Le prêtre, icône vivante du Christ selon le Cardinal Burke

Dans une récente vidéo, le Cardinal Raymond Leo Burke, préfet émérite du Tribunal suprême de la Signature apostolique, a rappelé la vocation sublime du prêtre à être une "icône vivante" du Christ au milieu des fidèles.

Selon l'éminent prélat américain, le sacerdoce trouve son expression la plus parfaite dans la célébration de la messe, où le prêtre rend présent de façon sacramentelle le sacrifice rédempteur du Calvaire.

"En consacrant le pain et le vin, le prêtre nous donne à recevoir le Corps, le Sang, l'Âme et la Divinité du Seigneur, fruit de son immolation pour la rémission de nos péchés."

Un caractère indélébile configuré au Christ

Mais le ministère sacerdotal ne se limite pas à l'autel, a poursuivi le Cardinal Burke. Dans chaque sacrement, et particulièrement celui de la Pénitence, le prêtre est le médiateur permettant aux âmes de "rencontrer le Christ, confesser leurs fautes et recevoir de Lui le pardon et la grâce de repartir de l'avant".

C'est pourquoi le prêtre doit toujours avoir conscience du caractère indélébile reçu à son ordination, qui le configure ontologiquement au Christ, Tête et Pasteur de l'Église. "Que nous soyons à l'autel, au confessionnal ou dans des tâches plus ordinaires, nous demeurons prêtres en tout temps et en tout lieu."

À lire aussi | Une lavanderie romaine antique découverte près du Saint-Siège

Le Cardinal a ensuite évoqué la question des "bénédictions" et autres "sacramentaux" qui, bien que distincts des sept sacrements, demeurent intimement liés à la liturgie sacrée. "Quand un prêtre bénit un objet ou guide une procession, il ne célèbre pas le culte suprême, mais exprime notre communion avec le Christ et son Église."

Appel à la sainteté sacerdotale

Selon le prélat, de tels gestes ne sauraient cependant cautionner quelque chose d'opposé à la foi ou entaché de péché. "Demander la bénédiction divine sur le mal serait une profonde marque d'irrespect envers le Seigneur et un manque d'amour pour Lui."

Le Cardinal Burke a conclu en exhortant les prêtres à rechercher avec ardeur la sainteté par amour pour le Christ et les âmes rachetées. Il a aussi invité les fidèles à prier pour que les ministres ordonnés soient de véritables "phares de vérité et de grâce" au milieu du troupeau.

"Seule une catéchèse renouvelée et approfondie, pour les jeunes comme pour les adultes, pourra faire renaître dans le cœur des croyants le sens du sacré et de la présence réelle du Seigneur dans nos vies."

Quelle est ta réaction ?
J'adore
J'adore
0
J'aime
J'aime
0
J'aime pas
J'aime pas
0
Je déteste
Je déteste
0
Napo
Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Légitimiste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *