Un lutteur universitaire se bat à main nue contre un grizzly
in ,

Un lutteur universitaire se bat à mains nues contre un grizzly

Même si vous faites de votre mieux pour être prudent et préparé, des choses terribles peuvent arriver, comme le jour où un grizzly a attaqué Brady Lowry, un étudiant universitaire du Wyoming (États-Unis).

Heureusement, son ami Kendell Cummings était là. Dans une situation extrêmement dangereuse, et mettant sa propre vie en danger, Cummings a affronté le grizzly pour sauver son ami.

C’est une histoire inspirante (et honnêtement assez effrayante) de courage et de sacrifice, qui montre le pouvoir de la fraternité et de l’amitié. Voici comment ça s’est passé.

Lowry et Cummings se sont rencontrés parce qu’ils faisaient partie de la même équipe de lutte au Northwest College. Avec leurs coéquipiers Orrin Jackson et August Harrison, ils avaient décidé de partir à la  » chasse aux bois « , c’est-à-dire à la recherche des bois que les cerfs perdent chaque printemps. Il s’agit d’un passe-temps local populaire et d’une manière agréable de faire de l’exercice en plein air, en appréciant le frisson de la chasse sans réellement chasser.

Le voyage de chasse aux bois n’était pas une décision irréfléchie. Les jeunes hommes sont tous des randonneurs expérimentés, et ils ont emporté un spray anti-ours et des armes à feu lorsqu’ils sont partis après l’entraînement de lutte du samedi matin.

Au début, les quatre garçons marchent ensemble, mais à un moment donné, Lowry et Cummings sont séparés des autres par près d’un kilomètre. C’est alors que le cauchemar terrifiant est devenu réalité, lorsqu’un ours s’est approché furtivement de Lowry et l’a attaqué avant qu’il ne puisse saisir le spray anti-ours.

Cummings a commencé à faire tout ce à quoi il pouvait penser pour sauver Lowry. Il s’est mis à crier et à lancer des objets sur l’ours, et comme cela ne marchait pas, il a sauté sur l’animal, lui a attrapé l’oreille et a essayé de l’éloigner de son ami.

L’ours a retourné sa force brutale contre lui. Comme le rapporte le Cowboy State Daily,

Kendell Cummings pouvait sentir les mâchoires de l’ours déchirer sa chair et pénétrer dans son crâne, mais l’adrénaline qui parcourait son corps rendait cette sensation indolore. « Je pouvais sentir quand ses dents frappaient mon crâne, quand il mordait mes os et qu’ils s’écrasaient ».

M. Cummings dit qu’il a d’abord combattu l’ours, mais qu’il est devenu évident que cette tentative serait vaine. La bête a alors arrêté son attaque et est partie. Les deux garçons, gravement blessés, ont dû marcher huit kilomètres. Cummings perdait beaucoup de sang et pouvait à peine se tenir debout.

Lowry a demandé de l’aide à ses coéquipiers Harrison et Jackson et a réussi à appeler le 911, le numéro d’urgence. La personne qui a répondu à l’appel a dit de se mettre en sécurité et de laisser Cummings sur place, qui serait alors aidé.

Une fois de plus, l’amitié et la fraternité ont prévalu. Les trois jeunes hommes ont déclaré au Sheridan Press qu’ils n’avaient même pas envisagé de laisser leur ami seul.

Harrison et Jackson ont porté Cummings sur leurs épaules pour descendre la montagne.

« C’est ce que fait l’équipe de lutte – nous allons en enfer et en revenons ensemble« , a déclaré Lowry au Cowboy State Daily. « Nous sommes des frères. On ferait n’importe quoi l’un pour l’autre.« 


Les sauveteurs les ont trouvés alors qu’ils approchaient du point de départ du sentier, et un hélicoptère de secours a emmené Cummings à l’hôpital, où Lowry l’a rejoint plus tard dans une ambulance. L’équipe de lutte et l’entraîneur sont également arrivés.

À lire aussi | Saint François de Sales, Évêque et médecin, priez pour nous

Aussi horrible que soit cette affaire, elle laisse une leçon importante. Il faut du courage pour se mettre en danger pour le bien d’un ami.

Le lien entre ces hommes est vraiment héroïque, et leur histoire restera dans les mémoires.

Comme l’a dit Lowry, « Nous serons les meilleurs amis pour le reste de notre vie« .

Cet article a été publié originellement par le Aleteia (Lien de l’article).

Aider Lecatho en faisant un don

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire