in , , ,

Manipulation d’embryons, la justice dit non

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Les tribunaux ont donné raison à la Fondation Jérôme Lejeune dans une affaire concernant la manipulation d’embryons en laboratoire.

Cette victoire a été obtenue en juin 2023 devant les juridictions administratives, et elle s’inscrit dans le cadre de la mission de la Fondation LeJeune visant à protéger l’être humain.

La décision du Conseil d’État en date du 8 juin est définitive. Dans ce litige, le juge a annulé une autorisation de recherche sur les embryons, argumentant que l’équipe de recherche n’avait pas suffisamment limité l’utilisation des embryons, compte tenu des avancées scientifiques disponibles. Il a également souligné que des recherches plus approfondies sur des modèles animaux auraient dû être effectuées.

Cette victoire revêt une importance symbolique, car elle met fin à une procédure qui avait débuté en 2015. De manière fondamentale, le juge a réaffirmé que, selon la loi française, la protection de l’embryon humain prévalait sur celle de l’animal.

À lire aussi | « Saint Robert Bellarmin est mon saint patron »

Cette décision prend une signification particulière à un moment où de nombreux chercheurs expriment des inquiétudes concernant l’utilisation des animaux dans la recherche et privilégient les embryons humains.

Cette réussite souligne l’importance d’une veille juridique et scientifique continue, rendue possible grâce au soutien de nombreux partisans de la Fondation. Elle devient d’autant plus cruciale étant donné que la législation française, au fil des années, a progressivement réduit la protection accordée à l’embryon, suscitant des préoccupations quant aux manipulations auxquelles il est soumis en laboratoire, alors que la conscience collective s’en préoccupe de moins en moins.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire