Les nationalistes hindous veulent interdire les aumôniers chrétiens

Les nationalistes hindous veulent interdire les aumôniers chrétiens

Les nationalistes hindous en Inde veulent que les aumôniers chrétiens soient interdits de visite dans les prisons, affirmant qu'ils tentent de convertir les prisonniers.

Les groupes Vishwa Hindu Parishad (VHP) et Bajrang Dal se sont plaints à la police de l'État du Karnataka, dans le sud de l'Inde, de la distribution de bibles aux prisonniers dans la prison du district de Gadag et ont demandé la suspension immédiate de tous les aumôniers chrétiens des prisons de l'État.

La déclaration du 6 avril est intervenue après qu'un aumônier hindou ait rencontré un prisonnier et vu une bible dans la prison.

Selon la plainte, une équipe de sept évangélistes chrétiens s'est rendue à la prison du district de Gadag le 12 mars pour prier avec les prisonniers et distribuer des exemplaires du Nouveau Testament.

Les militants hindous ont allégué que les aumôniers chrétiens tentaient de procéder à des conversions religieuses et ont déclaré qu'ils n'auraient pas dû être autorisés à distribuer des textes religieux, bien que la littérature religieuse hindoue soit souvent distribuée dans les prisons.

L'archevêque Peter Machado de Bangalore a déclaré que la plainte ressemble à un double standard.

"Si les prédicateurs hindous sont autorisés à rencontrer des prisonniers hindous, qu'y a-t-il de mal à ce que des prédicateurs chrétiens rencontrent des prisonniers chrétiens. S'il y a des preuves de conversions forcées ou frauduleuses d'autres personnes, qu'ils prennent des mesures conformément à la loi, avec des preuves de conversion à portée de main", a-t-il déclaré à Crux.

Le Karnataka est dirigé par le Bharatiya Janata Party (BJP), qui dirige également l'Inde depuis 2014. Le BJP est lié au Rashtriya Swayamsevak Sangh (RSS), un groupe nationaliste hindou.

Les nationalistes hindous accusent souvent les chrétiens d'utiliser la force et des tactiques subreptices dans la poursuite des conversions, et ces "conversions illégales" peuvent être punies d'amendes et de peines de prison.

Les dirigeants chrétiens ont noté que, malgré les propos alarmistes de certains groupes hindous, le pourcentage de chrétiens est en fait en baisse dans le pays.

Selon les données de recensement du gouvernement, le pourcentage de la population chrétienne en Inde en 2001 était de 2,34 %, mais en 2011 il était tombé à 2,30 %. Une baisse similaire a été constatée au Karnataka, où le pourcentage est passé de 1,91 % à 1,87 %.

À lire en anglais sur Crux

Quelle est ta réaction ?
J'adore
J'adore
0
J'aime
J'aime
0
J'aime pas
J'aime pas
0
Je déteste
Je déteste
0
Napo
Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Légitimiste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *