in , , , ,

« Nous ne voulons pas convertir les jeunes au Christ », déclare le cardinal des JMJ

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

« Nous ne voulons pas convertir les jeunes au Christ, à l’Église catholique ou à quoi que ce soit d’autre, absolument », a déclaré le responsable des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) Lisbonne 2023, l’évêque Américo Aguiar.

Dans une interview accordée à la télévision portugaise RTP le 6 juillet, l’évêque a déclaré que la journée de Lisbonne était « un cri » de « fraternité universelle » et que le « message principal » de cet événement était le respect des différences.

Hier, le pape François a annoncé Dom Américo Aguiar parmi les noms des futurs cardinaux qui seront créés lors du consistoire du 30 septembre.

« Ce que nous voulons, c’est qu’il soit normal pour le jeune chrétien catholique de dire et de témoigner qu’il est un ; pour le jeune musulman, juif ou d’une autre religion de n’avoir aucun problème à dire et à témoigner qu’il est un ; pour le jeune qui ne confesse aucune religion de se sentir à l’aise et de ne pas se sentir étrange parce qu’il est comme ceci ou comme cela, et que nous comprenions tous que la différence est une richesse« , a-t-il déclaré.

Mgr Américo Aguiar est évêque auxiliaire de Lisbonne et président de la Fondation JMJ Lisbonne 2023, l’entité juridique qui organise la journée au Portugal. Il est en charge de tout ce qui concerne la rencontre mondiale. Pendant la préparation des JMJ, Mgr Aguiar a rencontré le pape François au Vatican.

Dans l’interview de la RTP, la journaliste Alberta Marques Fernandes a interrogé Dom Américo sur l’un des « sujets chers au pape François« , Fratelli tutti, le titre de l’encyclique sur la fraternité et l’amitié sociale.

« Les Journées Mondiales de la Jeunesse à Lisbonne sont aussi un cri de cette fraternité universelle. Il n’y a pas si longtemps, certains dirigeants du monde affirmaient que ce qui est différent éloigne et divise, c’est-à-dire que la solution à ce qui est différent, c’est le mur, c’est la distance. Les Journées Mondiales de la Jeunesse doivent être une école, elles doivent être pédagogiques pour le goût et la joie de connaître ce qui est différent. La différence doit être comprise comme une richesse« , a déclaré l’évêque.

Le journaliste a ensuite ajouté : « En ce sens, cette invitation aux autres religions ?« 

« Aux autres religions et à l’invitation des Journées Mondiales de la Jeunesse, qui ne sont jamais destinées aux catholiques« , a répondu Mgr Américo Aguiar. Selon lui, « les papes n’ont jamais invité de jeunes catholiques [aux JMJ], ils ont toujours invité des jeunes du monde entier« .

« Il est très important que les jeunes qui viennent à Lisbonne, au Portugal, rencontrent d’autres jeunes d’Afrique, d’Asie, d’Amérique, riches, pauvres, occidentaux, catholiques, non-catholiques, avec ou sans religion, avec ou sans foi, et comprennent d’abord que cette diversité, quelle qu’elle soit, est une richesse. Ensuite, apprenez à vous connaître et à vous faire connaître. À partir de là, prenez soin les uns des autres, aimez-vous les uns les autres, appréciez d’être les uns avec les autres« , a-t-il déclaré.

À lire aussi :

À la fin, a-t-il ajouté, « nous devrions nous tenir la main et dire : « Je pense différemment, je ressens différemment, j’organise ma vie différemment, mais nous sommes frères et nous construirons l’avenir ensemble« . C’est le message principal de cette rencontre avec le Christ vivant que le Pape veut donner aux jeunes« .

Pour Mgr Aguiar, « le monde sera objectivement meilleur si nous sommes capables de mettre dans le cœur de tous les jeunes cette certitude de Frateli tutti, de tous les frères, que le Pape a fait un énorme effort pour mettre dans le cœur de tous« .

Après l’annonce, hier, de sa nomination au rang de cardinal, Mgr Americo s’est dit « convaincu que le Pape avait à cœur ces jeunes, cette préparation des Journées Mondiales de la Jeunesse« . « Le pape a voulu, de cette manière, honorer les jeunes, les valoriser et faire ce qu’il nous dit de faire : donner aux jeunes la possibilité d’être les protagonistes de l’histoire, de leur vie« , a-t-il déclaré.

Pour lui, cette nomination « est un hommage au Portugal, un hommage aux Portugais, un hommage à la jeunesse portugaise« .

Cet article a été publié originellement par ACI Digital (Lien de l’article).

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Sainte Élisabeth du Portugal, Grande Reine et humble pacificatrice

Sainte Élisabeth du Portugal, Grande Reine et humble pacificatrice

Un ancien jésuite plaide coupable d'avoir drogué et abusé de 17 hommes

Un ancien jésuite plaide coupable d’avoir drogué et abusé de 17 hommes