in

La reconquête de la France passera par Dieu

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
La reconquête de la France passera par Dieu
La reconquête de la France passera par Dieu

La politique républicaine

La reconquête de la France Éternelle. Il est inutile d’attendre qu’un parti politique républicain règle tous les problèmes de la république. 

Ce système politique est une mascarade organisée par les loges. À l’heure actuelle, aucun parti politique ne souhaite mettre fin aux lois qui commettent l’iniquité et qui sont en total reniement de Dieu.

Le rassemblement national est un parti qui se conforte dans sa place d’opposant et se vautre dans votre argent. Les politicards, qu’ils soient de droite ou de gauche, sont contre les lois de Dieu, tous sont là pour eux et leur compte bancaire. Mais jamais pour servir l’intérêt de la population : les pauvres, ceux qui sont injustement humiliés et insultés, ceux qui n’ont pas de quoi payer leurs factures, ceux qui n’ont pas de quoi se soigner les dents, ceux qui se font massacrer dans la rue.

Jésus-Christ vous aidera à porter votre croix. Mais pour ça, il faut apprendre à connaître Dieu, à observer ses lois, à l’aimer de tout votre cœur et de toute votre âme.

Depuis la révolution dite « française », la vraie France est prise en otage, cette évolution de la société française post-révolution a même glissé des doigts de Louis-Philippe Ier.

Pourquoi alors, insistez-vous pour soutenir tel ou tel homme politique républicain ? Vous avez pourtant, le meilleur des hommes politiques, le Dieu de la politique, le plus intelligent des intelligents, le Roi des Rois, Jésus-Christ.

Notre Seigneur est ressuscité et il est Vivant, alors, pourquoi ne le suivez-vous pas ? Il nous a légué durant son incarnation sur terre des armes puissantes : la prière, le jeûne, la messe, l’eucharistie.

Pourquoi sous-estimez-vous la puissance de la prière ? La puissance du sacrifice par le jeûne ? La puissance de la messe et de l’eucharistie ? Nous sommes malades, nous avons besoin d’un docteur, mais nous, nous voulons être à la fois malades et docteurs.

À lire aussi | L’histoire du Talmud, loi orale des juifs

Seul Dieu guérit. Si vous voulez que Dieu sauve la France, laissez Dieu agir et arrêtez de chercher à trouver des solutions à sa place. 

Que faire de nos jours en tant que Catholique ?

Certes, nous sommes des pécheurs, ce n’est pourtant pas un prétexte où une excuse pour s’enliser dedans. Il faut  tenter de combattre le péché quand il se présente à nous, de toutes nos forces même si la frustration semble plus importante que l’observation des lois.

Cultivez vos grâces, soyez irréprochable dans la pratique de la religion, fuyez le péché quand vous le pouvez, confessez-vous, priez chaque jour, jeûné une fois par semaine en réparation des actes de la France, allez à la messe, éduquez-vous, connaissez votre religion sur le bout des doigts.

Faites de votre vie, un exemple pour les autres et Dieu, n’y sera pas insensible, Dieu ne sera pas silencieux à vos prières. Si nous tous, en union de prière et d’exemplarité de nos vies, si nous implorons Dieu et l’appelons à notre secours, alors Dieu interviendra pour secourir la France.

Demandez l’intercession des Saints durant vos prières : Saint Rémi, Saint-Louis, Sainte Jeanne d’Arc, Sainte Anne, Saint Yves, Sainte Catherine Labouré, Saint Jean-Eudes, Saint Charles de Foucauld, les Saints Papes… Priez un où plusieurs Rosaires chaque semaine pour la France et le retour du lieutenant du Christ.

Trouvez une femme, mariez-vous, fondez une famille, faites quatre enfants au minimum et pas de « gneugneu on é povre » Dieu pourvoit toujours à nos besoins, un enfant est une richesse, nos ancêtres n’ont pas attendu la CAF pour avoir 10 enfants. Reprenez la bible, Dieu fait la promesse de toujours nous nourrir et de nous vêtir.

Éduquez vos enfants dans la religion Catholique, apprenez leur tout de leur Père du ciel, de leur Seigneur Jésus-Christ, des Anges, des Saints, initiez les à la prière très tôt, chaque soir, priez ensemble pour le retour de la France de Dieu.

Dieu ne cherche pas midi à quatorze heures, comme disait Saint Rémi à Clovis : 

Saint Rémi à Clovis :
Brûle ce que tu as adoré et adore ce que tu as brûlé. 

Apprenez, mon fils, que le royaume de France est prédestiné par Dieu à la défense de l’Eglise Romaine qui est la seule véritable Église du Christ.

Ce royaume sera un jour grand entre tous les royaumes et il embrassera toutes les limites de l’empire Romain !
Et il soumettra tous les peuples à son sceptre ! Il durera jusqu’à la fin des temps !
Il sera victorieux et prospère tant qu’il sera fidèle à la Foi Romaine, mais il sera rudement châtié toutes les fois qu’il sera infidèle à sa vocation.

Revenez à la fidélité de Dieu si vous voulez être victorieux et prospère, nous avons chassé Dieu de France et quand il est chassé, Dieu souffre, il accepte d’être chassé par Amour, mais il nous livre à nos ennemis jusqu’à ce qu’on s’étouffe de notre péché et que l’on revienne à lui.

N’ayez pas peur d’être Catholique, n’ayez pas peur d’aller au combat, de défendre votre religion, votre foi, de ne manquer aucune occasion pour parler de Dieu avec vos collègues, votre famille tout en ayant une vie en accord avec vos paroles, ne soyez pas hypocrite.

Il est vrai que nous ne serons jamais parfaits, on est tous pécheurs, mais soyez un minimum en accord avec ce que vous dites, demandez l’aide au Saint-Esprit pour trouver les mots justes durant vos débats.

La France, n’est pas la république, la république n’est pas la France. La mort de l’un, c’est la mort de l’autre et vice versa. Je suis un fils de Clovis et pas un fils de Rousseau où de Robespierre

Jules Michelet Historien libéral et anticlérical 1798 - 1874 :
La vie du catholicisme, c'est la mort de la république. La vie de la république, c'est la mort du catholicisme
Henri Delassus Prêtre Catholique 1836-1921, Docteur en théologie ( L'esprit familial livre ) :
La France est née, elle a vécu catholique et monarchique, sa naissance et sa prospérité ont été en raison directe du degré où elle s'est rattachée à son Eglise et à son Roi. Toutes les fois qu'au contraire ses énergies se sont exercées à l'encontre de ces deux idées directrices, l'organisation nationale a été profondément, dangereusement troublée. D'où cette impérieuse conclusion que la France, ne peut cesser d'être catholique et monarchique sans cesser d'être la France

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire