Pourquoi les catholiques crachent sur le providentialisme ?

Pourquoi les catholiques crachent sur le providentialisme ?

Le providentialisme est vu comme une faiblesse, comme quelque chose de réservé aux quiétistes, défaitistes. Alors quand cette question est posée à un catholique ou un royaliste, ils se pressent de s'en défausser "non non, moi je suis dans le combat, je n'attends pas que ça se passe".

Que veut dire providentialisme ?

Un royaliste catholique et providentialiste ne soutien pas une maison royale en particulier, même si pour ma part et c'est un avis tout à fait personnel, j'estime que les Orléanais grâce au furieux Louis Philippe ont certainement dû irriter le ciel, ce qui implique l'absence de futur souverain de leur côté. Donc, le royaliste providentialiste, sait que Dieu redonnera un Roi très Saint à la France pour l'aider après son exil, il se base sur des prophéties données aux hommes par la grâce de Notre Seigneur Jésus-Christ où par notre Sainte Mère Marie.

Nous ne soutenons pas non plus les légitimistes, même s'il est presque sûr que le futur monarque sera un bourbon, mais actuellement, nous ne voyons que très peu d'action du côté de Louis XX, à part quelques lettres de temps à autre. Il est probablement plus occupé à gérer sa fortune et celle de son beau-père que du salut de son peuple, de son bien-être ou de sa formation, du moins, à l'encontre du peuple du monde paysan et "prolétaire".

De manière générale, le providentialisme se résume à l'abandon de soi afin de se placer dans les mains de Dieu et à lui faire entièrement confiance pour l'avenir de son pays sans pour autant être dans l'inaction et négliger la formation politique, au contraire, c'est un point important pour chercher toujours la justice, l'amour de Dieu et du prochain comme nous est révélée la loi d'Amour.

Jésus-Christ est Roi de l'univers, Roi de France, ainsi nous remplissons nos devoirs auprès de notre suzerain et nous sommes convaincus de son action prochaine, comme il l'a toujours fait en France. Le but de chaque catholique est de faire revenir le plus de monde possible à se convertir et à revenir dans l'Église, car seule la vérité sauve et nous libère. Pour rétablir l'autorité, il faut d'abord rétablir la vérité. Nous sommes donc attachés au Saint Royaume de France.

« Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas: Que mangerons-nous? que boirons-nous? de quoi serons-nous vêtus? Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. Ne vous inquiétez donc pas du lendemain ; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine. »
Matthieu 6:31-34

Nous essayons d'être de bons catholiques et de remplir nos obligations, prière chaque jour, jeûne chaque vendredi, aller à la messe, participer aux sacrements institués par Jésus-Christ. En plus d'essayer de sauver notre âme, nous souhaitons aussi essayer de sauver celle des autres par la prière, qui est une arme supérieure à toute action qu'un homme sur cette terre pourrait faire. La prière pour le retour à la France éternelle, au Roi très chrétien et à l'Église au centre de chaque village et dans le cœur de chacun de nos compatriotes.

Donc oui, le défaitisme, l'inaction serait plutôt de déposer un bulletin de vote tous les 5 ans et d'attendre que ça se passe, en écoutant BFM et en négligeant les appels à l'aide de nos citoyens confrontés aux problèmes d'immigration, de pauvretés et d'humiliations, la prière est là pour y répondre chaque jour.

Nous nous sentons donc, de manière générale, abandonné par la succession de Saint Louis et par celle de la chaire de Saint Pierre. Quoi de plus normal alors que de se tourner vers notre Père, Celui qui est tout puissant et qui ne nous abandonnera jamais ici-bas et ne nous trompera.

Que dites-vous ?

Certains catholiques diront : « Ces tendances se retrouvent chez des catholiques désespérés, ne trouvant pas de lutte, désemparés face à la situation. » Merci pour vos inquiétudes, néanmoins, nous connaissons notre catéchisme autant que vous ainsi que les différents péchés de désespérances, sans oublier que nous sommes aussi formés politiquement et savons exactement ce que nous voulons pour la France éternelle et enfin pour notre famille.

Il faut être en défiance totale vis-à-vis de la République et de l’esprit des Lumières.

