in , ,

Ne venez pas communier si vous soutenez l’avortement, déclare un évêque américain

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
Ne venez pas communier si vous soutenez l'avortement, déclare un évêque américain
Ne venez pas communier si vous soutenez l'avortement, déclare un évêque américain
Ne venez pas communier si vous soutenez l'avortement, déclare un évêque américain
Erik Verduzco Las Vegas Review-Journal @Erik_Verduzco

Un évêque américain, en réponse à une chronique pro-avortement écrite par un politicien catholique, a demandé à tous les politiciens catholiques qui ne sont pas d’accord avec l’enseignement de l’Église sur l’avortement de ne pas se présenter à la Sainte Communion.

« J’espère sincèrement que les politiciens catholiques et les catholiques en général profitent de ce moment pour regarder profondément dans leur propre cœur, et réexaminer la conviction morale de l’Église sur l’inviolabilité et la dignité de la vie humaine« , a écrit Mgr George Thomas, évêque de Las Vegas.

« Si un politicien du diocèse de Las Vegas se trouve en désaccord avec l’enseignement de l’église sur le caractère sacré de la vie humaine, je lui demande de s’abstenir volontairement de recevoir la Sainte Communion.« 

« Je place la charge de cette décision sur les épaules de l’homme politique individuel, et non sur le dos des pasteurs ou des ministres eucharistiques« , a-t-il ajouté.

Il a ajouté qu’il serait heureux d’avoir une conversation privée avec tout politicien catholique qui adopte une position contraire à l’enseignement de l’Église sur l’avortement.

La déclaration de M. Thomas a été motivée par un article publié le 24 janvier dans le Las Vegas Sun par la représentante démocrate Susie Lee, dans lequel elle exhorte le Sénat américain à codifier le droit à l’avortement dans la loi fédérale. Le Nevada a des lois sur l’avortement plus permissives que la plupart des États, et de nombreuses femmes viennent d’autres États pour se faire avorter au Nevada.

« En tant que catholique, je comprends parfaitement le dilemme moral que représente le choix de l’avortement. En même temps, le choix de devenir mère est un choix extrêmement personnel, et ce choix doit rester entre une femme, sa famille et son médecin« , a écrit Mme Lee.

« Lorsque les extrémistes s’insèrent dans cette décision, ils refusent de reconnaître l’autonomie corporelle des femmes, les mettent potentiellement en danger de mort et les contraignent souvent à avoir un avenir qu’elles n’ont ni voulu ni préparé.« 

Lee poursuit : « Je serai toujours un farouche défenseur de la lutte pour que les femmes aient la liberté de rechercher sans restriction des conseils médicalement exacts auprès de leurs médecins et de prendre leurs propres décisions concernant leur santé et leur corps. Protéger le droit à un avortement sûr et légal sera une bataille difficile, mais je ne reculerai jamais.« 

L’évêque Thomas a qualifié la « compréhension profonde » de Lee de « très imparfaite« , notant qu’elle « a articulé une position qui contraste fortement avec l’enseignement moral sacré de l’Église catholique« .

« Tout au long de sa chronique, Mme Lee se prononce en faveur de soins reproductifs sans restriction, sans jamais mentionner les conséquences de son plaidoyer pour l’enfant à naître, dont plus de 60 millions ont été anéantis dans l’utérus depuis la promulgation de Roe v. Wade il y a 49 ans« , a écrit M. Thomas.

Thomas a cité un document des évêques américains de novembre 2021 sur l’Eucharistie : « Si un catholique, dans sa vie personnelle ou professionnelle, devait sciemment et obstinément rejeter les doctrines définies de l’Église, ou sciemment et obstinément répudier son enseignement définitif sur les questions morales, cependant, il diminuerait sérieusement sa communion avec l’Église.« 

L’Église enseigne que « toutes les personnes, sans exception, sont des dons uniques et irremplaçables de Dieu. Nous considérons que chacun est façonné à l’image de Dieu et que, par conséquent, il n’y a pas de personnes jetables, d’âmes jetables, ni de citoyens de seconde zone« , écrit-il.

« Cette conviction explique la révérence de l’Église catholique pour la vie à naître, notre soin pour les affamés et les sans-abri, notre investissement dans des services d’adoption complets, notre soutien à la réforme de l’immigration légale, et notre plaidoyer parmi les pauvres et les vulnérables de la communauté… Je tiens à ce que l’enfant à naître doit être compté parmi les plus vulnérables parmi nous.« 

À lire aussi | Saint Martin de Tours sort du milieu des flammes indemne

Le débat sur la question de savoir si les politiciens catholiques qui soutiennent publiquement l’avortement peuvent être admis à la Sainte Communion s’est accentué ces dernières années avec l’élection de Joe Biden, le deuxième président catholique et partisan de l’avortement légalisé.

Dans une récente interview accordée au Las Vegas Sun, M. Thomas a déclaré qu’il croyait « absolument » que M. Biden devait lui aussi s’abstenir de recevoir le sacrement.

L’Église catholique enseigne que l’avortement est un péché grave. Le canon 915 du Code de droit canonique stipule que les catholiques « persévérant obstinément dans un péché grave manifeste ne doivent pas être admis à la sainte communion« , tandis que le canon suivant stipule :

« Une personne consciente d’un péché grave ne doit pas célébrer la messe ou recevoir le corps du Seigneur sans confession sacramentelle préalable, à moins qu’il n’y ait une raison grave et qu’il n’y ait pas d’occasion de se confesser ; dans ce cas, la personne doit se rappeler l’obligation de faire un acte de contrition parfaite qui inclut la résolution de se confesser dès que possible« .

À lire en anglais sur CatholicHerald

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Chandeleur : un jour Saint d'obligation oublié

Chandeleur : un jour saint d’obligation oublié

Des peintures de Templiers découvertes dans l'Église St Martin de Linxe

Des peintures de Templiers découvertes dans l’Église St Martin de Linxe