in , , ,

Une clinique pro-vie taguée et vandalisée par des pro-meurtres

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
Une clinique pro-vie taguée et vandalisée par des pro-meurtres

Un centre de grossesse pro-vie d’Asheville, en Caroline du Nord, a vu ses vitres brisées et son bâtiment défiguré par des messages pro-avortement, tard dans la nuit de lundi à mardi matin.

Selon la police d’Asheville, les agents ont découvert des bombes de peinture rouge sur le bâtiment du Mountain Area Pregnancy Services avec les mots « Pas d’accouchement forcé » et « Si les avortements ne sont pas sûrs, vous ne l’êtes pas non plus« .

Plusieurs fenêtres ont été brisées et un symbole anarchiste a été laissé sur la façade du bâtiment, a déclaré la police, qui qualifie les dégâts de vandalisme et recherche l’auteur des faits.

La police a déclaré qu’une équipe médico-légale a trouvé du sang sur une fenêtre cassée, ce qui suggère que l’auteur pourrait avoir été blessé.

À lire aussi | Pourquoi tout le monde parle du voyage du Pape François à L’Aquila

Le centre de grossesse, qui est situé dans le sud-ouest de l’État, a publié des photos du vandalisme sur sa page Facebook et a déclaré : « Amis, s’il vous plaît priez !!! Notre bâtiment a été vandalisé la nuit dernière. Nous traitons avec la police et nous continuerons à voir des clients, mais nous avons besoin de votre soutien par la prière ! !! #WeWillStand!#MAPS. »

Kristi Brown, directrice générale du centre, a déclaré à l’AIIC que la moitié de la peinture avait été nettoyée mardi soir et que le coût financier des dommages est encore en cours de calcul.

Mme Brown a déclaré que le personnel avait eu le cœur brisé en découvrant le vandalisme mardi matin et a qualifié les messages pro-avortement de « haineux et diaboliques« .

Mardi, un autre centre de grossesse pro-vie à Amherst, dans l’État de New York, a également été défiguré par des bombes de peinture représentant des messages pro-avortement et incendié.

Ces actes de vandalisme sont les derniers d’une série d’attaques contre les centres de grossesse pro-vie. La violence pro-avortement à l’encontre de ces centres s’est rapidement intensifiée lorsque le mois dernier, un projet de décision de la Cour suprême des États-Unis a été divulgué, indiquant que la Cour pourrait avoir l’intention d’annuler Roe v. Wade, l’affaire de 1973 qui a légalisé l’avortement au niveau fédéral.

Depuis lors, des centres de grossesse pro-vie ont été vandalisés à Washington D.C., dans l’État de Washington, au Maryland, au Wisconsin, en Oregon et au Texas.

À lire en anglais sur CNA

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire