in , , , ,

Le Cardinal Vincent Nichols offre un message d’espérance pour Noël

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Le Cardinal Vincent Nichols, né le 8 novembre 1945 à Crosby au Royaume-Uni, est un évêque catholique britannique, archevêque de Westminster depuis 2009, cardinal depuis 2014.

En cette période de Noël et de Nouvel An, je pense souvent aux paroles remarquables de saint Jean-Eudes, un prêtre français du XVIIe siècle, ordonné oratorien et renommé pour les missions qu’il a prêchées à travers la France. Les mots qui se logent dans mon esprit sont les suivants :

« Les mystères de Jésus ne sont pas encore tout à fait parfaits et accomplis. Ils sont complets, en effet, dans la personne de Jésus, mais pas en nous, qui sommes ses membres, ni dans l’Église, qui est son corps mystique.« 

À lire aussi | Un tribunal Allemand donne raison à un groupe de prière pro-vie

Il explique :

« Le Fils de Dieu… désire que nous perfectionnions le mystère de son Incarnation et de sa naissance en se formant lui-même en nous… Il entend parfaire les mystères de sa passion, de sa mort et de sa résurrection, en nous faisant souffrir, mourir et ressusciter avec lui et en lui… et il nous fera vivre une vie glorieuse et éternelle avec lui et en lui dans le ciel. » (Extrait du Traité sur le Royaume de Jésus).

Voilà le sens de notre salut, de notre pèlerinage terrestre, sa forme et son but. Plus nous reconnaissons cette vérité, plus il nous est facile de vivre dans la paix et avec une assurance et une intention confiantes.

Et cela commence à Noël. Cette fête est le début de l’histoire de l’intervention décisive de Dieu dans notre réalité. Et c’est une porte par laquelle tout le monde peut entrer. Personne n’est exclu et personne ne trouvera l’image de l’enfant sans défense trop pesante ou hors de portée. En effet, comme le symbolise la porte basse de l’entrée de la basilique de la Nativité à Bethléem, les puissants doivent descendre de leurs « grands chevaux » et entrer à pied.

Pour accueillir ce Sauveur, nous devons ouvrir notre cœur dans la simplicité et l’humilité, afin que, dans sa petitesse, il puisse entrer et commencer à se former en nous. Comme Marie, nous devons devenir le lieu de sa demeure, afin de l’avoir avec nous partout où nous allons, à chaque étape de notre voyage quotidien. Peut-être pouvons-nous nous arrêter un moment sur la figure de Marie, en voyant comment elle montre toujours son fils, en attirant notre regard sur lui, en voulant nous présenter à lui. C’est aussi notre mission en toute circonstance, une mission à accomplir avec la douceur et l’amour qu’elle incarne.

Je suis heureux d’avoir l’occasion de vous souhaiter à tous un Noël très heureux et très saint. Que le Christ-enfant trouve un nouvel accueil dans nos cœurs. Que sa paix règne dans vos familles. Que vos résolutions du Nouvel An reflètent la ferme volonté de le laisser façonner vos désirs et vos aspirations pour l’année à venir, quoi qu’elle puisse apporter.

Tout commence à Noël. Cette fête est le début de l’histoire de l’intervention décisive de Dieu dans notre réalité. Et c’est une porte par laquelle tout le monde peut entrer…

Toutes ces homélies

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Un tribunal Allemand donne raison à un groupe de prière pro-vie

Un tribunal Allemand donne raison à un groupe de prière pro-vie

Le président du Pakistan promet une loi contre les conversions forcées à l'islam

Le président du Pakistan promet une loi contre les conversions forcées à l’islam