L'Allemagne a perdu 922 000 fidèles en 2 ans

L'Église catholique en Allemagne traverse une période tumultueuse, marquée par un exode massif de fidèles. Les dernières statistiques révèlent une situation alarmante : près de 400 000 personnes ont quitté l'Église en 2023 soit 10 % de moins qu'en 2022 où ils étaient 522 000 à quitter l'Église, des chiffres qui ébranlent les fondations de l'institution.

Aujourd'hui, en Allemagne, seulement 6,2 % des catholiques enregistrés assistent régulièrement à la messe. Cette situation concerne aussi bien les diocèses catholiques que les églises protestantes, qui connaissent une perte spectaculaire de membres. En 2023, l'église évangélique d'Allemagne (EKD) a rapporté le départ de 380 000 personnes, un chiffre comparable à celui de l'année précédente.

Une réaction variée des diocèses

Face à cette crise, les diocèses allemands adoptent des approches diverses. Certains, comme celui de Münster, reconnaissent ouvertement la gravité de la situation et appellent à des réformes profondes. D'autres, à l'instar du diocèse d'Augsbourg, mettent l'accent sur la nécessité de renforcer la foi et l'engagement des fidèles restants.

L'évêque Felix Genn de Münster a parlé de « temps incertains » :

Les changements sont énormes, le passage à une société laïque se produit rapidement. Ce n’est pas seulement l’Église en tant qu’institution qui subit des changements : elle continue de souffrir d’une perte majeure de confiance et de pertinence. De plus, de nombreuses personnes dans notre diocèse ont elles-mêmes perdu la foi en Dieu. Désormais, l’Église doit donner aux gens, en particulier aux jeunes, des réponses convaincantes aux questions sur le lien que la foi entretient avec leur vie et pourquoi elle peut être pertinente pour une vie réussie et bonne. Il n’y a pas de réponses faciles à ces questions. Ce n’est qu’ensemble, en tant que chrétiens, que nous les trouverons.

Kirchliche Statistik für 2023: Weniger Kirchenaustritte, mehr Gottesdienstbesucher, weniger Katholiken - Bistum Münster (bistum-muenster.de)

Les causes de l'exode

Plusieurs facteurs contribuent à cette vague de départs :

  1. Les scandales d'abus sexuels et leur gestion controversée
  2. Le débat sur le rôle des femmes dans l'Église
  3. Les questions liées à la sexualité et au célibat des prêtres
  4. Un clergé moderniste qui épouse tous les codes de la société

Pour tenter de freiner cette hémorragie, certains diocèses lancent des initiatives :

  • Programmes de formation pour les laïcs
  • Efforts pour moderniser la communication de l'Église
  • Mise en place de processus de dialogue et de réforme

À lire aussi | Sœur Marie Lillian : Une vie dédiée aux femmes du Bangladesh

Malgré ces efforts, l'avenir de l'Église catholique en Allemagne reste incertain. La seule solution pourrait être d'excommunier les modernistes qui créent la discorde et repoussent les fidèles catholiques de la messe. Cette crise sans précédent soulève des questions importantes sur l'avenir du catholicisme en Allemagne, avec des répercussions qui pourraient aller bien au-delà de ses frontières.

Quelle est ta réaction ?
J'adore
J'adore
0
J'aime
J'aime
0
J'aime pas
J'aime pas
0
Je déteste
Je déteste
0
Napo
Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Légitimiste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *