Le Front Populaire veut reconnaître le changement d'état civil sur simple déclaration

Le Front Populaire présente une proposition pour permettre aux personnes transgenres de changer d'état civil sur simple demande en mairie.

Pour un catholique, cette proposition est profondément problématique et incompatible avec les enseignements de l'Église catholique. Voici pourquoi un catholique ne peut pas soutenir une telle mesure.

Le Catéchisme de l'Église catholique (CEC) enseigne que chaque personne est créée à l'image de Dieu et possède une dignité inaliénable (CEC, n°1700). Vivre dans la vérité est essentiel pour respecter cette dignité. Permettre un changement d'état civil basé uniquement sur une déclaration personnelle sape la vérité de l'identité sexuelle donnée par Dieu. Le CEC (n°2393) souligne que "tout être humain, créé à l'image de Dieu, est homme ou femme et cette différence sexuelle est une caractéristique essentielle de la personne". Modifier cette réalité sans un processus rigoureux et réfléchi va à l'encontre de cette vérité fondamentale.

L'État a la responsabilité de promulguer des lois qui protègent le bien commun et respectent la vérité sur la nature humaine. Selon le CEC (n°1897), "la société doit créer les conditions permettant à chacun de se réaliser pleinement, dans le respect de la justice". Une loi permettant de changer d'état civil sur simple déclaration risque d'entraîner des abus et des désordres juridiques, ce qui ne sert ni la justice ni le bien commun. L'intégrité des registres civils est cruciale pour la cohésion sociale et la confiance dans les institutions publiques.

L'Église enseigne que la sexualité humaine est un don de Dieu, marqué par la complémentarité des sexes. Le CEC (n°2332) rappelle que "la sexualité affecte tous les aspects de la personne humaine, dans l'unité de son corps et de son âme". Autoriser un changement d'état civil sans une évaluation sérieuse et approfondie des implications psychologiques et sociales contredit cette vision de la sexualité humaine. La confusion sur les questions de genre et de sexualité ne fait qu'accentuer le malaise et les troubles identitaires chez les individus concernés.

À lire aussi | Au G7, le Pape avertit : l'intelligence artificielle ne devrait pas assujettir l'humanité

L'Église appelle à accompagner pastoralement les personnes qui éprouvent des difficultés avec leur identité de genre, mais cet accompagnement doit se faire dans la vérité et l'amour. Le CEC (n°2333) souligne que "l'homme et la femme ont été créés l'un pour l'autre". Les propositions politiques qui simplifient les procédures de changement d'état civil ne répondent pas aux besoins profonds des individus et ne les aident pas à s'épanouir dans la vérité. Au contraire, elles risquent de renforcer une identité basée sur une perception subjective plutôt que sur la réalité objective créée par Dieu.

Un catholique ne peut pas, sans être dans le péché, soutenir la proposition du "Front populaire" ni voter pour eux, car ils sont clairement anticléricaux, pro-LGBT, favorables à l'euthanasie et à l'avortement, et opposés aux enseignements de l'Église catholique. Ces mesures vont à l'encontre des enseignements de l'Église catholique sur la dignité humaine, la vérité, le rôle de l'État, la sexualité humaine et l'accompagnement pastoral.

En citant le Catéchisme de l'Église catholique, il est évident que cette proposition est incompatible avec une vision chrétienne de la personne humaine et de la société. Les catholiques doivent défendre des lois qui respectent la vérité et la dignité de chaque personne telle que créée par Dieu, et non se laisser entraîner par des propositions politiques qui compromettent ces valeurs fondamentales.

Quelle est ta réaction ?
J'adore
J'adore
0
J'aime
J'aime
0
J'aime pas
J'aime pas
0
Je déteste
Je déteste
0
Napo
Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Légitimiste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *