in , , ,

Un prêtre italien suspendu en raison de son soutien aux LGBTQ+

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Un prêtre italien a récemment été suspendu de son ministère pastoral en raison de son soutien aux couples LGBTQ+.

Selon Religion News Service, le père Giulio Mignani est actuellement interdit de célébrer la messe et les sacrements après avoir été accusé de « tenir des positions qui ne sont pas alignées avec l’enseignement de l’Église » pour son plaidoyer en faveur de l’acceptation des relations LGBTQ+ dans l’Église. Mignani, dont la paroisse se trouve dans la petite ville de Bonassola, dans le sud de l’Italie, a déclaré :

« ‘L’Église ne condamne pas l’homosexualité, mais les relations homosexuelles. Ce qui revient à dire que c’est normal d’avoir faim, mais qu’on ne peut pas manger« .

« ‘Je veux dire que c’est un paradigme qui doit être changé. L’amour homosexuel est encore considéré comme un péché, une erreur, alors que c’est un aspect fondamental dans la vie de ces personnes.‘ »

Ce n’est pas la première fois que Mignani soutient ouvertement la communauté LGBTQ+. En 2021, Mignani a été réprimandé pour sa position pro LGBTQ+ par l’évêque Luigi Ernesto Palletti de La Spezia-Sarzana-Brugnato après avoir refusé de bénir les palmes le dimanche des Rameaux.

Le refus de bénir les palmes était un acte de protestation contre l’interdiction faite par le Vatican de bénir les couples de même sexe cette année-là.

Mignani s’est également prononcé en faveur de l’avortement et de l’euthanasie, tous deux condamnés par l’Église, et a affirmé que la doctrine catholique est datée et déconnectée de la société. 

« Pour citer une parabole de Jésus, aujourd’hui nous n’avons pas une brebis perdue et les 99 autres dans l’enclos, mais le contraire« , a-t-il déclaré dans l’interview.

Bien que Mignani entre dans une période de réflexion obligatoire, ordonnée par son évêque, il ne pense pas que sa position pro LGBTQ+ changera. Il espère continuer à être prêtre une fois sa suspension terminée. Il a expliqué :

À lire aussi | Les martyrs nord-américains et la culture post-chrétienne

« Je me suis dit : nous avons béni n’importe quoi, y compris des armes et des guerres dans le passé. Et nous ne voulons pas bénir le véritable amour? ».

« Mais la plupart des gens ne le disent pas, car s’ils s’exprimaient, ils seraient suspendus comme moi. Mais parfois, il faut prendre position devant tout le monde, pour donner une nouvelle direction.« 

Il est temps aux autorités de condamner de la sorte tous les prêtres qui osent soutenir de telles hérésies et qui par la même occasion permettent la damnation de pauvres âmes qui ne sont pas cultivés et font confiance à ce genre de personne pour leur salut.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Les martyrs nord-américains et la culture post-chrétienne

Les martyrs nord-américains et la culture post-chrétienne

Les prêtres n'ont pas confiance aux évêques pour les soutenir

Les prêtres n’ont pas confiance aux évêques pour les soutenir