in , , ,

Un prêtre italien excommunié pour avoir dit que François était un usurpateur

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

L’évêque Simone Giusti a informé son diocèse que les catholiques ne doivent plus assister aux messes offertes par le prêtre excommunié.

Un prêtre italien a été excommunié par son évêque local pour avoir déclaré dans une homélie que le pape François « n’est pas le pape » et l’avoir qualifié d' »usurpateur« .

Le diocèse de Livourne, en Toscane, a publié un décret le 1er janvier notifiant aux catholiques que le père Ramon Guidetti « a publiquement commis un acte schismatique » pendant la messe et a ipso facto encouru une « excommunication latae sententiae« , c’est-à-dire une excommunication automatique.

L’évêque Simone Giusti a informé son diocèse que les catholiques ne devaient pas assister aux messes proposées par le prêtre excommunié, faute de quoi ils encourraient également « la peine très grave de l’excommunication« .

L’évêque a cité le canon 751, qui définit le schisme comme « le refus de la soumission au Souverain Pontife ou de la communion avec les membres de l’Église qui lui sont soumis« .

Une vidéo sur YouTube montre le père Guidetti qualifiant le pape François d' »usurpateur » et de « franc-maçon » dans son homélie prononcée le 31 décembre 2023, à l’occasion du premier anniversaire de la mort de Benoît XVI.

Dans cette homélie, le prêtre a en outre nié que le pape François ait été le pape au cours des dix dernières années.

À lire aussi | Aleteia en grande difficulté financière ferme son site portugais

Le père Guidetti, âgé de 48 ans, était depuis 2017 curé de l’église San Ranieri, située à l’extérieur de la ville côtière de Livourne, à environ 240 kilomètres au nord de Rome.

Selon un journal local de Livourne, l’évêque a rencontré le père Guidetti avant Noël pour discuter de sa dissidence et a procédé au décret officiel d’excommunication après l’acte public de schisme du prêtre le 31 décembre.

Le prêtre a donc été suspendu « a divinis« , démis de ses fonctions de curé et ne pourra plus célébrer.

« Je suis serein et calme » mais « étonné de la rapidité avec laquelle la guillotine a coupé sa énième tête« . C’est ainsi que le père Guidetti a commenté la mesure qui l’a frappé, sur Radio Domina Nostra, émission animée par Alessandro Minutella, le prêtre palermitain qui avait été excommunié en 2018, pour avoir attaqué, lui aussi, le pape François.

À propos du décret d’excommunication, Guidetti déclare :

« Je vais lui faire un joli petit cadre et l’accrocher au mur, et ce sera quelque chose dont je me vanterai volontiers. »

Il ajoute ensuite :

« Il y a de l’amertume dans mon cœur, pour cet aveuglement et cette dureté de la part de celle qui devrait être une mère, l’Église. Elle devrait être une mère et en réalité elle est un tyran« .

M. Minutella est un peu le « leader » de ces six-sept prêtres italiens qui ne reconnaissent pas ouvertement le pape François et se disent membres de la « sodalité mariale« .

Dans la vidéo d’aujourd’hui (dans laquelle il demande des offrandes monétaires pour son travail), Minutella se moque du pape et applaudit la sortie de son ami Guidetti. Ces (anciens) prêtres qui rejettent le pape Bergoglio et affirment que leur vrai pape n’était que Ratzinger ne se posent pas de questions.

Pour se souvenir du pape Benoît XVI, à l’occasion du premier anniversaire de sa mort, un événement a eu lieu au Vatican le 31 décembre. Dans ce cas, aucune voix schismatique ne s’est fait entendre, mais les critiques à l’égard du pape François n’ont pas manqué. Comme celles de l’ancien préfet de la doctrine de la foi Gerhard Mueller, qui a répété qu' »avec Benoît XVI, la bénédiction des couples homosexuels n’aurait jamais été possible« .

Et à ceux qui lui demandaient si cette position n’était pas une prise de distance par rapport à François, le cardinal allemand a répondu :

« Le Vatican n’est pas l’Union soviétique ni une monarchie où il y en a un qui décide pour tout le monde et les autres font la Cour« .

Cet article a été publié originellement par le National Catholic Register (Lien de l’article). Il est republié et traduit avec la permission de l’auteur et La Stampa : Lien de l’article

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Un commentaire

  1. Effrayant de voir des âmes prenant le chemin de l’enfer !

    Que la Sainte vierge les ramène dans notre Sainte Église catholique 🙏

    J’invite à lire la récente clarification faire par le dicastère de la doctrine et de la foi sur fiducia supplicans

    https://www.vaticannews.va/fr/vatican/news/2024-01/fiducia-supplicans-communique-de-la-doctrine-de-la-foi.html

    Ce communiqué apporte un peu de clarté

    Je recommande aussi cette excellente vidéo de youtubeurs catholiques prometteurs!

    https://m.youtube.com/watch?v=hdS4xdmR0a0&list=LL&index=10&pp=gAQBiAQB