in , , ,

Des évêques demandent au Pape de consacrer l’Ukraine et la Russie

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
Des évêques demandent au Pape de consacrer l'Ukraine et la Russie

Des évêques catholiques ukrainiens de rite latin ont demandé au pape François de consacrer l’Ukraine et la Russie au Cœur Immaculé de Marie.

Dans une lettre adressée au pape, des évêques ukrainiens ont déclaré qu’ils écrivaient « en ces heures de douleur incommensurable et de terrible épreuve pour notre peuple » en réponse aux nombreuses demandes de consécration.

« Répondant à cette prière, nous demandons humblement à Votre Sainteté d’accomplir publiquement l’acte de consécration au Cœur Immaculé de Marie de l’Ukraine et de la Russie, comme l’a demandé la Sainte Vierge à Fatima« , indique la lettre, publiée sur le site Internet des évêques le mercredi des Cendres, le 2 mars.

À lire aussi | Joe Biden le “catholique” bégaye pour expliquer sa position pro avortement

« Que la Mère de Dieu, Reine de la Paix, accepte notre prière : Regina pacis, ora pro nobis.« 

Leur demande est intervenue alors que les forces russes ont entrepris d’encercler la capitale ukrainienne Kiev, où de multiples explosions ont été signalées tôt mercredi matin, et que les troupes ont assiégé Kharkiv, la deuxième ville d’Ukraine.

Plus de 453 000 personnes ont fui vers la Pologne au cours des six derniers jours, selon l’agence polonaise des gardes-frontières. Pour la seule journée du 1er mars, 98 000 personnes ont franchi la frontière polonaise.

Les évêques ukrainiens ont également publié sur leur site web le texte ukrainien actualisé d’un acte de consécration de l’Ukraine au Cœur Immaculé de Marie, demandant qu’il soit récité en privé et après chaque messe.

Environ 1% de la population ukrainienne est composée de catholiques de rite latin. Ils sont concentrés dans l’ouest du pays, avec six diocèses suffragants de l’archidiocèse de Lviv des Latins.

La majorité des catholiques ukrainiens appartiennent à l’Église gréco-catholique ukrainienne, la plus grande des 23 Églises catholiques orientales en communion avec Rome. Les gréco-catholiques représentent environ 9 % des 44 millions d’habitants de l’Ukraine, dont la majorité est chrétienne orthodoxe.

Avant les révolutions de 1917 qui ont renversé l’Empire russe et conduit à la création de l’Union soviétique, la Russie était familièrement appelée la « maison de Marie« , car elle comptait plus de sanctuaires et d’églises dédiés à la Vierge que tout autre pays à l’époque.

Lors des apparitions de Fatima en 1917, la Vierge Marie a révélé trois secrets.

Le deuxième secret était une déclaration selon laquelle la Première Guerre mondiale prendrait fin, et une prédiction d’une autre guerre qui commencerait sous le règne de Pie XI si les gens continuaient à offenser Dieu et si la Russie n’était pas consacrée au cœur immaculé de Marie.

Sœur Lucie, l’une des trois voyantes de Fatima, a rappelé dans ses mémoires que la Vierge a demandé « la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé, et la communion de réparation les premiers samedis » pour empêcher une seconde guerre mondiale.

Elle dit que Marie lui a dit : « Si mes demandes sont écoutées, la Russie se convertira, et il y aura la paix ; sinon, elle répandra ses erreurs dans le monde entier, provoquant des guerres et des persécutions de l’Église. Les bons seront martyrisés ; le Saint-Père aura beaucoup à souffrir ; diverses nations seront anéanties.« 

« À la fin, mon Cœur Immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie, qui sera convertie, et une période de paix sera accordée au monde.« 

Ces dernières années, les évêques catholiques ont continué à appeler à la consécration mariale de leur pays en période de violence.

En 2018, un archevêque a déclaré au Mexique que le pays devait être consacré au Cœur Immaculé de Marie en raison de la violence, de la pauvreté et de la corruption qui y règnent.

Le 24 février, le jour où la Russie a lancé une invasion à grande échelle de l’Ukraine, la conférence épiscopale a également demandé à tous les catholiques de rite latin en Ukraine de prier la Vierge.

« Le moment est venu de nous unir dans la prière : dans nos familles, avec nos voisins, dans nos communautés de prière et dans chaque paroisse. Nous encourageons les prêtres à partir d’aujourd’hui, après chaque Sainte Messe, en plus de chanter la supplique, à prier l’acte de consécration de l’Ukraine au Cœur Immaculé de la Mère de Dieu« , écrit la conférence épiscopale.

« Nous prions ensemble le chapelet ou d’autres prières pour la paix, pour les dirigeants de notre État, pour notre armée et tous ceux qui défendent notre patrie, pour les blessés et les morts, ainsi que le souvenir de ceux qui ont déclenché la guerre et ont été aveuglés par l’agression« , ajoute-t-elle.

« Protégeons nos cœurs de la haine et de la colère contre nos ennemis. Le Christ donne une instruction claire selon laquelle nous devons prier pour eux et les bénir.« 

À lire en anglais sur CWR

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire