Catéchisme de l'Eglise Catholique, éléments de la Sainte Foi

Catéchisme de l'Eglise Catholique, éléments de la Sainte Foi

" La nécessité de pourvoir autant que possible à la formation religieuse des enfants Nous a porté à publier un catéchisme de l'Eglise Catholique, qui expose d’une manière claire les éléments de la sainte foi et les vérités divines sur lesquelles doit se régler la vie de tout chrétien. "

La Sainte Foi

Etes-vous chrétien ?
Oui, je suis chrétien par la grâce de Dieu.

Pourquoi dites-vous : par la grâce de Dieu ?
Je dis : par la grâce de Dieu, parce que être chrétien est un don tout gratuit de Dieu que nous n’avons pu mériter.

Quel est le vrai chrétien ?
Le vrai chrétien est celui qui est baptisé, qui croit et professe la doctrine chrétienne et obéit aux pasteurs légitimes de l’Eglise.

Qu’est-ce que la doctrine chrétienne ?
La doctrine chrétienne est la doctrine que Jésus-Christ Notre Seigneur nous a enseignée pour nous montrer la voie du salut.

Est-il nécessaire d’apprendre la doctrine enseignée par Jésus-Christ ?
Il est certainement nécessaire d’apprendre la doctrine enseignée par Jésus-Christ, et ceux qui négligent de le faire pèchent gravement.

Les parents et les maîtres sont-ils obligés d’envoyer au catéchisme leurs enfants et ceux qui dépendent d’eux ?
Les parents et les maîtres sont obligés d’assurer à leurs enfants et à ceux qui dépendent d’eux l’enseignement de la doctrine chrétienne et ils se rendent coupables devant Dieu s’ils ne s’acquittent pas de ce devoir.

De qui devons-nous recevoir et apprendre la doctrine chrétienne ?
Nous devons recevoir et apprendre la doctrine chrétienne de la sainte Eglise catholique.

Comment sommes-nous certains que la doctrine chrétienne que nous recevons de la sainte Eglise catholique est la vraie ?
Nous sommes certains que la doctrine chrétienne que nous recevons de l’Eglise catholique est la vraie, parce que Jésus-Christ, auteur divin de cette doctrine, l’a confiée par ses Apôtres à l’Eglise qu’il fondait et constituait maîtresse infaillible de tous les hommes, lui promettant son assistance divine jusqu’à la fin des siècles.

Y a-t-il d’autres preuves de la vérité de la doctrine chrétienne ?
La vérité de la doctrine chrétienne est démontrée aussi par la sainteté éminente de tant d’hommes qui l’ont professée et qui la professent ; par la force héroïque des martyrs, par la rapidité merveilleuse de sa diffusion dans le monde et par sa pleine conservation à travers tant de siècles de luttes variées et continuelles.

Quelles sont les parties principales et les plus nécessaires de la doctrine chrétienne ?
Les parties principales et les plus nécessaires de la doctrine chrétienne sont au nombre de quatre : le Credo, le Pater noster (notre père), les Commandements et les Sacrements.

Le Crédo :
Je crois en Dieu,
le Père tout-puissant,
créateur du ciel et de la terre ;
et en Jésus-Christ,
son Fils unique, notre Seigneur,
qui a été conçu du Saint-Esprit,
est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate,
a été crucifié,
est mort et a été enseveli,
est descendu aux enfers,
le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux,
est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit-Saint,
à la sainte Eglise catholique,
à la communion des saints,
à la rémission des péchés,
à la résurrection de la chair,
à la vie éternelle.
Amen.

Le Pater noster :
Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Amen.

Les 10 commandements + celui de Jésus Christ :
Un seul Dieu tu adoreras et aimeras parfaitement
Ce commandement vient de la croyance qu'il n'y a qu'un seul Dieu, créateur et omnipotent. Les religions monothéistes comme le christianisme, le judaïsme et l'islam, reconnaissent et vénèrent cette figure comme une divinité qu'on ne peut pas comparer à rien ni à personne. Il s'agit du seul Dieu qu'il est possible de vénérer.

Son saint nom tu respecteras, fuyant blasphème et faux serment
Le croyant ne doit jamais utiliser le nom de Dieu pour maudire, blasphémer ou jurer. Parfois on utilise son nom dans des phrases grossières, ce qui pour le christianisme est considéré un grand manque de respect envers le Créateur. En plus, ce commandement explique que toutes les actions des chrétiens au nom de Dieu doivent contribuer à la glorification de son nom.

Le jour du Seigneur garderas, en servant Dieu dévotement
Ce point est très important pour la pratique quotidienne des chrétiens car il fait référence au repos pendant les jours signalés pour ça. Selon le Décalogue, les croyants doivent travailler 6 jours et le septième ils se reposeront et honoreront Dieu. Cela implique aussi d'aller à la messe tous les dimanches.

Tes père et mère honoreras, tes supérieurs pareillement
Il s'agit de l'un des commandements de Dieu les plus importants aujourd'hui, car il fait référence à la pratique quotidienne des croyants dans leurs relations familiales et personnelles. Les géniteurs sont la base de la pyramide de la vie d'un chrétien, puisqu'ils sont les premiers à les éduquer avec amour à suivre le bon chemin de Dieu, pour lequel ils méritent tout le respect et l'amour.

Tu ne tueras pas
L'assassinat va contre le code du bon comportement dicté par Dieu. Cet acte ainsi que d'autres actions violentes, sont considérées comme un péché. Il faut rappeler que pour les chrétiens la vie est le cadeau le plus précieux de Dieu, donc ce n'est pas à nous de la retirer à qui que ce soit.

Tu ne commettras pas d'adultère
Ce commandement fait appel aux relations sexuelles des personnes hors mariage et à la déloyauté. Dans la religion catholique il y a des comportements moralement inacceptables liés à la sexualité et ce commandement en est un clair exemple.

Tu ne voleras pas
Dans le christianisme le vol est sévèrement condamné, car il repose sur l'idée que les fidèles qui commettent un vol ne traitent pas leurs frères de manière équitable. Il en va de même pour la parole, puisque les chrétiens considèrent que promettre quelque chose et ne pas l'accomplir est inadmissible aux yeux de Dieu.

Tu ne porteras pas de témoignage mensonger contre ton prochain
Le huitième commandement fait référence au fait qu'il faut être honnêtes et ne pas mentir ou faire de faux témoignages pour servir son propre intérêt et/ou nuire aux autres. Les croyants rejettent tout type de mensonge et essaient de vivre une vie honnête et sincère avec eux-mêmes et avec les autres.

Tu ne convoiteras pas la maison ou la femme de ton prochain
Ce commandement explique que le croyant ne doit pas avoir des pensées ou des désirs négatifs contre lui-même ou contre d'autres personnes. Même en privé il faut suivre le bon chemin. Le neuvième commandement fait spéciale référence à ces pensées liées à la sexualité et l'adultère car comme le dit Matthieu dans les versets 5:28 : "Quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur".

Tu ne convoiteras rien de ce qui est à ton prochain
Le dernier commandement a une étroite relation avec l'avidité et l'envie, puisqu'il ne s'agit pas du désir de besoin, mais bien d'envier les biens d'autrui. Nous ne devons pas succomber à ce mal, car il a des conséquences aussi désastreuses que le désespoir, la haine et l'orgueil. Jean 12:34 Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.

Les 7 sacrements de l’Eglise catholique :
Les sacrements de l’initiation chrétienne 3 :
Le baptême, la confirmation et l’eucharistie sont les trois sacrements par lesquels on devient chrétien. Ces trois sacrements forment un tout et fondent l´identité chrétienne. Ils sont vécus dans la foi au Dieu de Jésus Christ et en Eglise.

Les sacrements de guérison 2 :
Réconciliation et onction des malades : ils apportent soutien et réconfort dans les épreuves. Le sacrement de réconciliation permet par l'intercession d'un prêtre, lors de la confession de demander pardon à Dieu pour nos manquements d’amour et Dieu nous pardonne si notre repentis est sincère.

Les sacrements au service de la mission des chrétiens 2 :
Le Sacrement de mariage et le sacrement de l’ordre (diacre, prêtre et évêque) : ils expriment une vocation et répondent à un appel.

Que nous enseigne le Credo ?
Le Credo nous enseigne les principaux articles de notre sainte foi.

Que nous enseigne le Pater noster ?
Le Pater noster nous enseigne tout ce que nous devons espérer de Dieu et tout ce que nous devons lui demander.

Que nous enseignent les Commandements ?
Les Commandements nous enseignent tout ce que nous devons faire pour plaire à Dieu ; et tout cela se résume à aimer Dieu par-dessus toute chose et notre prochain comme nous-mêmes pour l’amour de Dieu.

Que nous enseigne la doctrine des Sacrements ?
La doctrine des Sacrements nous fait connaître la nature et le bon usage de ces moyens que Jésus-Christ a institués pour nous remettre les péchés, nous communiquer sa grâce, infuser et accroître en nous les vertus de Foi, d’Espérance et de Charité.

Les Anges

Quelles sont les créatures les plus nobles que Dieu ait créées ?
Les plus nobles créatures créées par Dieu sont les Anges.

Qu’est ce que les Anges ?
Les Anges sont des créatures intelligentes et purement spirituelles.

Dans quel but Dieu a-t-il créé les Anges ?
Dieu a créé les Anges pour être honoré et servi par eux, et pour les rendre éternellement heureux.

Quelle forme et quelle figure ont les Anges ?
Les Anges n’ont ni figure ni forme sensible parce qu’ils sont de purs esprits, créés par Dieu pour subsister sans devoir être unis à un corps.

Pourquoi donc représente-t-on les Anges sous des formes sensibles ?
On représente les Anges sous des formes sensibles :
1 pour aider notre imagination à les concevoir ;
2 parce que c’est ainsi qu’ils ont apparu souvent aux hommes, comme nous le
lisons dans la Sainte Ecriture.

Les Anges furent-ils tous fidèles à Dieu ?
Non, les Anges ne furent pas tous fidèles à Dieu, mais beaucoup parmi eux prétendirent par orgueil lui être égaux et être indépendants de lui ; et, à cause de ce péché, ils furent exclus pour toujours du paradis et condamnés à l’enfer.

Comment s’appellent les Anges exclus pour toujours du paradis et condamnés à l’enfer ?
Les Anges exclus pour toujours du paradis et condamnés à l’enfer s’appellent démons et leur chef s’appelle Lucifer ou Satan.

Les démons peuvent-ils nous faire quelque mal ?
Oui, les démons, si Dieu leur en donne la permission, peuvent faire beaucoup de mal et à notre âme et à notre corps, surtout en nous portant au péché par la tentation.

Pourquoi nous tentent-ils ?
Les démons nous tentent à cause de l’envie qu’il nous portent et qui leur fait désirer notre damnation éternelle, et à cause de leur haine contre Dieu dont l’image resplendit en nous. Et Dieu permet les tentations, afin que nous en
triomphions avec le secours de la grâce, et qu’ainsi nous pratiquions les vertus et nous acquérions des mérites pour le paradis.

Comment pouvons-nous triompher des tentations ?
On triomphe des tentations par la vigilance, par la prière et par la mortification chrétienne.

Comment s’appellent les Anges qui sont restés fidèles à Dieu ?
Les Anges qui sont restés fidèles à Dieu s’appellent les bons Anges, les Esprits célestes ou simplement les Anges.

Que devinrent les Anges restés fidèles à Dieu ?
Les Anges restés fidèles à Dieu furent confirmés en grâce. Ils jouissent pour toujours de la vue de Dieu ; ils l’aiment, le bénissent et le louent éternellement.

Dieu se sert-il des Anges comme de ses ministres ?
Oui, Dieu se sert des Anges comme de ses ministres, et, en particulier, il confie à beaucoup d’entre eux la charge d’être nos gardiens et nos protecteurs.

Devons-nous avoir une dévotion particulière envers notre Ange gardien ?
Oui, nous devons avoir une dévotion particulière envers notre Ange gardien, l’honorer, invoquer son appui, suivre ses inspirations, et lui être reconnaissants pour l’assistance continuelle qu’il nous prête.

L’homme

Quelle est la créature la plus noble que Dieu ait mise sur la terre ?
La créature la plus noble que Dieu ait mise sur la terre est l’homme.

Qu’est-ce que l’homme ?
L’homme est une créature raisonnable composée d’une âme et d’un corps.

Qu’est-ce que l’âme ?
L’âme est la partie la plus noble de l’homme, parce qu’elle est une substance spirituelle, douée d’intelligence et de volonté, capable de connaître Dieu et de le posséder éternellement.

Peut-on voir et toucher l’âme humaine ?
On ne peut ni voir notre âme ni la toucher parce que c’est un esprit.

L’âme humaine meurt-elle avec le corps ?
L’âme humaine ne meurt jamais : la foi et la raison elle-même prouvent qu’elle est immortelle.

L’homme est-il libre dans ses actions ?
Oui, l’homme est libre dans ses actions et chacun sent en lui-même qu’il peut faire une chose ou ne pas la faire, faire une chose plutôt qu’une autre.

Expliquez par un exemple cette liberté humaine ?
Si je dis volontairement un mensonge, je sens que je pourrais ne pas le dire et me taire, et que je pourrais aussi parler différemment en disant la vérité.

Pourquoi dit-on que l’homme a été créé à l’image et à la ressemblance de Dieu ?
On dit que l’homme a été créé à l’image et à la ressemblance de Dieu, parce que l’âme humaine est spirituelle et raisonnable, libre dans ses actes, capable de connaître et d’aimer Dieu et de jouir de lui éternellement ; et ces perfections sont en nous un reflet de l’infinie grandeur du Seigneur.

En quel état Dieu a-t-il créé nos premiers parents Adam et Eve ?
Dieu a créé Adam et Eve dans l’état d’innocence et de grâce ; mais bientôt ils en déchurent par le péché.

Outre l’innocence et la grâce sanctifiante, Dieu ne fit-il pas d’autres dons à nos premiers parents ?
Outre l’innocence et la grâce sanctifiante, Dieu fit à nos premiers parents d’autres dons qu’ils devaient transmettre à leurs descendants avec la grâce sanctifiante. C’étaient : l’intégrité, c’est-à-dire la parfaite soumission des sens à
la raison ; l’immortalité ; l’immunité de toute douleur et misère, et la science proportionnée à leur état.

Quel fut le péché d’Adam ?
Le péché d’Adam fut un péché d’orgueil et de grave désobéissance.

Quel fut le châtiment du péché d’Adam et d’Eve ?
Adam et Eve perdirent la grâce de Dieu et le droit qu’ils avaient au ciel ; ils furent chassés du paradis terrestre, soumis à beaucoup de misères de l’âme et du corps et condamnés à mourir.

Si Adam et Eve n’avaient pas péché, auraient-ils été exempts de la mort ?
Si Adam et Eve n’avaient pas péché et qu’ils fussent restés fidèles à Dieu, après un séjour heureux et tranquille sur cette terre, sans mourir ils auraient été transportés par Dieu dans le Ciel pour y jouir d’une vie éternelle et glorieuse.

Ces dons étaient-ils dus à l’homme ?
Ces dons n’étaient dus à l’homme en aucune façon ; mais ils étaient absolument gratuits et surnaturels. Aussi, quand Adam eût désobéi au commandement divin, Dieu put sans injustice priver de ces dons lui et sa postérité.

Ce péché est-il propre seulement à Adam ?
Ce péché n’est pas seulement le péché d’Adam, il est aussi le nôtre, quoique différemment. Il est propre à Adam, parce que c’est lui qui le commit par un acte de sa volonté et par là il fut pour lui péché personnel. Il nous est propre,
parce que, Adam ayant péché comme chef et souche de tout le genre humain, son péché est transmis par la génération naturelle à tous ses descendants, et par là il est pour nous péché originel.

Comment est-il possible que le péché originel passe dans tous les hommes ?
Le péché originel passe dans tous les hommes parce que, Dieu ayant conféré au genre humain, en Adam, la grâce sanctifiante et tous les autres dons surnaturels, à condition qu’Adam ne désobéit pas, celui-ci désobéit en qualité de chef et de père du genre humain et rendit la nature humaine rebelle contre Dieu. Aussi la nature humaine est-elle transmise à tous les descendants d’Adam dans un état de rébellion contre Dieu et privée de la grâce divine et des autres dons.

Tous les hommes contractent-ils le péché originel ?
Oui, tous les hommes contractent le péché originel, excepté la Très Sainte Vierge qui en fut préservée par un privilège spécial de Dieu, en prévision des mérites de Jésus-Christ notre Sauveur.

Après le péché d’Adam les hommes n’auraient-ils pas pu se sauver ?
Après le péché d’Adam, les hommes n’auraient pas pu se sauver, si Dieu n’avait pas été miséricordieux à leur égard.

Comment Dieu fut-il miséricordieux envers le genre humain ?
Dieu fut miséricordieux envers le genre humain en promettant tout de suite à Adam le Rédempteur divin ou Messie, et en envoyant ce Messie au temps marqué, pour délivrer les hommes de l’esclavage du démon et du péché.

Quel est le Messie promis ?
Le Messie promis est Jésus-Christ, comme nous l’enseigne le second article du Credo.

Jésus Christ

Pourquoi appelons-nous Jésus-Christ notre Seigneur ?
Nous appelons Jésus-Christ notre Seigneur, parce que non seulement en tant que Dieu il nous a créés, de concert avec le Père et le Saint-Esprit, mais encore il nous a rachetés en tant que Dieu et homme.

Pourquoi le Fils de Dieu fait homme est-il appelé Jésus ?
Le Fils de Dieu fait homme est appelé Jésus, ce qui veut dire Sauveur, parce qu’il nous a sauvés de la mort éternelle méritée par nos péchés.

Qui a donné le nom de Jésus au Fils de Dieu fait homme ?
C’est le Père éternel lui-même qui a donné au Fils de Dieu fait homme le nom de Jésus par l’intermédiaire de l’archange Gabriel, lorsque celui-ci annonça à la Vierge le mystère de l’Incarnation.

Pourquoi le Fils de Dieu fait homme est-il aussi appelé Christ ?
Le Fils de Dieu fait homme est aussi appelé Christ, ce qui veut dire oint et sacré, parce qu’autrefois on consacrait par l’onction les rois, les prêtres et les prophètes, et que Jésus est le roi des rois, le souverain prêtre et le premier des
prophètes.

Jésus-Christ fut-il oint et sacré d’une onction corporelle ?
L’onction de Jésus-Christ ne fut pas corporelle comme celle des anciens rois, prêtres et prophètes, mais toute spirituelle et divine, la plénitude de la divinité habitant en lui substantiellement.

Les hommes eurent-ils quelque connaissance de Jésus-Christ avant sa venue ?
Oui, les hommes eurent connaissance de Jésus-Christ avant sa venue, par la promesse du Messie que Dieu fit à nos premiers parents Adam et Eve, et qu’il renouvela aux saints Patriarches, et par les prophéties et les nombreuses figures
qui le désignaient.

Comment savons-nous que Jésus-Christ est vraiment le Messie et le Rédempteur promis ?
Nous savons que Jésus-Christ est vraiment le Messie et le Rédempteur promis, parce qu’en Lui s’est accompli tout ce qu’annonçaient les prophètes et tout ce que représentaient les figures de l’Ancien Testament.

Qu’annonçaient les prophéties au sujet du Rédempteur ?
Au sujet du Rédempteur les prophéties annonçaient la tribu et la famille d’où il devait sortir ; le lieu et le temps de sa naissance ; ses miracles et les plus petites circonstances de sa passion et de sa mort ; sa résurrection et son ascension au ciel ; son royaume spirituel, universel et perpétuel, qui est la sainte Eglise catholique.

Comment savons-nous que Jésus-Christ est vraiment Dieu ?
Nous savons que Jésus-Christ est vraiment Dieu :
1 par le témoignage du Père disant : " Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui j’ai mis toutes mes complaisances : écoutez-le ; "
2 par l’attestation de Jésus-Christ lui-même confirmée par les plus étonnants miracles ;
3 par l’enseignement des Apôtres ;
4 par la tradition constante de l’Eglise catholique.

Quels sont les principaux miracles opérés par Jésus-Christ ?
Les principaux miracles opérés par Jésus-Christ sont, outre sa propre résurrection, la santé rendue aux malades, la vue aux aveugles, l’ouïe aux sourds, la vie aux morts.

L’Eglise Catholique

Qu’est-ce que l’Eglise catholique ?
L’Eglise catholique est la société ou la réunion de tous les baptisés qui, vivant sur la terre, professent la même foi et la même loi de Jésus-Christ, participent aux mêmes sacrements et obéissent aux pasteurs légitimes, principalement au
Pontife Romain.

Dites précisément ce qui est nécessaire pour être membre de l’Eglise ?
Pour être membre de l’Eglise, il est nécessaire d’être baptisé, de croire et professer la doctrine de Jésus-Christ, de participer aux mêmes sacrements, de reconnaître le Pape et les autres Pasteurs légitimes de l’Eglise.

Quels sont les Pasteurs légitimes de l’Eglise ?
Les Pasteurs légitimes de l’Eglise sont le Pontife Romain, c’est-à-dire le Pape, qui est le Pasteur universel, et les Evêques. De plus, les autres prêtres et spécialement les curés ont, sous la dépendance des Evêques et du Pape, leur part de l’office de pasteurs.

Pourquoi dites-vous que le Pontife Romain est le Pasteur universel de l’Eglise ?
Parce que Jésus-Christ dit à saint Pierre le premier Pape : " Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et je te donnerai les clefs du royaume des cieux, et tout ce que tu lieras sur la terre sera aussi lié dans le ciel, et tout ce que
tu délieras sur la terre sera aussi délié dans le ciel. " Et il lui dit encore : " Pais mes agneaux, pais mes brebis. "

Tant de sociétés d’hommes baptisés qui ne reconnaissent pas le Pontife Romain pour leur chef n’appartiennent donc pas à l’Eglise de Jésus-Christ ?
Non, tous ceux qui ne reconnaissent pas le Pontife Romain pour leur chef n’appartiennent pas à l’Eglise de Jésus-Christ.

Comment peut-on distinguer l’Eglise de Jésus-Christ de tant de sociétés ou sectes fondées par les hommes et qui se disent chrétiennes ?
On peut distinguer la véritable Eglise de Jésus-Christ de tant de sociétés ou sectes fondées par les hommes et qui se disent chrétiennes, à quatre marques : elle est Une, Sainte, Catholique et Apostolique.

Pourquoi dites-vous que l’Eglise est Une ?
Je dis que la véritable Eglise est Une, parce que ses fils, à quelque temps et à quelque lieu qu’ils appartiennent, sont unis entre eux dans la même foi, le même culte, la même loi et la participation aux mêmes sacrements, sous un même chef visible, le Pontife Romain.

Ne pourrait-il pas y avoir plusieurs Eglises ?
Non, il ne peut y avoir plusieurs Eglises parce que, de même qu’il n’y a qu’un seul Dieu, une seule Foi et un seul Baptême, il n’y a et il ne peut y avoir qu’une seule véritable Eglise.

Mais n’appelle-t-on pas aussi Eglises l’ensemble des fidèles d’une nation ou d’un. diocèse ?
On appelle aussi Eglises l’ensemble des fidèles d’une nation ou d’un diocèse, mais ce sont toujours des portions de l’Eglise universelle et elles forment avec elle une seule Eglise.

Pourquoi dites-vous que la véritable Eglise est Sainte ?
Je dis que la véritable Eglise est Sainte parce que Jésus-Christ, son chef invisible, est saint, que beaucoup de ses membres sont saints, que sa foi, sa loi, ses sacrements sont saints et qu’en dehors d’elle il n’y a pas et il ne peut pas y
avoir de véritable sainteté.

Pourquoi appelez-vous l’Eglise Catholique ?
J’appelle la véritable Eglise Catholique, ce qui veut dire universelle, parce qu’elle embrasse les fidèles de tous les temps et de tous les lieux, de tout âge et de toute condition, et que tous les hommes du monde sont appelés à en faire
partie.

Pourquoi appelle-t-on encore l’Eglise Apostolique ?
On appelle encore la véritable Eglise Apostolique, parce qu’elle remonte sans interruption jusqu’aux Apôtres ; et parce qu’elle croit et enseigne tout ce qu’ont cru et enseigné les Apôtres ; et parce qu’elle est dirigée et gouvernée par leurs
légitimes successeurs.

Et pourquoi appelle-t-on encore la véritable Eglise " Eglise Romaine " ?
On appelle encore la véritable Eglise " Eglise Romaine ", parce que les quatre caractères de l’unité, de la sainteté, de la catholicité et de l’apostolicité ne se rencontrent que dans l’Eglise qui reconnaît pour chef l’Evêque de Rome, successeur de saint Pierre.

Comment est constituée l’Eglise de Jésus-Christ ?
L’Eglise de Jésus-Christ est constituée comme une société vraie et parfaite. En elle, comme dans une personne morale, on peut distinguer un corps et une âme.

En quoi consiste l’âme de l’Eglise ?
L’âme de l’Eglise consiste en ce qu’elle a d’intérieur et de spirituel, c’est-à-dire la foi, l’espérance, la charité, les dons de la grâce et de l’Esprit Saint et tous les trésors célestes qui en sont dérivés par les mérites du Christ Rédempteur et des
Saints.

Et le corps de l’Eglise, en quoi consiste-t-il ?
Le corps de l’Eglise consiste en ce qu’elle a de visible et d’extérieur, comme l’association de ses fidèles, son culte, son ministère d’enseignement, son organisation extérieure et son gouvernement.

Suffit-il pour être sauvé d’être un membre quelconque de l’Eglise catholique ?
Non, il ne suffit pas pour être sauvé d’être un membre quelconque de l’Eglise catholique, il faut en être un membre vivant.

Quels sont les membres vivants de l’Eglise ?
Les membres vivants de l’Eglise sont tous les justes et eux seuls, c’est-à-dire ceux qui sont actuellement en état de grâce.

Et quels en sont les membres morts ?
Les membres morts de l’Eglise sont les fidèles qui se trouvent en état de péché mortel.

Peut-on se sauver en dehors de l’Eglise Catholique, Apostolique, Romaine ?
Non, hors de l’Eglise Catholique, Apostolique, Romaine, nul ne peut se sauver, comme nul ne put se sauver du déluge hors de l’Arche de Noé qui était la figure de cette Eglise.

Comment donc se sont sauvés les anciens Patriarches, les Prophètes et tous les autres justes de l’Ancien Testament ?
Tous les justes de l’Ancien Testament se sont sauvés en vertu de la foi qu’ils avaient au Christ à venir et par cette foi ils appartenaient déjà spirituellement à l’Eglise.

Mais celui qui, sans qu’il y ait de sa faute, se trouverait hors de l’Eglise, pourrait-il être sauvé ?
Celui qui, se trouvant hors de l’Eglise sans qu’il y ait de sa faute ou de bonne foi, aurait reçu le Baptême ou en aurait le désir au moins implicite ; qui chercherait en outre sincèrement la vérité et accomplirait de son mieux la volonté de Dieu, bien que séparé du corps de l’Eglise, serait uni à son âme et par suite dans la voie du salut.

Et celui qui, tout en étant membre de l’Eglise catholique, n’en mettrait pas en pratique les enseignements, serait-il sauvé ?
Celui qui, tout en étant membre de l’Eglise catholique, n’en mettrait pas en pratique les enseignements, serait un membre mort de l’Eglise et, par suite, ne serait pas sauvé, parce que pour le salut d’un adulte il faut non seulement le
Baptême et la foi, mais encore les œuvres conformes à la foi.

Sommes-nous obligés de croire toutes les vérités que l’Eglise nous enseigne ?
Oui, nous sommes obligés de croire toutes les vérités que l’Eglise nous enseigne, et Jésus-Christ a déclaré que celui qui ne croit pas est déjà condamné.

Sommes-nous aussi obligés de faire tout ce que l’Eglise nous commande ?
Oui, nous sommes obligés de faire tout ce que l’Eglise nous commande, car Jésus-Christ a dit aux pasteurs de l’Eglise : " Qui vous écoute, m’écoute, et qui vous méprise me méprise. "

L’Eglise peut-elle se tromper en ce qu’elle nous propose de croire ?
Non, dans ce qu’elle nous propose de croire, l’Eglise ne peut pas se tromper parce que, selon la promesse de Jésus-Christ, elle est toujours assistée par le Saint-Esprit.

L’Eglise catholique est donc infaillible ?
Oui, l’Eglise catholique est infaillible. Aussi, ceux qui rejettent ses définitions perdent la foi et deviennent hérétiques.

L’Eglise catholique peut-elle être détruite ou périr ?
Non ; l’Eglise catholique peut être persécutée, mais elle ne peut être détruite ni périr. Elle durera jusqu’à la fin du monde parce que, jusqu’à la fin du monde, Jésus-Christ sera avec elle, comme il l’a promis.

Pourquoi l’Eglise catholique est-elle tant persécutée ?
L’Eglise catholique est tant persécutée parce que son divin Fondateur fut aussi persécuté et parce qu’elle réprouve les vices, combat les passions et condamne toutes les injustices et toutes les erreurs.


Retrouvez le livre en intégralité et en téléchargement directement sur ce LIEN.

Édition de 1906 : imprimatur de Langres, 10 août 1906 ; édition Martin-Berret, imprimeur de l’évêché de Langres.

Rééditions : Itinéraires, septembre-octobre 1967 ; Editions Dominique Martin Morin 53290 Bouère

Napo
Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Légitimiste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *