in , ,

Allemagne : un chauffeur de taxi condamné à une amende pour un verset

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Un ancien Iranien, autrefois musulman, du nom de Jalil Mashali, qui a embrassé le christianisme, s’est récemment vu infliger une amende par les autorités de la circulation d’Essen, en Allemagne.

D’après l’ONG de défense des droits de l’homme ADF International, Jalil Mashali, chauffeur de taxi dans la ville d’Essen, a été condamné à une amende pouvant atteindre 1 000 euros pour une présumée « promotion religieuse » illégale. La raison ? Un petit autocollant affichant un verset biblique sur la vitre arrière de sa voiture, avec la mention : « Jésus, je suis le chemin, la vérité et la vie« .

Mashali vit en Allemagne depuis 22 ans, ayant quitté l’Iran où il était né et avait grandi en tant que musulman. À l’âge de 13 ans, un accident de voiture lui avait coûté sa jambe gauche. À 33 ans, cherchant un soulagement à sa douleur persistante, il a décidé de se faire soigner en Allemagne. Malgré plus de 20 interventions chirurgicales, la douleur persistait, le conduisant au bord du désespoir.

À lire aussi | En Allemagne, 650 églises catholiques ont fermé depuis 2005

C’est à ce moment-là qu’une chrétienne s’est approchée de lui, lui proposant de prier. Bien que sceptique, Mashali a accepté et a ressenti un soulagement total de sa douleur après la prière, l’incitant à s’intéresser à la lecture de la Bible. Fidèle à sa foi chrétienne, il considère que l’autocollant n’est pas simplement une publicité religieuse, mais l’expression de ses convictions profondes.

En octobre 2023, Mashali a reçu une lettre des autorités routières l’informant que l’autocollant constituait une « propagande religieuse » illégale, interdite sur les taxis en vertu d’une ordonnance. Cependant, Mashali n’a pas retiré l’autocollant, arguant qu’il ne s’agissait pas d’une publicité en raison de son contenu, de son emplacement et de sa petite taille.

« Jésus est la meilleure chose que je puisse recommander à quiconque, car il a changé ma vie. C’est pourquoi j’ai placé l’autocollant sur ma voiture pour que toute personne intéressée puisse le voir. Je ne veux pas causer de problèmes, mais je n’ai rien fait de mal. Je suis reconnaissant pour ce pays où chacun devrait être libre de partager sa foi. J’espère pouvoir continuer à le faire en faisant appel de cette amende injuste« , a déclaré Jalil Mashali.

Lidia Rieder, avocate de l’ADF qui assiste le chauffeur de taxi, a souligné que les actions de Mashali sont protégées par le droit fondamental à la liberté de religion. « Dans une société libre, le gouvernement ne doit pas réduire au silence ou censurer les expressions pacifiques de la foi. Les actions de Jalil sont protégées par le droit humain fondamental à la liberté de religion, qui inclut le droit de partager ses croyances profondes avec d’autres. L’État doit éviter d’interférer injustement avec cette liberté.« 

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire