Quelles idées se cachent derrière le mouvement Les Souverainistes

Quelles idées se cachent derrière le mouvement Les Souverainistes

La présidente actuelle du mouvement politique Les Souverainistes « Amoureux de la France, unissons-nous ! » est Agnès Cerighelli, 55 ans, ancienne militante LR et LREM. Candidate aux futures élections présidentielles de 2022, concernant les 500 signatures d'élus, je n'ai aucune info à ce sujet pour l'instant.

BIOGRAPHIE

Souverainiste de droite et de confession catholique, attachée à la laïcité républicaine et à l'égalité entre les Hommes et les Femmes, Agnès s'est opposée courageusement aux projets législatifs des Macronistes et a dénoncé résolument à travers ses allocutions publiques les ABUS de la dictature covidiste... La Droite souverainiste qu'elle promeut est libérale sur le plan économique, conservatrice sur le plan des mœurs et chrétienne sur le plan spirituel. 

Biographie extraite du site internet "Les Souverainistes"

FRANC-PARLER

Elle est connue sur les réseaux sociaux pour son franc-parler, n'ayant pas peur d'exposer son opinion dans le monde politique assez mou et peureux.

Durant l'élection municipale de Paris, Agnès Cerighelli s'est scandalisée sur Twitter :

« Deux candidats maghrébins pour Paris ?! Sérieusement, en quelques années, la France a bien changé… »

Puis

« La question la plus urgente à résoudre est de savoir qui est capable d’empêcher Rachida Dati de devenir Maire de Paris et d’islamiser la capitale de la France. La naïveté des Français est déplorable. Son élection n’a pour but que de servir les théocraties musulmanes. » 

Elle n'hésite pas à s'exprimer sans langue de bois, à l'époque, Christophe Castaner avait signalé ses tweets au procureur de la République, Agnès Cerighelli s'en était défendue sur le journal Valeurs actuelles :

« Je considère que la république est laïque et que la France est chrétienne. Aussi, suis-je en droit de m’étonner que des partis républicains investissent des candidats maghrébins dans de grandes villes de France. A l’heure où l’islamisation progresse dans notre pays, ces candidatures sont un signal alarmant… »

À lire aussi | Le cardinal Cupich émet de nouvelles restrictions sur les messes latines

Elle avait également attaqué la montée inquiétante du lobby LGBT.

« A Paris, le lobby LGBT a sa rue, sa boulangerie, ses restaurants, ses hôtels. Les hétérosexuels n’y sont pas les bienvenus. Il est bon d’y aller muni d’un drapeau 🏳️‍🌈 pour ne pas être insulté ou agressé. L’Etat reste silencieux face à la montée de ce communautarisme. Honteux ! »

CV MENSONGER - CONTRE ATTAQUE MÉDIATIQUE

Europe 1 ont sortie en 2018, un article à charge contre Agnès Cerighelli titré : CV mensonger, "fake news" : une adhérente LREM épinglée sur les réseaux sociaux :

"Agnès Cerighelli se présente sur Internet comme une élue locale de la majorité et relaie nombre de "fake news" et d'attaques contre Marlène Schiappa. Tout en gonflant allègrement son CV."

Voilà en quelques mots le combat politique d'Agnès Cerighelli.

PROGRAMME POLITIQUE

Maintenant, voyons ensemble quelques lignes de son programme politique disponible sur le site internet Les Souverainistes.

FREXIT JURIDIQUE

Les Souverainistes sont pleinement attachés à une Europe des Nations Souveraines et souhaitent que le Traité de l'Union Européenne reconnaisse dès son article 1 les racines chrétiennes de l'Europe.

Les Souverainistes militent pour une révision de la Politique Européenne du Voisinage (PEV) qui coûte 7 milliards d'euro/an

Sur le plan juridique, les Souverainistes plaident pour un FREXIT juridique : ils veulent que la France sorte de la CJUE (Cour de Justice de l'Union Européenne) et de la Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH) afin qu'elle retrouve sa souveraineté juridique. 

Sur le plan judiciaire, ils veulent que tout étranger reconnu coupable d'un crime ou d'un délit soit expulsé systématiquement de l'espace Schengen

Les Souverainistes veulent une autre Europe, une Europe de l'Entente Cordiale, une Europe des Coopérations dans laquelle chaque Etat-Nation sera souverain, une Europe qui soit utile à la grandeur, à la prospérité et à l'économie de la France.

IMPÔTS

Au nom de l'égalité républicaine, les Souverainistes veulent mettre fin à la progressivité de l'impôt et défendent une fiscalité clarifiée fondée sur 3 impôts souverains : un impôt sur les sociétés à taux unique de 15% sur les bénéfices, un impôt sur le revenu à taux unique de 20%, une TVA généralisée à 5%,

Les Souverainistes plaident pour que, sur l'ensemble d'un cycle conjoncturel, le montant total des dépenses, que ce soit celles de l'Etat ou celles des collectivités locales, n'excède pas celui des recettes ; qu'un plan de remboursement de la dette publique soit mis en oeuvre, qu'un programme de dé-bureaucratisation de l'administration soit lancé. Dès lors, la baisse des dépenses publiques, le sérieux budgétaire, la refonte du Code du Travail (3500 pages à ce jour illisibles), la baisse drastique de la pression fiscale pesant sur les Français et sur les entreprises (233 taxes à ce jour) sont les seules solutions pour que la France retrouve sa prospérité et les Français leur pouvoir d'achat. Car la pression fiscale, le coût du travail, l'opacité législative et la complexité normative pèsent dangereusement sur l'attractivité de la France et expliquent l'inquiétude légitime du peuple français.

LA JUSTICE / ARMÉE

La réforme de la justice française et la concentration de l'Etat sur ses fonctions régaliennes sont des enjeux prioritaires pour les Souverainistes. La justice doit redevenir sagesse, vertu et éthique.

La présence de la France au sein de l'OTAN demeure nécessaire et le développement de la Francophonie, bras armé de notre diplomatie et de notre commerce avec ses 300 millions de francophones, indispensable. Les Souverainistes soutiennent aussi l'idée d'une politique étrangère équilibrée (via le développement de nos ambassades et alliances françaises) et la fin des opérations militaires extérieures déployées hors UE (Sahel compris) qui doivent être dorénavant confiées aux casques bleus ou à l'OTAN (30 états-membres). 

RELIGION

La revendication des racines chrétiennes de la France est l'un des fers de lance des Souverainistes français. Le christianisme est même à l'origine d'une laïcité bien comprise en établissant une juste distinction entre le pouvoir politique et le pouvoir spirituel : "Il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu" dit l'adage christique.

Ils veulent que soit inséré, lors de la prochaine révision constitutionnelle, au sein de l'article 2 de la Constitution française de 1958 que"la religion catholique, apostolique et romaine est la religion de la majorité des citoyens français". Il ne s'agit nullement d'instaurer une théocratie mais ce bouclier constitutionnel est le seul moyen de stopper les tentatives d'islamisation de la France par des élus sans foi ni loi et d'imposer un(e) catholique à la magistrature suprême.

IMMIGRATION

En 2021, 20% de la population française est désormais constituée de descendants d'africains et d'arabo-musulmans, 1 million de clandestins vivent en France avec la complicité coupable de l'État et plus de 500 "zones de non-droit" perdurent en France.

Les Souverainistes militent pour une révision constitutionnelle (l'article 1 de la Constitution de 1958 en priorité) afin de préserver notre identité nationale. Considérant que 67% de la population française se déclare menacée par le Grand Remplacement et le Grand Déclassement, les Souverainistes militent pour un arrêt total de l'immigration islamique durant le prochain quinquennat et la mise en place de 20 mesures fortes : 

1/ Suppression du droit du sol
2/ Instauration du droit du sang
3/ Fin du regroupement familial
4/ Priorité nationale pour les logements sociaux, allocations, emplois publics et privés
5/ Sévérisation des critères d'accès à la naturalisation
6/ Suppression des abattages rituels
7/ Fermeture des mosquées salafistes
8/ Renvoi des imams étrangers
9/ Interdiction des tenues islamiques dans l'espace public et les entreprises
10/ Fermeture des écoles coraniques,
11/ Suppression de l'AME (Aide Médicale d'Etat dont ont bénéficié 383 000 clandestins en 2020)
12/ Fin de la gratuité du métro pour les clandestins
13/ Pénalisation du proxénétisme virtuel
14/ Interdiction de l'exhibitionnisme en ligne
15/ Protection renforcée des frontières européennes (via la militarisation de FRONTEX avec le doublement des garde-côtes et garde-frontières, soit 24 000 agents sur les 1900 points d'entrée européens)
16/ Durcissement du droit d'asile (l'article 53.1 de la Constitution française de 1958 doit être entièrement réécrit car il permet à 132 000 migrants non-européens de rentrer chaque année en France )
17/ systématisation des OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français) pour les déboutés du droit d'asile  (132 000 OQTF en 2018)
18/ Rétablissement du délit de clandestinité
19/ Développement de centres de rétention administrative pour les clandestins près de Calais et de Marseille
20/ Photographie ethnique et religieuse de la population française chaque année via l'INED (Institut National d'Etudes Démographiques).

Les Souverainistes militent pour la mise en place d'une carte de sécurité sociale biométrique pour stopper la fraude sociale (en 2020, 75 millions de personnes sont inscrites à la CPAM pour 67 millions de Français !!!). Sur la question des doubles nationalités qui concernent 15% de la population française, les Souverainistes militent pour que le droit de vote, d'éligibilité, d'accès à la fonction publique et aux armées françaises soit réservé uniquement aux Français.

DÉFENSE DE LA FAMILLE

Pour les Souverainistes, la famille est la cellule de base de la société et elle a besoin d'un environnement favorable et d'une authentique politique nataliste pour s'épanouir. La natalité française ne peut se développer que dans une France sereine, apaisée et optimiste. Pour les Souverainistes, la protection de la famille , de la jeunesse et des enfants constitue une priorité.

Les Souverainistes veulent à cet effet que tous les enfants placés à l'ASE bénéficient du RSA jusqu'à leurs 21 ans révolus.

Les Souverainistes entendent donc protéger la natalité française et la famille traditionnelle (Père, Mère, Enfants) contre tous ceux qui cherchent à la déstabiliser par des lois scélérates (cf. Loi Bioéthique 2021). Opposés à l'éducation sexuelle obligatoire, à la légalisation de la PMA et de la GPA, les Souverainistes militent pour la dissolution des associations LGBT qui défendent ces pratiques. 

Quelques-unes des idées de "les souverainistes" dans la vidéo ci-dessous :

AVIS DE LECATHO

Leur site internet

Malheureusement, surement par un manque de moyen, leur site est simplet, pas très beau, l'image "Amoureux de la France" est d'après mes souvenirs, celle de Debout la France, où du moins, très utilisée par ce parti politique.

Le programme présidentiel des Souverainistes est très mal écrit, on ne comprend rien, c'est illisible, il devrait y avoir des catégories claires, des mesures numérotées comme pour la section "immigration". L'utilisation de termes, d'expressions où de mots assez techniques sont trop réguliers.

Tout ça manque d'aération, un pop-up c'est sympa, mais le texte est étriqué en son sein. Je ne suis personne pour apporter des conseils, mais je dirais que, concernant l'esthétique, il faut donner un titre de thème clair, les mesures listées en introduction puis développer l'idée à sa suite.

Les désaccords politiques

Concernant les idées politiques, je n'ai vu mention nulle part d'une lutte contre la Franc-Maçonnerie ou encore de sa destitution et de l'obligation de faire mention de ses appartenances obscurantistes pour tout homme politique.

Je ne suis pas d'accord sur la laïcité et sa compatibilité avec le Catholicisme, étant donné que c'est une invention républicaine révolutionnaire contre notre religion et je suis personnellement contre l'autorisation de blasphème, nous pouvons constater d'ailleurs les dérives de la laïcité, ça se transforme trop souvent en laïcisme ; Comme le disait le prêtre diocésain Laurent Laot :

« une visée explicite de lutte antireligieuse. Il entend travailler au dépérissement de toute Église et à l’extinction sociale des confessions religieuses, à partir du postulat qu’elles sont obscurantistes et aliénantes ».

Je suis également contre le fait de seulement réduire l'avortement, c'est une loi qui commet un génocide, il ne faut pas baisser ce nombre, mais abroger cette loi tout simplement. Aucun mot non plus sur le mariage gay et sur son abrogation. Le combat pour faire interdire l'avortement devrait être un sujet non négociable de la part d'un Catholique.

Je suis également pour la peine de mort afin de mettre hors d'état de nuire les criminels les plus sauvages, les Souverainistes eux, y sont opposés et ils militent pour que soit instaurée une réclusion criminelle à perpétuité pour les crimes les plus abominables. 

Après, je suis conscient qu'un parti "républicain" ne pourra jamais être en total accord avec Dieu, car ça, c'est le rôle du Roi de France.

Un projet politique ambitieux

Dans l'ensemble, le projet et les idées politiques sont clairement un peu plus poussées que ce que les autres partis politiques proposent sur les sujets familiaux, religieux, immigrationnistes et de la libre expression.

En tout cas, ce mouvement se revendique Catholique, exprimant sa volonté de préserver la religion chrétienne en France, mais il manque quand même quelques piliers des lois de Dieu à préserver, comme mentionné plus haut.

Nous ne pouvons que les encourager dans leur lutte en espérant une meilleure visibilité dans le monde politique surtout sur les idées LGBT/PMA/GPA/Suicide...

Ce mouvement politique n'est pas ultra connu en France ni auprès de notre communauté du forum 18-25, ce qui n'en fait pas pour autant un mouvement avec de mauvaises idées au contraire.

Je vous invite à lire en intégralité leur programme politique si vous souhaitez plus d'informations.

Les informations utiles

Le site internet du mouvement : Les Souverainistes
Le Twitter : Les Souverainistes

Le droit de réponse du mouvement Les Souverainistes

Agnès Cerighelli est la seule candidate à l’élection présidentielle qui se revendique clairement catholique. Elle défend une 6ᵉ République souveraine et chrétienne. Elle veut faire abroger toutes les lois qui limitent la liberté d’expression et d’opinion, mais parallèlement, elle veut légaliser le délit de blasphème, car elle ne veut plus que Dieu, Jésus, Marie, les saints et les apôtres soient insultés et injuriés.

Elle considère enfin que la déchristianisation de la France est à la source du déclin moral, spirituel, civilisationnel et économique du pays. Et que la République une et indivisible est menacée par l’immigration massive. Elle considère enfin que le Souverainisme est la solution à tous nos problèmes.

Napo
Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Légitimiste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *