in , , ,

Père Espadas : Fiducia Supplicans est un excellent document

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

En ces jours, j’ai entendu et lu des attaques égarées et déroutantes, féroces, inadmissibles, anti-évangéliques et incultes dirigées contre l’excellent document doctrinal et pastoral Fiducia Supplicans concernant la grande variété de bénédictions que les personnes peuvent recevoir de la miséricorde pastorale de l’Église et de ses ministres.

Article concernant le document Fiducia Supplicans par le Père Román Espadas :

Les opposants éminents, sonores et militants de Fiducia Supplicans le qualifient d’erroné et hérétique. Ont-ils étudié la théologie catholique ? À quels intérêts et tendances obéissent-ils lorsqu’ils agissent de manière si antichrétienne dans leurs attaques contre le Pape François ?

Je viens de lire le document Fiducia Supplicans, et en lui sont exprimées avec une clarté précise et un fondement les raisons, les finalités et la manière des nombreuses et diverses bénédictions pastorales, ainsi que de leurs contextes et modalités variés, que l’Église et ses ministres, suivant et accomplissant très adéquatement leur mission de continuateurs évangéliques de l’œuvre miséricordieuse de Jésus, offrent à tous les êtres humains constamment nécessiteux de cette action miséricordieuse.

Dès le début et tout au long du document soigneusement fondé, il est absolument clair que l’Église, en bénissant les couples homosexuels ou les couples en situation matrimoniale irrégulière, ne valide ni ne légitime leur statut, et n’altère en aucun cas son enseignement perpétuel sur le mariage béni ecclésiastiquement.

À lire aussi | Retour en chiffre de l’année 2023 pour LeCatho

J’ai quatre-vingt-six ans, et depuis de nombreuses années de pratique pastorale et d’écoute de personnes homosexuelles, je peux partager que la proposition pastorale que Fiducia Supplicans présente pour ces personnes est absolument et pleinement évangélique et pastorale.

J’ai étudié la théologie morale à Toronto avec le prestigieux P. Edward Sheridan, S.J., dans les années soixante du siècle dernier.

Le P. Sheridan jouissait de prestige et de reconnaissance, avait des cheveux gris sur la tête, et avait étudié la théologie morale à l’Université grégorienne de Rome avec une thèse sur Casti Connubii, l’encyclique de Pie XI sur le mariage chrétien. Je me souviens que le P. Sheridan, en abordant l’homosexualité, excluait uniquement la relation sexuelle pour les personnes du même sexe qui, en s’aimant et en s’entraidant, partageaient leur vie.

Je suis sûr que le P. Sheridan, avec sa théologie morale valide et bien fondée, ne s’opposerait pas à la bénédiction pastorale miséricordieuse des personnes homosexuelles vivant ensemble et des couples hétérosexuels en situation irrégulière.

Pourquoi des prêtres, des évêques et des cardinaux utilisent-ils Fiducia Supplicans comme une pointe de lance rouillée et malmenée pour attaquer, impitoyablement et frauduleusement, le ministère ecclésial évangélique du Pape François ?

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

2 Commentaires

  1. En effet si on en fait une lecture dans une herméneutique de continuité du magistère, ce texte n’est pas hérétique

    De toute façon quelq’un de mal disposé peut interpréter n’importe quel texte de manière à justifier ses égarements (St Paul en parle d’ailleurs, enfin l’Esprit saint à travers lui pour être précis)

    Nous devons prier pour la conversion des pécheurs, surtout ceux dans les péchés graves, c’est la seule chose à faire et nous confesser souvent

    C’est tout ce qu’on peut faire à notre échelle