in , , ,

L’ancien évêque Xavier Novell s’est marié avec l’approbation du pape

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Silvia Caballol, l’épouse de l’ex-évêque de Solsona (Espagne), a annoncé la nouvelle sur les réseaux sociaux. « Je pensais honnêtement, après tant de temps que vous avez passé avec nous, que je ne vous cacherais pas que Xavier et moi avons enfin pu nous marier civilement, grâce à la miséricorde du Saint-Père qui lui a accordé la sécularisation« , a-t-elle déclaré sur son compte Instagram.

Silvia Caballol a déclaré être « admirative de la grande qualité humaine et spirituelle du pape François. » L’épouse du précédent évêque de Solsona reconnaît que « le chemin a été long, mais nous avons pu régulariser notre situation : nous marier comme nous le souhaitions et recevoir à nouveau la communion. Xavier Novell « reste évêque, mais sans pouvoir exercer le ministère« .

L’épouse de Xavier Novell affirme que « beaucoup auraient voulu cacher cette information, mais j’ai toujours pensé que si l’on est sûr de ce que l’on fait et de ce que l’on ressent, il faut viser le naturel, la normalité, la transparence, aller droit au but, ne pas laisser de place à la supposition, et marcher dans la lumière« . En outre, elle souligne qu’elle ne pense pas que « la dissimulation qui a accompagné la démission de mon mari, il y a deux ans et demi, ait été un succès« .

Silvia Caballol a demandé « pardon » à tous ceux qui pensent « qu’il aurait mieux valu garder le secret, mais je ne peux pas continuer à agir comme je ne pense pas et comme je ne sens pas« .

Novell est passé de l’évêché de Solsona au mariage civil.

À lire aussi | Mgr Guzdek : chassons la peur et l’anxiété de nos vies

Le 23 août 2021, le Vatican a annoncé que le pape François avait accepté de manière inattendue la démission du jeune évêque de Solsona. Le diocèse catalan a publié une déclaration précisant que le prélat avait démissionné « librement » et pour des raisons « strictement personnelles« . La lettre précise que la décision a été prise après « une période de réflexion, de discernement et de prière« .

Il s’est rapidement avéré que l’évêque entretenait une relation avec Silvia Caballol, psychologue et romancière érotique. En novembre de la même année, on apprend que Xavier Novell s’est marié civilement. Après ce mariage, l’administrateur apostolique de Solsona a publié une déclaration indiquant que l’ancien évêque de Solsona, Xavier Novell, « encourait une suspension latae sententiae » à la suite du mariage civil.

En avril 2022, l’ancien évêque de Solsona Xavier Novell et la romancière Sílvia Caballol sont devenus parents de deux jumelles, quatre mois après avoir célébré un mariage civil au tribunal de paix de Súria.

Cet article a été initialement publié par InfoVaticana puis traduit par LeCatho | Lien original

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

4 Commentaires

    • Le prêtre qui a perdu l’état clérical reste donc a priori astreint au célibat. « Dans les faits, cela arrive rarement, je ne connais pas de cas de ce genre », précise le P. Villemin, tout en expliquant que Rome instruit à chaque fois deux dossiers : l’un pour la perte de l’état ecclésiastique (c’est un sacrement qui est en question), l’autre pour la dispense du célibat (c’est alors une question de discipline).

    • Théologiquement, il reste toutefois prêtre, souligne le P. Laurent Villemin, qui enseigne la théologie du droit à l’Institut catholique de Paris. Mais l’Église ne le considère plus comme prêtre, et il n’est plus tenu aux droits et devoirs de l’état clérical. »

      Le droit canonique précise que « la perte de l’état clérical ne comporte pas la dispense de l’obligation du célibat, qui n’est concédée que par le seul Pontife romain »

    • Il n’est normalement pas possible de communier avec un simple mariage civil et l’ex-évêque doit bien le savoir, mais malheureusement oui, je n’espère pas qu’ils le font. J’ai cherché un peu et même sur le Wikipédia, il n’est mention que du mariage civil.

      « l’ordination sacrée, une fois validement reçue, n’est jamais annulée » (canon 290), un prêtre peut toutefois perdre l’état clérical – ce qu’on appelait autrefois la « réduction à l’état laïc ». Dans ce cas, le prêtre perd tous les droits propres à son état, notamment en ce qui concerne l’administration des sacrements. « 1/2

Mgr Guzdek : chassons la peur et l'anxiété de nos vies

Mgr Guzdek : chassons la peur et l’anxiété de nos vies

Biden critiqué pour la journée de la visibilité des trans

Biden critiqué pour la journée de la visibilité des trans