in , , ,

Le cardinal Burke lance une bombe sur le Synode de l’idéologie

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Le cardinal Gerhard Müller l’a qualifiée de « prise de contrôle hostile » de l’Église catholique. Le défunt cardinal George Pell l’a qualifié de « cauchemar toxique ».

Aujourd’hui, le cardinal Raymond Burke a préfacé un nouveau livre dénonçant le Synode sur la synodalité comme une « boîte de Pandore » qui menace de causer de graves dommages au corps mystique du Christ.

The Synodal Process is a Pandora’s Box, coécrit par José Antonio Ureta et Julio Loredo de Izcue, présente aux lecteurs une série de 100 questions et réponses visant à informer le grand public sur un débat qui, selon eux, a été « largement limité aux initiés » en dépit de son « impact potentiellement révolutionnaire« .

Dans son avant-propos, le Cardinal Burke, ancien préfet de la Signature apostolique, écrit : « On nous dit que l’Église que nous professons, en communion avec nos ancêtres dans la foi depuis le temps des Apôtres, comme étant Une, Sainte, Catholique et Apostolique, doit maintenant être définie par la synodalité, un terme qui n’a pas d’histoire dans la doctrine de l’Église et pour lequel il n’y a pas de définition raisonnable.

La synodalité et son adjectif, synodal, sont devenus des slogans derrière lesquels une révolution est à l’œuvre pour changer radicalement la compréhension que l’Église a d’elle-même, en accord avec une idéologie contemporaine qui nie une grande partie de ce que l’Église a toujours enseigné et pratiqué« , ajoute-t-il.

Le Cardinal américain met en garde :

« Il ne s’agit pas d’une question purement théorique, car l’idéologie a déjà été mise en pratique depuis quelques années dans l’Église en Allemagne, répandant largement la confusion et l’erreur et leur fruit, la division – voire le schisme, au grand détriment de nombreuses âmes. Avec l’imminence du Synode sur la synodalité, on peut craindre à juste titre que la même confusion, la même erreur et la même division ne s’abattent sur l’Église universelle. En fait, cela a déjà commencé à se produire à travers la préparation du Synode au niveau local« .

Annoncé par le pape François en 2021, le synode sur la synodalité se déroule en trois phases : locale, continentale et universelle. En octobre, la phase universelle débutera avec la seizième assemblée générale ordinaire du Synode des évêques, qui réunira 300 évêques et laïcs au Vatican. Une deuxième assemblée est prévue en 2024. Au début de l’année, le pape François a pris la décision sans précédent d’accorder le même droit de vote aux membres épiscopaux et non épiscopaux.

Publié le 22 août en huit langues, Le processus synodal est une boîte de Pandore répond de manière claire et concise à toute une série de questions concernant cet événement controversé. S’appuyant sur les documents officiels du Synode et sur un large éventail de sources, l’ouvrage traite notamment de la nature du Synode des évêques et des changements introduits par le pape François, du processus synodal et de la question de savoir si les organisateurs ont réellement consulté le « peuple de Dieu », ainsi que de la signification des termes « synodalité« , « écoute » et « inclusion » – slogans répétitifs utilisés lors des conférences de presse du Synode.

Le livre examine également ce que les promoteurs du Synode considèrent comme le « problème principal » de l’Église, ce que leur solution signifierait pour une Église hiérarchique et comment elle affecterait la liturgie sacrée. Les auteurs examinent ensuite la très controversée voie synodale allemande et ses ramifications potentielles pour l’Église universelle. Ils s’intéressent en particulier à la démocratisation de l’Église, à l’ordination des femmes et à ce que signifie pour ses promoteurs l' »inclusion » des homosexuels dans l’Église. Enfin, ils examinent les réactions à la synodalité, la question de savoir si un « compromis à la romaine » sera trouvé et quel type d’Église émergerait si le processus synodal était mené jusqu’à ses dernières conséquences.

La publication du livre intervient alors que les médias se montrent de plus en plus réticents. Le 14 août, le quotidien français Le Figaro a publié en première page un long et cinglant article du journaliste respecté Jean-Marie Guénois, accusant le Vatican d’aller de l’avant sans vraiment tenir compte de la spiritualité des catholiques français.

« Les gens pensent que la consultation qui a conduit au document préparatoire a été biaisée, comme une manœuvre pour arriver à des conclusions écrites à l’avance« , a déclaré une source à M. Guénois. Selon le vaticaniste français, le nouveau document de travail du Synode, Instrumentum laboris, « a provoqué un émoi sans précédent chez les prêtres modérés et bon nombre d’évêques. Jusqu’alors peu critiques, beaucoup s’inquiètent de l’assaut autoritaire et volontariste de François contre une réforme qu’ils jugent hasardeuse et confuse. Cette nouvelle méfiance des modérés est mondiale« .

À lire aussi | Saint Pie X – Pape de l’Eucharistie, Pape des enfants…

Cette agitation et cette méfiance ne seront pas apaisées par une récente interview révélatrice accordée par l’un des nouveaux membres laïcs votants choisis par le pape François pour le synode d’octobre : Il s’agit de la laïque suisse Helena Jeppesen-Spuhler, qui a présenté le document de travail au Vatican en juin. Elle a ouvertement admis qu’elle était « pour l’ordination des femmes« , qu’elle pensait que « la question LGBTQIA+ devait être prise très au sérieux » et que « c’est notre dernière chance« .

Les organisateurs du synode ont insisté sur le fait qu’il n’y avait pas d’agenda caché, mais la réalité d’un tel agenda commence à sortir de cette boîte de Pandore, avec tant d’autres choses que le cardinal Burke et beaucoup d’autres craignent de voir faire beaucoup de mal à l’Église et aux âmes qu’elle est chargée de sauver.

Cet article a été publié originellement par Catholic Herald (Lien de l’article)

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Un commentaire

Saint Pie X - Pape de l'Eucharistie, Pape des enfants...

Saint Pie X – Pape de l’Eucharistie, Pape des enfants…

Marie Reine : L'importance de la royauté de Marie

Marie Reine : L’importance de la royauté de Marie