La cape portant l'empreinte de Notre-Dame de Guadalupe

Après presque cinq siècles, la cape portant l'empreinte de Notre-Dame de Guadalupe est toujours en parfait état. Comment cela est-il possible ?

Les scientifiques ne peuvent toujours pas expliquer pourquoi le "tilma" de Guadalupe ne s'est pas détérioré avec le temps.

La "tilma", ou manteau, de San Juan Diego, qui porte l'image miraculeuse de Notre-Dame de Guadalupe, est exposée au Mexique depuis près de 500 ans et ne montre aucun signe de détérioration.

Ce fait a étonné de nombreux scientifiques, car la tilma était faite d'un matériau qui aurait dû se détériorer quelques années après son exposition.

Le Dr Alfredo Orozco a expliqué la situation lors du Congrès marial international sur Notre-Dame de Guadalupe en 2009, comme le rapporte la Catholic News Agency.

"Tous les tissus ressemblant à des tilmas placés dans l'environnement humide et salé de la basilique n'ont pas tenu plus de dix ans… le tilma original a été exposé pendant environ 116 ans sans aucune sorte de protection, recevant tous les rayons infrarouges et ultraviolets des dizaines de milliers de bougies à proximité et dans l'air humide et salé du sanctuaire."

La tilma a ensuite subi des abus de toutes sortes, comme le déversement accidentel d'un solvant à base d'acide nitrique à 50 % en 1785 qui l'a laissée indemne.

À lire aussi | La Conférence des Évêques sur l’inscription de l’avortement

Le tilma a également survécu à un bombardement de la basilique en 1921. Tout ce qui l'entourait était endommagé, le tilma ne l'était pas.

Le Dr Orozco a déclaré que la préservation du tilma est tout simplement "au-delà de toute explication scientifique".

Cet article a été publié originellement et en italien par le Aleteia (Lien de l’article).

Quelle est ta réaction ?
J'adore
J'adore
0
J'aime
J'aime
0
J'aime pas
J'aime pas
0
Je déteste
Je déteste
0
Napo
Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Légitimiste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *