in , , ,

Munich : La marche pour la vie, méprisée par son clergé

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Aujourd’hui, Munich accueille pour la quatrième fois la « Marche pour la Vie ». Les organisateurs, issus du mouvement anti-avortement et animés par des convictions chrétiennes, espèrent rassembler 8 000 personnes venant de toute la Bavière.

Ce chiffre représenterait plus du double des participants de l’année 2023 et surpasserait les nombres combinés des événements similaires de l’automne dernier à Berlin et Cologne. Les critiques de gauche qualifient cet événement de « plus grande mobilisation de droite à Munich » et ont prévu des manifestations en réponse.

Selon les organisateurs, la marche est dirigée « contre l’avortement, l’euthanasie et toutes les autres formes d’atteinte à la vie humaine« . Ils souhaitent « célébrer la vie et rendre hommage à la beauté et à la dignité de la vie humaine à chaque étape de son existence« .

Le sujet est actuellement au cœur des débats politiques. Lundi prochain, une commission désignée par la coalition gouvernante présentera ses recommandations pour la réforme de la législation sur l’avortement. Par ailleurs, le Bundestag a commencé à discuter d’un projet de loi fédéral visant à établir un cadre juridique pour lutter contre ce qui est appelé les « harcèlements sur le trottoir » aux abords des cliniques pratiquant l’avortement et des centres de consultation. Ces deux initiatives font l’objet de vives critiques et sont même rejetées par les organisateurs de la marche à Munich.

Les pro vies demandent un soutien accru de l’Église

En début de semaine, des défenseurs de la vie de Munich ont déploré dans une lettre ouverte le manque de reconnaissance de leur engagement par l’Église catholique et ont réclamé un soutien accru. Des appels à participer ont été lancés dans certaines églises de Munich et des monastères bavarois, ainsi que sur le site web du diocèse de Ratisbonne. Une liste des engagements des évêques a également été publiée.

Il en ressort que l’évêque de Ratisbonne, Rudolf Voderholzer, prévoit de participer à la « Marche pour la Vie » à Munich. À Berlin, il a déjà participé à plusieurs reprises à cette marche, ce qui lui a valu des critiques au sein même de l’Église.

Le diocèse d’Eichstätt a également envoyé un message de solidarité aux organisateurs jeudi :

« Les participants à cette marche posent publiquement un acte en faveur des droits de l’homme, de notre constitution et du droit inaliénable à la vie. Cela se fait à un moment où il y a des tentatives de réinterpréter et de contourner la jurisprudence claire de la Cour constitutionnelle en matière de protection de la vie non née.« 

Vendredi, le diocèse d’Eichstätt a mentionné une nouvelle version du message de salutation, qui contient désormais également un avertissement.

« Dans cette situation, nous devons particulièrement veiller à ce que notre engagement, exigé par la Constitution et motivé par la foi chrétienne, ne soit pas détourné par des groupes qui instrumentalisent la protection de la vie à d’autres fins politiques, que nous ne pouvons approuver ni en tant que citoyens libéraux-démocrates, ni en tant que chrétiens croyants« , écrit Hanke.

Le diocèse de Bamberg a indiqué que, bien que l’archevêque Herwig Gössl soit en accord avec les objectifs de l’événement, aucun représentant officiel de l’archidiocèse ne prendrait part à la marche.

D’après les informations disponibles, la Marche pour la vie ne bénéficie pas du soutien du Comité des Catholiques de Bavière, même si ce comité partage les inquiétudes concernant un éventuel affaiblissement de la protection des enfants à naître à Berlin. Ces inquiétudes se concentrent principalement sur l’obligation de conseil pour les femmes enceintes envisageant une interruption volontaire de grossesse (IVG), une mesure que le Comité tient à préserver. Toutefois, les représentants des associations et conseils catholiques expriment des réserves quant à la forme et à certains aspects du contenu de la manifestation.

Recommandation de ne pas participer à la marche

Le Centre de Compétence pour la Démocratie et la Dignité Humaine (KDM), mis en place par les évêques bavarois en 2018, recommande aux chrétiens de ne pas participer aux Marches pour la vie.

« Ces dernières années, des acteurs radicaux et d’extrême droite ont été présents lors de cet événement« , expliquait le KDM, qui répondait à une sollicitation de l’Agence de Presse Catholique (KNA). Les organisateurs ne s’efforcent pas assez de se distancer explicitement des extrémistes de droite. Le KDM considère qu’il est nécessaire d’établir des limites dans l’engagement chrétien pour la vie à naître. Cet engagement ne doit pas être inconditionnel, mais doit également respecter les droits et la protection des femmes enceintes.

À lire aussi | Onde de choc dans le mouvement pro vie après l’annonce de Trump

Juste avant Pâques, le « Centre d’Information Spécialisé sur l’Extrémisme de Droite à Munich » a publié une brochure sur « le mouvement autoproclamé de protection de la vie« . Selon le rapport, dix groupes sont actuellement actifs sur ce sujet dans la capitale bavaroise. Lors de la « Marche pour la Vie » en 2023, un orateur aurait tenu des discours « racistes et nationalistes » sur scène. Le Centre d’Information Spécialisé est un partenaire de coopération de la ville, mais se veut indépendant.

Silja Fichtner, la responsable de l’organisation de la marche de Munich et membre de l’association « Voix des Silencieux« , a rejeté les accusations en les qualifiant de tactique. Elle a écrit sur la plateforme « Corrigenda« , soutenue par l’un de ses alliés, que les défenseurs de la vie sont étiquetés comme « de droite » ou « nationalistes » et ainsi déclarés « hors-la-loi« . Elle suppose que cette tactique est principalement destinée à empêcher tout débat sur la question de la protection de la vie.

Cet article a été initialement publié par Katolish puis traduit par LeCatho | Lien original

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Onde de choc dans le mouvement pro vie après l'annonce de Trump

Onde de choc dans le mouvement pro vie après l’annonce de Trump

Témoins de ces choses - Homélie pour le 3e dimanche de Pâques

Témoins de ces choses – Homélie pour le 3e dimanche de Pâques