in , , ,

Le Pape réforme l’Académie théologique pour l’adapter à ce « changement d’ère »

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Le Pape François a récemment publié une lettre apostolique, datée du 1er novembre 2023, jour de la Solennité de Tous les Saints, appelant à une transformation profonde de l’approche théologique au sein de l’Église.

Dans cette lettre apostolique sous forme de « motu proprio » : Ad theologiam promovendam, le Souverain Pontife met en lumière l’importance d’adopter une théologie « en sortie » pour répondre aux besoins d’une Église contemporaine qui se veut synodale, missionnaire et tournée vers l’extérieur.

L’ Académie Pontificale de Théologie, fondée en 1718 par Clément.

« Après presque cinq décennies, le moment est venu de revoir ces normes pour les adapter à la mission que notre époque impose à la théologie (…) Les bons théologiens, comme les bons pasteurs, sentent aussi le peuple et la rue« , écrit le Pape.

Le Pape affirme que dans une Église qui prône la synodalité, la mission et une ouverture constante vers l’extérieur, il est impératif que la théologie reflète cette réalité. Il déclare avec force que « à une Église synodale, missionnaire et ‘en sortie’, ne peut correspondre qu’une théologie ‘en sortie’« . Cette vision moderne cherche à ancrer la théologie dans les réalités concrètes de la vie quotidienne, abandonnant les approches académiques au profit d’une réflexion plus en phase avec les défis actuels.

Le Saint-Père souligne ainsi la nécessité d’une « coraggiosa rivoluzione culturale » (courageuse révolution culturelle) dans la réflexion théologique. Cette transformation appelle à une théologie fondamentalement contextuelle, capable de décrypter le message évangélique dans les divers contextes géographiques, sociaux et culturels. Pour le Pape, il ne s’agit pas simplement d’une époque de changements, mais d’un véritable changement d’époque, nécessitant une adaptation aux profondes transformations culturelles.

Au cœur de cette révolution théologique, le Pape François plaide également en faveur d’une approche transdisciplinaire. Selon lui, la théologie doit être pensée comme « la disposition et la fermentation de tous les savoirs dans l’espace de Lumière et de Vie offert par la Sagesse qui émane de la Révélation de Dieu. » Cette ouverture au dialogue avec d’autres disciplines viserait selon lui à enrichir la compréhension théologique et à favoriser une collaboration fructueuse.

À lire aussi | La paix dans le monde commence par le sacrement de confession

Le Pape souligne également la dimension synodale et communautaire de la théologie, en insistant sur le fait que « la synodalité ecclésiale engage donc les théologiens à faire de la théologie de manière synodale. » Cette approche collaborative encourage une fraternité et une communion vécues personnellement par les théologiens, les appelant à servir l’évangélisation et à toucher le cœur de tous.

En approuvant les nouveaux statuts de la Pontificia Accademia di Teologia, le Pape François espère que cette institution deviendra un phare de cette nouvelle ère théologique. Il appelle à un dialogue transdisciplinaire avec d’autres domaines du savoir, avec croyants et non-croyants, favorisant une communauté académique tissée avec d’autres institutions éducatives et culturelles.

Cette lettre du Pape François marque ainsi un chapitre significatif dans l’histoire de la théologie catholique, appelant l’Église à une réflexion audacieuse, contextuelle et transdisciplinaire, ancrée dans la réalité et ouverte au dialogue.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

La paix dans le monde commence par le sacrement de confession

La paix dans le monde commence par le sacrement de confession

Mexique : Le jour des morts est différent du jour des défunts catholique

Mexique : Le jour des morts est différent du jour des défunts catholique