in

Un prêtre a critiqué Caritas espagnole pour son erreur christologique

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
Un prêtre a critiqué Caritas espagnole pour son erreur christologique

Le père Antonio María Domenech Guillén, prêtre du diocèse de Cuenca, a sévèrement critiqué Caritas espagnole pour avoir écrit des « absurdités » sur le Christ, le jour de la fête du Baptême du Seigneur.

Spanish Caritas a tweeté le 9 janvier : « Jésus a été baptisé comme un chercheur de vérité et de justice de plus en son temps, sans attirer l’attention sur lui, loin du Temple. Jésus est l’Église qui sort, il reçoit l’Esprit de Dieu qui le reconnaît comme un Fils bien-aimé et il comprend que cet Amour doit être partagé. Nous sommes invités à faire de même« .

Le père Domenech a répondu sur Twitter : « Ne dites pas n’importe quoi. Tout d’abord, la première partie n’a rien à voir avec la seconde. Si Jésus est l’Église qui sort, ce n’est pas parce qu’il est baptisé comme un chercheur de vérité de plus. Jésus est le Chemin, la Vérité et la Vie ; et le seul moyen d’aller au Père.« 

« Il n’a pas eu besoin de chercher une quelconque vérité parce qu’Il était la vérité« , a souligné le prêtre.

À lire aussi | Une paroisse catholique demande d’avoir le vaccin pour assister à l’office

« Le problème, c’est le moment où nous, chrétiens, oublions que le Christ est la vérité ou bien nous n’y croyons pas et nous envoyons alors des messages tellement équivoques qu’ils sont, outre des mensonges, des non-sens« , a-t-il poursuivi.

Le père Domenech a également souligné que « la charité chrétienne, la charité du Christ, ne peut être pratiquée s’il n’y a pas de foi dans le Christ. »

« Le jour où le Père dit ‘ceci est mon Fils bien-aimé’ et que tout le monde le découvre parce que les cieux s’ouvrent et que l’Esprit Saint descend et que Jean le désigne comme l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde, vous ne pouvez pas me dire qu’il est là à la recherche de la vérité« , a-t-il dit.

Le prêtre a noté qu’il est vrai que le Christ « s’est placé parmi les pécheurs, mais pas parce qu’il devait chercher la vérité, mais pour que nous nous rendions compte que nous nous sommes trompés.« 

« Ainsi, avant d’envoyer un message que nous devons partager, transmettons soigneusement la vraie foi qui consiste à chercher d’abord le Royaume de Dieu et sa justice, et toutes ces choses vous seront ajoutées.« 

Le père Domenech a averti que si ce n’est pas fait de cette façon, « si nous cherchons toutes ces choses et oublions le Royaume de Dieu, nous allons manquer de fonds parce que nous n’avons pas transmis le Christ.« 

« Frères in Caritas : Corriger ceux qui se trompent est une obligation chrétienne, une œuvre de miséricorde, une œuvre de charité.« 

Pour conclure, le prêtre a exhorté : « Excusez-vous, corrigez le tweet et étudiez le Christ !« 

Spanish Caritas pour l’heure n’a pas encore apporté de correction à son tweet.

À lire sur CNA

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire