aux États-Unis et a été reçu par le président Theodore Roosevelt à la Maison Blanche. Le pape Pie IX a un jour qualifié Scalabrini d' »apôtre du catéchisme« .

Le décret autorisé par le pape reconnaissait un miracle attribué à la vénérable Maria de la Concepción Barrecheguren y García, une laïque espagnole morte de la tuberculose à Grenade en 1927 à l’âge de 21 ans et qui peut désormais être béatifiée.

Le décret du pape a également reconnu le degré de vertu héroïque de trois Italiens : L’évêque Luigi Sodo (1811-1895), le père Alfredo Morganti (1886-1969) et le père Giampietro da Sesto (1886-1913), un franciscain d’Italie qui fut missionnaire au Brésil.

En outre, le pape François a rendu hommage aux vertus héroïques du père espagnol Jose Torres Padilla (1811-1878), de l’infirmière polonaise Janina Woynarowska (1923-1979) et de Mère Mariana de la Sainte-Trinité (1854-1933), née au Mexique et cofondatrice des sœurs trinitaires de Madrid.

À lire en allemand sur CNAD

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Deux conditions d'un catholique pour recevoir la Sainte Communion

Deux conditions d’un catholique pour recevoir la Sainte Communion

Ouverture de la possibilité de faire un don par PayPal