Dialogue avec le diable : L'enregistrement d'un exorcisme
in , , , , ,

Dialogue avec le diable : L’enregistrement d’un exorcisme

Voici l’enregistrement d’un exorcisme réalisé par Padre Cipriano De Meo, frère et fils spirituel de Padre Pio, décédé en 2020, à l’âge de 95 ans, au couvent de San Severo (Foggia).

La transcription se trouve dans le nouveau livre des éditions Segno, « In lotta con il cosaccio« , édité par Marcello Stanzione et Francesco Guarino. C’est le religieux Père Marciano Morra, présent lors de l’exorcisme, qui rapporte les paroles exactes du démon et le Père Cipriano, occupé à libérer la jeune fille dont la possession avait été constatée.

Doyen par années de service

Le père De Meo était le doyen des exorcistes, italiens et étrangers, car il était le plus ancien de tous, non pas par l’âge, mais par les années de service. Il pratiquait des exorcismes depuis 1972, autorisés pour la première fois par Monseigneur Gioacchino Pedicini, évêque d’Avellino. Ce n’est pas lui qui a choisi d’être exorciste, mais il était écrit dans les plans de Dieu qu’il devait être exorciste.

L’exorciste invoque Notre-Dame de Pompéi

L’exorcisme, dont la transcription est donnée ici, a eu lieu le 3 avril 1997. Le lieu n’est pas précisé. Voici le texte exact de l’échange de paroles entre le père Cyprien et le diable. L’exorciste commence à parler.

Père Cyprien :

– Je demande à la jeune fille concernée (possédée par le démon) comment ça se passe ces jours-ci ; elle me dit qu’elle ne peut pas réciter le chapelet malgré ses efforts de volonté. Je l’encourage et l’incite à prier le chapelet avec moi, en pensée, devant l’Immaculée Conception de Notre-Dame du Rosaire de Pompéi. Nous sommes assis autour d’une table avec le serviteur de Dieu, le Père Matteo d’Agnone, Padre Pio, les anges du ciel et les âmes du purgatoire, et je récite un psaume :

« Bénissez toutes les œuvres du Seigneur, … le Seigneur … bénissez le ciel …« .

Le diable l’appelle « débauché »

Père Cyprien : Pendant la récitation du psaume, la jeune fille fait un effort pour participer, mais dit qu’elle ne peut pas entendre mes paroles. L’adversaire l’a rendue sourde ! Je continue la récitation d’autres psaumes en louant le Seigneur et le diable, par la bouche de la jeune fille, explose de rage :

« Tu te permets de louer celui qui n’est pas un père et ne le sera jamais« .

C’est l’orgueil de Satan qui lui fait dire de tels blasphèmes, alors je réponds :

« Nous ne désirons que Dieu, la vertu et non le vice. Je crache au visage de Satan et je baise les pieds du Seigneur‘ ».

Le diable : « Espèce de sale lécheur« .

« Le Seigneur est Satan »

L’exorcisme continue avec une joute verbale entre le prêtre et le diable.

Père Cyprien : « A. (la fille possédée) nous suit aussi dans ce voyage spirituel avec Père Matteo, Père Pio et mes parents (décédés)« .

Père Cyprien : « Il y a aussi les anges ; pour nous, c’est un grand plaisir de prier le Seigneur avec toutes les créatures qui reconnaissent la souveraineté du Seigneur« .

Le diable : « Chassez-les tous« .

Le diable : « Le Seigneur est Satan« .

Père Cyprien : « Les créatures savent que Satan est une racaille« .

Le diable : « Ne commence pas à offenser, n’insulte pas ton dieu« .

Le Père Cyprien d’une voix forte :  » Mon Dieu est Jésus, Jésus ressuscité. Je refuse toute autre offre« .

Le diable : « Cyprien, tu t’es vendu au Christ d’une manière dégoûtante« .

Père Cyprien : « Je ne me suis pas vendu, mais je me suis donné, librement consacré« .

Le démon criant comme une bête blessée : « Tais-toi, tais-toi, tu me fais souffrir« .

Père Cyprien : « Padre Pio, mettez vos mains sur la tête de A.« .

Le père Cyprien lit dans l’Évangile le passage concernant la condamnation de Jésus par Pilate et commente : « Combien de fois Padre Pio et le père Matthieu ont-ils médité cette scène les larmes aux yeux, en saints qu’ils étaient. Je pense à la messe célébrée par Padre Pio : comme elle était belle et comme elle a duré longtemps. Il méditait et faisait méditer les autres« .

Le diable : « Cela a duré trop longtemps et puis à quoi bon méditer sur quelque chose qui s’est passé il y a deux mille ans ? Mettez une pierre dessus« .

À lire aussi | À quelle date le dernier Roi catholique a été enterré en Angleterre ?

Père Cyprien : « Vous n’êtes pas en mesure de comprendre l’importance de l’humilité. C’est l’amour qui a conduit à cela« .

Cet article a été publié originellement et en italien par Aleteia ( Lien de l’article ).

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

2 Commentaires