in , , , ,

Un évêque espagnol interdit à EWTN d’accéder à la télévision diocésaine

Un nouvel évêque espagnol a pris la décision inhabituelle d’interdire à sa chaîne de télévision locale de diffuser tout contenu produit par l’énorme conglomérat de médias religieux EWTN, afin de préserver l’unité avec le pape.

Mgr Fernando Prado Ayuso, évêque de San Sebastián, en Espagne, a fait part de sa décision dans un décret daté du 19 décembre 2022, deux jours seulement après avoir été officiellement installé comme évêque du diocèse le 17 décembre 2022.

En vertu des facultés que j’ai, en tant qu’évêque diocésain, sur l’organisation des moyens de communication dans le diocèse et en essayant de favoriser la communion du diocèse avec le Successeur de Pierre, je décrète par la présente qu’à l’avenir, et jusqu’à nouvel ordre, aucun contenu de la chaîne EWTN ne sera diffusé sur la télévision diocésaine BETANIA“, indique le décret.

Betania TV est le média officiel du diocèse et produit régulièrement des programmes originaux, en plus de présenter des contenus syndiqués et de diffuser les messes et les homélies de M. Prado.

Dans son décret, M. Prado a demandé que sa décision soit publiée dans le bulletin officiel du diocèse et qu’une copie, soit conservée dans les archives du secrétaire général.

Fondé en 1981 par Mère Angelica, une religieuse franciscaine américaine célèbre pour son sens de l’humour et ses critiques directes des évêques et des tendances dites “libérales” du catholicisme américain, EWTN est le plus grand conglomérat de médias catholiques au monde, avec une audience internationale de plus de 380 millions de foyers télévisés dans 150 pays et territoires à travers le monde.

En plus de son contenu télévisuel, EWTN produit également ses propres programmes radio et possède des centaines de stations de radio affiliées dans le monde entier. Il gère par ailleurs un journal, le National Catholic Register, et une agence de presse en ligne, la Catholic News Agency, en plusieurs langues.

Le PDG d’EWTN, Michael Warsaw, est conseiller auprès du Dicastère pour la communication du Vatican. Cependant, la chaîne a régulièrement été critiquée pour ses programmes critiques à l’égard du pape François et pour avoir présenté sa position éditoriale comme étant la seule véritable interprétation de la foi catholique.

S’adressant à ses confrères jésuites lors de sa visite en Slovaquie en septembre 2021, le pape François a déclaré que les médias catholiques qui critiquent le pape font “le travail du diable“, en disant :

Je mérite personnellement les attaques et les insultes parce que je suis un pécheur, mais l’Église ne les mérite pas. Elles sont l’œuvre du diable“.

Interrogé par un jésuite sur la manière dont il traite les critiques qui le regardent avec suspicion, lui et ses décisions, François a fait référence à “une grande chaîne de télévision catholique qui n’hésite pas à dire continuellement du mal du pape” et, bien qu’il n’ait cité aucun nom, cette remarque a été interprétée par beaucoup comme étant dirigée contre EWTN.

Plus tard dans l’année, EWTN a été critiqué par le cardinal Sean O’Malley de Boston, qui a déclaré que les médias sociaux et le réseau EWTN avaient créé une image déformée du pape François aux États-Unis.

Dans une interview accordée au journal argentin La Nacion, M. O’Malley a déclaré que la Conférence épiscopale des États-Unis était polarisée et que “certains évêques sont liés à une politique plus conservatrice, et le Saint-Père lui-même a commenté la situation de la télévision EWTN (un grand réseau catholique américain), où les commentateurs sont souvent très critiques à l’égard du Saint-Père, du moins à l’égard de ses idées.

Christopher Lamb, journaliste britannique au Vatican, dans son livre The Outsider : Pope Francis and His Battle to Reform the Church, cite des sources selon lesquelles l’archevêque Christophe Pierre, l’envoyé du Vatican aux États-Unis, aurait à un moment donné fait part à M. Warsaw de ses inquiétudes concernant la couverture du pape François par EWTN. Dans le livre, M. Warsaw a admis avoir rencontré M. Pierre au sujet d’EWTN, mais n’a pas révélé ce qui avait été discuté.

Lors d’un discours prononcé à l’occasion d’un dîner organisé à Rome par EWTN en octobre de l’année dernière, le secrétaire d’État italien du Vatican, le cardinal Pietro Parolin, a souligné l’importance pour les médias catholiques d’être unis avec le pape et d’éviter la polarisation.

À lire aussi | La voie synodale des Allemands soutient les homosexuelles et les transgenres

Les médias catholiques, comme vous le savez, jouent un rôle important dans la tâche de la nouvelle évangélisation. C’est pourquoi il est bon qu’ils se sentent partie prenante de la vie de l’Église, avant tout en vivant dans un esprit de communion avec l’évêque de Rome“, a-t-il déclaré.

Ce sens de la communion, a ajouté M. Parolin, “est d’autant plus urgent aujourd’hui, à une époque marquée par des débats excessivement dramatiques, y compris au sein de l’Église, qui n’épargnent même pas la personne et le magistère du Pontife“.

Cet article a été publié originellement par Cruw Now (Lien de l’article).

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire