in , ,

Un ancien jésuite plaide coupable d’avoir drogué et abusé de 17 hommes

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Un ancien prêtre jésuite de Louisiane a plaidé coupable d’avoir drogué et abusé de 17 hommes qu’il ramassait dans le quartier français et a été condamné vendredi à 25 ans de prison.

Stephen Sauer, 61 ans, de Metairie, a admis qu’il ciblait des hommes qui semblaient perdus ou en état d’ébriété. Il les droguait ensuite lorsqu’il leur proposait de l’aide, parfois en mettant de la drogue dans leurs boissons dans les bars.

D’autres fois, l’ancien prêtre catholique utilisait un compte-gouttes pour administrer des substances somnifères à des hommes qui s’étaient évanouis sous l’effet de l’alcool, selon un communiqué de presse du bureau du procureur de la paroisse de Jefferson, Paul D. Connick, Jr.

Sauer emmenait les victimes chez lui, où il les filmait ou les photographiait alors qu’ils étaient inconscients. Il a admis avoir abusé de certains d’entre eux et les a même raccompagnés à leur hôtel ou à un autre endroit le lendemain matin.

Les enquêteurs du bureau du shérif de Jefferson Parish ont appris que Sauer partageait les images sur un site web et qu’il les échangeait parfois avec d’autres personnes par courrier électronique. Le bureau du procureur a déclaré que de nombreuses victimes se trouvaient en dehors de l’État, séparées de leurs amis ou perdues lorsque Sauer les a approchées.

Tous les incidents auxquels Sauer a été associé et pour lesquels il a été inculpé se sont produits entre 2019 et 2021. En juin 2021, Sauer a envoyé le disque dur de son ordinateur à une entreprise de New York pour le faire réparer. Le technicien a vu que le disque dur contenait des centaines d’images suggérant que des agressions sexuelles avaient eu lieu et a contacté les autorités policières de New York.

Les enquêteurs new-yorkais ont pu déterminer que les photos avaient été prises à Metairie et ont contacté le bureau du shérif de Jefferson Parish. De nombreuses victimes ont été identifiées par les détectives parce que Sauer avait pris des photos de leurs cartes d’identité.

Lorsque les inspecteurs ont exécuté un mandat au domicile de Sauer, ils ont trouvé des flacons de pilules prescrites à un délinquant sexuel condamné dans le Missouri. Ils ont également trouvé une drogue du viol, le Zolpidem.

À lire aussi :

Il a plaidé coupable devant le juge Shayna Beevers Morvant de 13 chefs d’accusation d’agression sexuelle, neuf chefs d’accusation de viol au troisième degré, 17 chefs d’accusation de voyeurisme vidéo, tous des crimes, et 16 chefs d’accusation de délit de possession de médicaments sur ordonnance sans ordonnance et de possession d’attirail de stupéfiants.

Le juge a condamné Sauer à 25 ans de prison et lui a ordonné de s’enregistrer comme délinquant sexuel pour le reste de sa vie. Il lui est également interdit d’entrer en contact avec 12 des victimes, a indiqué le bureau du procureur.

Les enquêteurs pensent qu’il pourrait y avoir plus de 50 autres victimes non identifiées liées à Sauer.

Cet article a été publié originellement par Fox News (Lien de l’article).

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

"Nous ne voulons pas convertir les jeunes au Christ", déclare le cardinal des JMJ

« Nous ne voulons pas convertir les jeunes au Christ », déclare le cardinal des JMJ

JMJ : les jeunes pourront visiter des sanctuaires d'autres confessions et religions

JMJ : les jeunes pourront visiter des sanctuaires d’autres confessions et religions