La présence de Dieu ne change jamais avec les hommes

Ce sont les créatures qui, selon leur état d'âme, ressentent différemment les effets de la Présence de Dieu en eux

Pendant que je causais avec mon confesseur, il m'a dit :

« Comme ce sera terrible de voir l'indignation de Dieu! »

Cela est si vrai que, au jour du jugement, les méchants diront :

« Montagnes, tombez sur nous, détruisez-nous, afin que nous ne voyions pas la face de Dieu indigné! »

Je lui dis :

« En Dieu, il ne peut pas y avoir d'indignation Les choses se passent plutôt selon l'état de l'âme. Si l'âme est bonne, les qualités et les attributs de Dieu l'attirent et elle est consumée du désir de s'immerger complètement en Lui. Si elle est mauvaise, la Présence de Dieu l'écrase et la fait s'enfuir loin de Lui.

À lire aussi | Père Awesuh appel à l’aide face aux peuls musulmans

Se voyant rejetée et n'ayant en elle aucune semence d'amour pour ce Dieu si saint et si beau, pendant qu'elle se voit elle-même si mauvaise et si laide, l'âme veut plutôt fuir la Présence de Dieu et même se détruire elle-même. En Dieu, il n'y a pas de changement, c'est plutôt nous qui ressentons les choses différemment suivant l'état de notre âme.
»

Je me suis dit après :

« Comme j'ai été stupide en parlant ainsi ! »

Plus tard, pendant que je faisais ma méditation du jour, Jésus vint brièvement et Il me dit :

Ma fille, tu as bien parlé. Je ne change pas et ce sont plutôt les créatures qui peuvent ressentir différemment ma Présence, suivant leur état d'âme. En fait, comment une personne qui m'aime, pourrait-elle être apeurée alors qu'elle ressent la totalité de mon Être couler en elle et former toute sa vie? Peut-elle vraiment être gênée par ma beauté si elle s'efforce de s'embellir toujours plus dans le but de Me plaire et d'être comme Moi?

Elle ressent la totalité de mon Être divin circuler dans ses mains, ses pieds, son cœur et son esprit, de telle sorte que mon Être lui appartient totalement. Et comment pourrais-Je avoir honte d'elle? Cela est impossible ! Ah! Ma fille, le péché jette tant de désordre dans la créature qu'elle en vient à vouloir se détruire elle-même pour ne pas avoir à soutenir ma Présence.

Au jour du jugement, ce sera terrible pour les méchants. Ne voyant aucune semence d'amour en eux, mais plutôt de la haine envers Moi, ma Justice m'imposera de ne pas les aimer. Et les personnes qui ne sont pas aimées, on ne veut pas être auprès d'elles et on cherche à les éloigner de nous. Je ne voudrai pas les avoir auprès de Moi et elles ne voudront pas y être Nous nous fuiront l'un l'autre.

Uniquement l'amour unit tout et rend tout le monde heureux.

Source : Luisa Piccarreta - Le Livre du Ciel – Tome 8

Napo
Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Légitimiste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *