Hahmann : "Les couples homosexuels peuvent être bénis, bien sûr"

Hahmann : "Les couples homosexuels peuvent être bénis, bien sûr".

Il y a un an, lorsque l'Action liebe gewinnt (L'amour gagne) a béni des couples homosexuels, cela allait à l'encontre des directives du Vatican. Aujourd'hui, les cérémonies de bénédiction ont à nouveau lieu. La co-organisatrice Ursula Hahmann parle dans le podcast "Himmelklar" de l'action, du débat social et des réformes possibles dans l'Église.

Question :
Madame Hahmann, c'est la deuxième fois qu'ont lieu aujourd'hui en Allemagne des cérémonies de bénédiction de l'action #liebegewinnt. Avec votre paroisse "Zeitfenster" à Aix-la-Chapelle, vous avez également co-organisé l'année dernière les cérémonies de bénédiction dans tout le pays. Comment en est-on arrivé là ?

Hahmann :
Il y a eu un signal de Rome au printemps 2021 : les personnes queer, les gays et les lesbiennes, les couples homosexuels ne peuvent pas être bénis. Cela a fait des vagues. Bernd Mönkebüscher et Burkhard Hose ont lancé la campagne de signatures #mehrsegen parmi les services pastoraux. Mais en parallèle, il y a eu de nombreux endroits où les gens ont dit : Ce n'est pas possible. C'est discriminatoire, c'est discréditant. Les êtres humains sont tels qu'ils ont été créés, aimés de Dieu - et qui sommes-nous pour remettre cela en question ? Dans notre paroisse "Zeitfenster", il y a toujours eu la possibilité de se faire bénir lors des services religieux. Il y avait aussi des couples qui ne peuvent pas recevoir de sacrement selon le droit ecclésiastique.

C'est pourquoi, pour "Zeitfenster", cela allait de soi : les gays et les lesbiennes peuvent être bénis, bien sûr. Puis est venue la demande de soutenir les services de bénédiction du 10 mai 2021. Ma première réaction a effectivement été la réticence, car je pensais : "C'est tellement évident. Socialement, le sujet est passé". Et c'est aussi une bonne chose que ce soit passé.

Je suis moi-même hétérosexuel, marié et j'ai deux enfants, la reconnaissance pour les autres n'est absolument pas spectaculaire. Cela m'a semblé assez paternaliste de dire : vous chers gays et lesbiennes, venez chez nous et nous vous bénirons. Cette attitude me semblait inappropriée. C'est encore le cas aujourd'hui, je tressaille un peu en me demandant si ce que nous faisons est bien. Mais ensuite, le signal est effectivement venu des cercles gays et lesbiens d'Aix-la-Chapelle : "S'il vous plaît, participez à cela !" Cela m'a motivé. Nous avions une jeune prédicatrice, un médecin, bien catholique et enfant de chœur, qui a raconté ce que cela représentait pour elle d'être discriminée en permanence par l'Église qu'elle aimait pourtant. Cela m'a facilité la tâche pour soutenir cette action.

Question :
Vous avez dit que vous étiez vous-même hétérosexuel. Pourquoi vous engagez-vous si cela ne vous concerne pas ?

Hahmann :
En France, dans les années 1980, il y a eu une campagne "Touche pas à mon pote". Il s'agissait de discrimination envers les étrangers. Ici, j'ai le même sentiment. On ne peut quand même pas pointer du doigt son prochain et l'exclure sans cesse, alors qu'il est aimé et créé par Dieu. De même que je trouve qu'il faut faire preuve d'attitude dans d'autres contextes, c'est aussi le cas ici. Il s'agissait en effet d'un vaste mouvement : Si vous pensez au nombre d'églises qui arboraient des drapeaux arc-en-ciel, cela montre une prise de position claire. On a vu combien de paroisses ont clairement pris position et à quel point on est loin de la position officielle.

À lire aussi | Synodalité, malaise bureaucratique et problème du pouvoir

Question :
D'une part, votre engagement est très respecté par le public, d'autre part, les cérémonies de bénédiction contredisent activement la volonté du Vatican. En tant que catholique convaincue, n'est-ce pas une tension difficile à gérer ?

Hahmann :
Non, je ne vois pas cela. Cela fait bien 50 ans que je suis catholique rhénane. Honnêtement, on ne peut rester dans cette église que si l'on fait preuve d'une grande ouverture et d'amour à son égard. Il y a beaucoup de directives et de règles auxquelles il est tout à fait normal de ne pas adhérer. Je crois que c'est aussi la chance et la force de cette Église, qu'elle supporte cette diversité, qu'elle reste malgré tout une, malgré sa diversité dans les formes d'expression et bien que tous ne soient pas de parfaits catholiques, comme le veut Rome.

Question :
Y a-t-il eu des problèmes ou des plaintes après les cérémonies de bénédiction ?

Hahmann :
Eh bien, il y a bien sûr eu de la haine de la part de certains cercles, face à laquelle on se demande effectivement : qu'est-ce que cela a encore à voir avec la foi catholique ou chrétienne ? Je trouve en effet que cela mérite réflexion, car je ne peux plus du tout faire le lien avec Jésus-Christ. Du côté officiel, il n'y a rien eu du tout. L'évêque d'Aix-la-Chapelle avait déjà dit au préalable qu'il s'agissait d'une décision de conscience pour son personnel pastoral. Entre-temps, il s'est aussi clairement prononcé en faveur de la célébration de bénédictions. J'avais alors présidé le service religieux, mais je ne suis ni théologienne, ni employée du diocèse. C'est cette femme médecin qui a prêché, avec une assistante pastorale de l'évêché.

Le curé de notre paroisse était également là, il a salué et a lui-même dit très clairement qu'il se portait garant des bénédictions. Mais bien sûr, en tant qu'initiateurs, nous sommes informés des zones blanches sur la carte, c'est-à-dire des endroits où il n'y a pas de services religieux. Nous apprenons aussi que dans certains diocèses, les services du personnel nous ont téléphoné pour nous demander de documenter tout cela très précisément, au cas où il y aurait des problèmes avec Rome par la suite, afin de pouvoir tout justifier. Cela n'a donc pas été aussi simple pour tous les participants que pour nous.

Question :
Avec l'action l'amour gagne, vous avez déclenché une énorme vague, même au-delà du domaine ecclésial. L'attitude de l'Église envers les personnes non hétérosexuelles est désormais considérée comme un problème dans la conscience sociale, notamment grâce à l'action #OutinChurch. Au plus haut niveau, le droit du travail de l'Église doit maintenant être réformé. Vous attendiez-vous à de telles réactions et conséquences ?

Hahmann :
Cela nous a effectivement surpris de voir à quel point #liebegewinnt a été repris par les médias. C'est justement ce qui s'est passé pour les initiateurs : on nous a demandé ce que nous en pensions et quel était le contexte. J'ai trouvé cela surprenant et en même temps, c'est absolument nécessaire. Toutefois, rien n'a changé sur le fond depuis lors. Nous sommes toujours confrontés au fait que, bien sûr, un couple de lesbiennes ne peut pas se rendre tout naturellement dans un bureau paroissial et dire : "Nous voulons nous marier, nous voulons faire bénir notre amour".

Aucun couple queer ne peut le faire avec autant d'évidence qu'un couple hétérosexuel, n'est-ce pas ? Je trouve qu'il y a encore beaucoup de choses à faire. C'est d'ailleurs la devise du deuxième tour. Il y a encore beaucoup de choses ouvertes. Aucun évêque n'a encore pris de décision différente. Cette fois, nous avons effectivement une cathédrale épiscopale avec nous : Magdebourg. Un service de bénédiction y sera organisé. Mais aucun évêque ne s'est encore manifesté. Aucun vicaire général n'a encore fait son coming out. De même, aucun évêque ou vicaire général n'a encore présidé une telle cérémonie. Il reste donc beaucoup de choses à faire.

Ce n'est donc pas aux fidèles de se plier à l'Église, mais à l'Église de se plier à ces dégénérés hérétiques se réfugiant derrière la victimisation, alors que la parole de Dieu et la tradition catholique sont clairs depuis le début, l'homosexualité est une abomination pour Dieu. Prions pour que nos ennemis se repentent et reviennent dans la vérité de Notre Seigneur.

À lire en entier et en allemand sur Katholisch

Quelle est ta réaction ?
J'adore
J'adore
0
J'aime
J'aime
0
J'aime pas
J'aime pas
0
Je déteste
Je déteste
0
Napo
Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Légitimiste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *