in , , ,

Jim Caviezel a participé au rassemblement « Rallye du Rosaire »

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Présenté comme le rassemblement le plus important depuis le renversement de l’arrêt Roe v. Wade, les « guerriers de la prière » se sont rendu dans l’Ohio pour une grande manifestation hier, jour de la fête de la Transfiguration de Notre Seigneur.

Les organisateurs d’un « rallye du Rosaire » à Cincinnati espèrent encourager tous les chrétiens de l’Ohio à voter en faveur de la question 1 le 8 août, afin de faire passer le seuil de modification de la constitution de l’État d’une majorité simple à 60 %. La question 1 fait partie d’un combat qui culminera en novembre à propos d’une mesure électorale qui inscrirait l’avortement dans la Constitution de l’Ohio et limiterait le droit légal des parents à consentir aux procédures pratiquées sur leurs enfants ; les critiques affirment que l’amendement supprimerait l’obligation de notification parentale pour les mineurs qui souhaitent subir un avortement ou une opération dite de changement de sexe.

L’acteur Jim Caviezel et Abby Johnson, employée de Planned Parenthood devenue pro-vies, figurent parmi les leaders catholiques qui participe au rassemblement.

Après l’annulation de l’arrêt Roe v. Wade par la Cour suprême des États-Unis, la lutte contre l’avortement s’est déplacée vers les États. La Californie, le Michigan et le Vermont ont modifié leur constitution pour faire de l’avortement un droit, libre de tout droit parental ou de toute restriction législative.

Les groupes de défense de l’avortement, dont Planned Parenthood et l’American Civil Liberties Union, déversent des fonds dans l’Ohio par le biais de publicités et de célébrités qui appellent à voter « non » le 8 août pour soi-disant « protéger la constitution« , sachant que si le seuil est relevé, les chances d’inscrire l’avortement dans la constitution de l’État s’en trouveront amoindries.

L’organisateur du rassemblement, Joe Condit, fondateur de la Catholic Speakers Organization, a déclaré au National Catholic Register :

« Cette question se résume à la protection des parents et des droits qu’ils détiennent sur leurs enfants. Il est temps que les parents de toutes les religions jouent l’offensive et votent oui le 8 août. La partie adverse a orchestré une campagne visant à faire croire à la partie chrétienne qu’un vote négatif protège la constitution. Un vote positif au mois d’août permettra à l’État de mieux protéger les droits parentaux en novembre« .

M. Condit craint que le fait de priver les parents de leur droit de savoir ce qui se passe lorsqu’il s’agit du traitement médical de leurs enfants – et d’inscrire cela dans la constitution d’un État phare conservateur comme l’Ohio – ne prépare le terrain pour qu’il soit plus facile de répéter l’opération avec d’autres États.

« Le rassemblement autour d’un rosaire unira les chrétiens et contrera la campagne de désinformation sur les droits parentaux et la destruction des familles menée par les forces opposées« , a-t-il déclaré.

L’idée de l’événement est née lors d’un appel téléphonique de John Yep, PDG de Catholics for Catholics, le groupe à l’origine de la procession de prière au stade des Dodgers de Los Angeles en juin pour protester contre l’hommage rendu par l’équipe à un groupe de drag-queens anti-catholiques.

Condit se souvient que Yep l’a appelé et lui a dit :

« Joe, tu viens de l’Ohio ; tu dois faire quelque chose à ce sujet« .

À quelques semaines du vote, Condit et Yep ont décidé de faire appel à quelques-uns des plus grands noms du monde chrétien pour prier et faire connaître la vérité.

« Ayant participé à des centaines d’événements par an pendant 17 ans en tant que fondateur d’une agence de recrutement catholique, je peux vous assurer que la façon dont cet événement a été organisé et le type de dirigeants qui se sont joints à nous ne sont rien de moins qu’un miracle, et c’est incroyable de le voir se dérouler« , a déclaré M. Condit.

En ce qui concerne la mesure de novembre, John Giroux de Cincinnati Right to Life, qui est le cousin de Condit, a expliqué :

« Nos experts juridiques affirment que cette mesure privera les parents de leurs droits. L’amendement ne mentionne nulle part le mot femme, ni les personnes âgées de plus de 18 ans. Cela ouvre la voie à une mineure qui tomberait enceinte, par exemple, de son entraîneur de football, et que ce dernier conduirait à une clinique d’avortement – sans que les parents ne le sachent jamais. Le texte stipule qu’un individu a le droit constitutionnel de prendre et mettre en œuvre ses propres décisions en matière de reproduction, y compris l’avortement, mais ne le limite pas à l’avortement, de sorte qu’il peut inclure les chirurgies transgenres et les thérapies hormonales.« 

Girioux et Condit ont tous deux déclaré que leur grand-père, James Condit Sr. 93 ans, priait pour le succès du rassemblement du rosaire et l’adoption de la question 1. « Il a été avocat pendant plus de 50 ans, s’est engagé toute sa vie dans la lutte contre l’avortement et a été récompensé pour avoir défendu la vie« , a déclaré M. Girioux.

Condit Sr. a déclaré au Register :

« Je suis reconnaissant envers mes petits-fils Joe Condit et Johnny Girioux d’avoir été les créateurs du rassemblement crucial du 6 août pour sauver les enfants de l’Ohio« .

Les célébrités qui participent à la manifestation sont conscientes de l’enjeu.

« Après avoir tourné « Sound of Freedom », l’expérience m’a inculqué une détermination implacable à protéger les enfants de Dieu à tout prix« , a déclaré M. Caviezel au Register.

« J’invite tous les habitants de l’Ohio et de la région des trois États à se joindre à moi lors de ce rassemblement de prière le 6 août à Cincinnati.« 

Mme Johnson a expliqué pourquoi elle participerait à ce rassemblement :

« L’Ohio est un État important en matière d’élections et de politique. Si cette mesure est adoptée, elle pourrait être dangereuse. Je pense qu’il est de mon devoir de m’exprimer sur les questions liées à la famille« .

David Bereit, fondateur de 40 jours pour la vie, apporte également son soutien à cette initiative.

« L’Ohio est la bataille la plus importante sur l’avortement en Amérique depuis l’annulation de l’arrêt Roe v. Wade« , a déclaré M. Bereit.

« Ce sera l’occasion de déterminer où, quand et comment nous nous battrons pour la vie au cours des cinq à dix prochaines années. Participez à ce rassemblement.« 

Aaron Baer, président du Center for Christian Virtue, a déclaré :

« Nous devons battre l’industrie de l’avortement ici dans l’Ohio, sinon il sera difficile de l’arrêter. C’est magnifique de voir l’ensemble de la communauté pro-vie se rassembler comme nous ne l’avons jamais vu auparavant« .

Yep, de Catholics for Catholics, a déclaré au Register :

« L’objectif à court terme est de faire adopter la question 1. C’est notre meilleure chance d’empêcher l’amendement constitutionnel qui sera soumis au vote en novembre« .

À lire aussi | 18ᵉ dimanche du temps ordinaire Fête de la transfiguration – homélie

Il a fait remarquer que cet amendement protégeait la Constitution de l’Ohio contre la politisation, soulignant qu’il reflétait la Constitution des États-Unis, où un ratio de 60/40 est nécessaire pour un changement, et qu’il reflétait les sociétés de l’Ohio.

« Nous essayons d’aligner la Constitution de notre État sur les entreprises de l’Ohio et sur la Constitution des États-Unis« , a expliqué M. Yep.

À propos du rassemblement, il a déclaré :

« Nous menons la campagne par la prière. Et nous apportons notre foi sur la place publique pour rappeler aux gens le caractère sacré et le don que Dieu nous a fait d’utiliser notre libre arbitre pour voter en tant que laïcs« .

Selon le site Internet de la Conférence catholique de l’Ohio, les évêques de l’Ohio n’ont pas de position sur la question 1 car « elle n’a pas de contenu moral« . Cependant, ils ont fermement condamné l’initiative de vote pro-avortement du mois de novembre et ont appelé les catholiques à voter contre.

Cet article a été publié originellement et en anglais par le Catholic World Report (Lien de l’article). Il est republié et traduit avec la permission de l’auteur.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

18ᵉ dimanche du temps ordinaire Fête de la transfiguration – homélie

18ᵉ dimanche du temps ordinaire Fête de la transfiguration – homélie

Le Saint Padre Pio et le franc-maçon

Le Saint Padre Pio et le franc-maçon