Les catholiques républicains font face à une négation et à un reniement de leur Roi. Certains reconnaissent Jésus-Christ comme Roi de France et pourtant, espèrent dans des solutions humaines, dans des partis politiques prêchant l'inverse des lois de notre Dieu et bafouant ainsi son autorité et sa souveraineté indiscutable.

La solution ne se trouve jamais dans le problème, la république étant notre juste châtiment pour notre apostasie, elle ne sauvera certainement pas notre pays, ceci est une prophétie gravée dans le marbre et jusqu'à la fin des siècles par Saint Rémi au baptême de Clovis, au fondement de la France, notre trahison auprès du Seigneur se paye et se paiera toujours !

« Les révolutions ne sont pas seulement sataniques, elles sont également providentielles, elles sont déchainées sur le peuple pour leurs péchés, elles sont une expiation de leurs fautes » dirait Joseph de Maistre

Que diraient donc ces mêmes catholiques républicains ou opposé au providentialisme quand Dieu a missionné la très Sainte Jeanne d'Arc pour venir au secours de cette France quasi à genoux ?

« Oh ! Après tout, les Anglais sont catholiques et européens, adoptons leur système politique et soumettons-nous à leur Roi ».

Vous autres catholiques niant la main de Dieu dans le destin de notre pays, pensez-vous au moins une fois dans l'année à prier pour la France éternelle ? Pour un système politique en adéquation avec votre religion ? Je pense que de nos jours, ils mettent tout dans des cases.

Dans cette boîte se trouve la politique, ici ma vie professionnelle, ici ma vie personnelle et enfin là ma religion et mes croyances. À aucun moment il y a un mélange afin d'exercer leur travail, leur rôle de père/mère, leur opinion politique en concordance avec Dieu et la France, mais simplement pour leur petite personne, leur intérêt financier, physique, moral, vous vous dites pour beaucoup de catholique, charitable, mais vous n'êtes formés politiquement que par BFM, vous osez approuver le clergé immigrationniste pensant faire preuve là d'amour du prochain, mais au contraire vous détruisez vous-même votre religion, votre culture.

Nous sommes dans un auto-suicide permanent, et celui-ci vient aussi bien des républicains de gauche comme de droite et en passant par les extrêmes.

Les divisions dans l’Église

N'oublions pas les modernistes, papolâtres et les sédévacantistes, les uns défendant coûte que coûte chaque intervention, discours du Pape qui est aussi mou que ses genoux, jouant sur les mots, crachant sur l'histoire, adoptant les mêmes opinions que la société actuelle, osant licencier des salariés non vaccinés et souhaitant une espèce d'idolâtrie du migrant tout en négligeant la sécurité et le confort de ses fidèles.

Le modernisme, quant à lui, est un cancer dans le clergé et chez les fidèles, les modernistes s'inspirent du monde, des lumières, ils sont des rationalistes scientistes, ils ont prouvé leur dangerosité pour les âmes et pour l'Église. Les piliers de ces furieux :

Tout homme est libre d’embrasser et de professer la religion que la lumière de la raison l’aura amené à juger être la vraie religion.

 Les hommes peuvent trouver la voie du salut et obtenir le salut éternel dans le culte de n’importe quelle religion.

 Le protestantisme n’est qu’une des diverses formes de la même et vraie religion chrétienne, dans laquelle il est possible de plaire à Dieu, tout comme dans l’Église catholique.

 À notre époque, il n’est plus utile que la religion catholique soit considérée comme l’unique religion de l’État à l’exclusion de toutes les autres.

Le pontife romain peut et doit transiger avec le progrès, avec le libéralisme et la civilisation moderne.

La laïcité et le délit de blasphème sont des bonnes mesures à leurs yeux.

Maintenant, allons du côté des sédévacantistes, même si je me sens proche d'eux sur le plan de la tradition et la politique, ils hurlent injustement à la division, scandant que tout ceci est une mascarade, que tous ces papes jusqu'à Jean XXIII inclus sont des hérétiques. D'ailleurs, Notre-Dame de Fatima dit bien que le Portugal gardera la vraie Foi et elle n'est toujours pas sédévacantiste d'après les sources.

Ils ressemblent pour certains à des protestants, apprenant par cœur des encycliques, récitant leur leçon avec élégance et pourtant manquant cruellement de confiance en Dieu, ils pensent que Jésus-Christ laisserait la chaire de Pierre avec des faux papes durant + de 60 ans sans qu'un homme guidé et inspiré par le Saint Esprit ne se soit fait remarquer par son zèle et où chaque homme aurait reconnu l'inspiration divine en lui.

Comme le protestant, quand nous lui citons le verset de Jésus et de la fondation de la papauté et de son église, ils battent en retraite, ils rejettent donc les apparitions demandant de prier pour le Saint-Père à Akita par exemple, jetant d'un revers de la main les miracles de guérison par la grâce de Dieu, depuis Vatican II.

Donc, Dieu est stupide ? Dieu permet des miracles à Lourdes qui est un lieu tenu par le Vatican afin de faire revenir un athée au catholicisme, mais en fait il se trompe, car le Pape est un faux pape, et ce nouveau converti est conduit en erreur jusqu'à ce qu'il trouve une thèse pétée en deux d'un sédévac sur internet pour enfin rejoindre le vrai catholicisme ?

À lire aussi | Les nouvelles recrues de la Garde suisse pontificale prêtent serment

Dieu ne vous pourvoit d'aucun charisme, d'aucun miracle pour prouver votre thèse, aucun de vos évêques depuis 60 ans n'a été reconnu saint, aucun est mort en odeur de sainteté, aucun de vos prêtres ne ressemble de près ou de loin au curé d'Ars, vous êtes des diviseurs au même titre que les modernistes.

Arrêtez donc de vous réfugier derrière votre par-cœur et internet, même si, je vous considère comme des frères et qu'un bon nombre d'entre vous défendent avec honneur, honnêteté les valeurs de la France éternelle, de la loi naturelle et de Notre Seigneur.

Cette position est insupportable, finalement, être en dehors du navire vous satisfait, vous vous prenez pour des "élus", des savants, et vous avez l'orgueil d'affirmer savoir où se trouve l'Église, vous pensez connaitre les desseins de Dieu sans lui faire confiance un seul instant et sans souffrir patiemment.

Portez vos couilles et revenez dans la Sainte Église prise en otage, venez comme nous dans les réunions diocésaines, combattez dans l'arène contre les modernistes et arrêtez de faire des discours sur internet, coupé de la réalité, fréquentant toujours le même cercle restreint aux mêmes idées que vous.

Si vous déteniez la vérité, vous auriez un Pape, comme au temps d'Avignon et de Rome, deux papes, un seul est le vrai. Vous arrêteriez d'accorder la moindre importance au Pape François, aux évêques et vous construiriez quelque chose de vous-même, sauf que là, vous n'êtes que dans la contradiction, vous n'avez rien construit, vous avez 30 lieux de culte maximum en France et 60 dans le monde, autant le dire, absolument rien du tout en 60 ans. Il est juste que la "masse" ne démontre rien, mais Dieu sais pourvoir ceux qui proclament la vérité et apparemment ce n'est pas vous.

Vous auriez été également des sédévacantistes après le ralliement de Léon XIII et celui du Pape Pie VII sous Napoléon et l'histoire, vous auriez donné tort. Pas besoin de dire que je suis un "tradi ne passant pas le pas", je fréquente un diocèse et une église "moderniste" où le curé appelle à la charité pour les migrants, où une femme est appelée au service de la communion, mais c'est cette église où mes ancêtres ont poncé les bancs et je ne suis ni juge, ni bourreau et encore moins un théologien comme 90 % d'entre vous, mais j'ai mon opinion et je n'hésite pas à le faire savoir au clergé et aux fidèles un peu trop gauchistes, même si ça irrite. Rendons à ce clergé moderniste, non respectueux de notre tradition, de notre culture et de la France éternelle ce qu'on lui doit.

Conclusion

Je pense donc, que le providentialisme est bien le chemin et la vérité dans ce monde divisé de toutes parts, ce qui ne nous rend pas faible, défaitiste ou lâche, bien au contraire, nous avons des opinions politiques claires, mûres, nous n'avons pas peur en société, sur internet, dans notre diocèse à les scander même si nous sommes seuls. Nous essayons d'être des bons catholiques, pardonnez-nous d'attacher un côté "surnaturaliste" comme diraient certains à notre existence.

Le commandement de Dieu n'est-il pas : " tu aimeras l'Eternel, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force ", pour ma part, j'aime ma femme de tout mon cœur et je fais chacun de mes projets avec elle, alors pourquoi ceci serait différent d'avec mon Père, qui lui sait tout, peut tout et donc, m'orienter à chaque moment de ma vie dans la bonne direction si je me repose entièrement sur lui ? Il est le tout-puissant, vous êtes son outil sur cette terre quand vous utilisez la prière, que dit la Sainte Vierge ?

REVENEZ A LA PRIÈRE, CONVERTISSEZ-VOUS ! PRIEZ MES ENFANTS PRIEZ ET DIEU VOUS EXAUCERAS ET DIEU VOUS FERA MISÉRICORDE !

A-t-elle déjà dit : votez ce parti politique, mes enfants ? Non, la prière, la confiance absolue en Dieu pour les choses de cette terre. Qu'a-t-elle fait à Pontmain face aux Prussiens ?

Seul le Roi est reconnu digne de gouverner la France par Dieu, pour preuve, aucun président de la république n'a la possibilité de guérir le peuple par la grâce de Dieu, miracle réservé seulement aux vrais Rois via la guérison des écrouelles par exemple.

Pour conclure, comme Jésus-Christ le disait à Sainte Gertrude :

« L’oeil de ma divinité se plaît d’une manière ineffable à s’arrêter sur toi, que j’aie crée si belle et si agréable en tout par tant de grâces et de faveurs dont je t’ai enrichie. Mon oreille reçoit comme les sons de la plus douce harmonie, toutes les paroles d’amour que tu m’adresses quand tu me pries pour les pécheurs ou pour les âmes du purgatoire, ou que tu reprends, ou que tu instruis, ou que tu profères de quelque manière que ce soit une parole pour ma gloire. Quand même il n’y aurait aucune utilité pour personne ou aucun résultat, toutefois à raison de ta bonne volonté et de l’intention pure qui n’a que moi pour objet, cela résonne avec suavité dans mes oreilles et vient m’émouvoir jusqu’au fond de mon divin Coeur. L’espérance aussi qui te fait sans cesse soupirer après moi exhale pour moi une odeur délicieuse. Tes gémissements et tes désirs sont à mon goût plus agréables que les mets les plus exquis. Enfin je trouve dans ton amour les charmes des embrassements les plus doux. »
(Liv.III, ch. I.)

Qu’en a dit l’église

« À qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines. »
Léon XIII dans Rerum Novarum le 15 mai 1891.

« De parti de l'ordre, capable de rétablir la tranquilité au milieu de la perturbation des choses, il n'y en a qu'un : Le parti de ceux qui veulent Dieu, le parti de Dieu. »
Pie X E Supremi le 4 octobre 1903

« Bien comprise, la fidélité à la Monarchie est un hommage rendu à la majesté divine. »
Mère Camille de Soyecourt - Carmélite ( Lettre de remerciement au providentialiste De la Franquerie )

« À certaines heures de notre histoire, les signes de Dieu furent éclatants, s'ils se font plus rares aujourd'hui, nous n'oublions pas cependant les apparitions célèbres du XIXe siècle. Elles ont été des rappels de la vocation de la France. Notre mission continue, mais notre ingratitude envers le Seigneur, depuis la guerre, risque de la faire passer en d'autres mains. »
Archevêque de Rouen en 1926 ( Lettre de remerciement au providentialiste De la Franquerie )

« Que Notre Seigneur Jésus-Christ ait fait de la France son royaume, et de notre peuple, son peuple de prédilection, il est difficile de le nier ! »
Louis, Archevêque de Besançon en 1926. ( Lettre de remerciement au providentialiste De la Franquerie )

Napo
Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Légitimiste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *