Caladia, la nouvelle boutique chrétienne aux racines fleuries
in , , , , ,

Caladia, la nouvelle boutique chrétienne aux racines fleuries

Caladia, la nouvelle boutique chrétienne aux racines fleuries

Retrouvez Caladia, la nouvelle boutique chrétienne fondée par Alix et Geneviève, deux amies d’enfance et deux fidèles catholiques. Caladia tient son nom d’une plante, le Caladium, appelée aussi Cœur de Jésus. « Derrière chaque fleur, une histoire et des vertus à découvrir, un message à interpréter. »

LECATHO : Bonjour Alix et Geneviève qui se cache derrière cette toute nouvelle boutique chrétienne Caladia ? Que symbolise ce nom « Caladia » ?

Alix et Geneviève : Nous sommes Alix et Geneviève, deux amies de longue date, nous avons créé cette marque en novembre 2021, nous cherchions un réel tournant dans notre vie professionnelle, l’envie profonde de témoigner de notre foi dans notre travail.

Alix : Après une licence en économie gestion dans le management des SAP, j’ai travaillé 3 ans en tant qu’assistante administrative et commerciale. À la naissance de mon premier enfant, j’ai fait le choix de m’arrêter. Je me suis ainsi consacrée à l’éducation de mes 4 enfants. Souhaitant reprendre un travail, j’ai réalisé un bilan de talent.

Geneviève : Après 7 ans en développement commercial, j’ai eu à cœur comme Alix de trouver une activité professionnelle qui ait un vrai sens dans ma vie de foi et personnelle, nos retrouvailles géographiques, il y a 2 ans, ont permis de concrétiser ce projet !

Caladia est une marque française qui propose des produits textiles et papeterie, inspiré des fleurs et de leur symbolisme dans la foi chrétienne. Le nom Caladia vient d’une plante, le Caladium, appelé aussi cœur de Jésus !


LC : La fleur prend une place centrale dans votre boutique chrétienne, pouvez-vous nous en dire plus ? 

A & G : C’est après avoir découvert cette plante tropicale, le Caladium, appelé aussi Cœur de Jésus, que nous avons naturellement décidé de naviguer dans un univers fleuri… nous pensons qu’il est plus beau de témoigner à travers de beaux symboles, en particulier celui des fleurs dans la foi chrétienne, qui est d’une richesse incroyable !

Faire passer le message du Christ par les fleurs ! « Le symbole permet d’atteindre la réalité invisible de manière plus forte que les concepts eux-mêmes. » Père Michael Brétéché

Chacune de nos collections met à l’honneur une fleur et son symbole, nous créons des imprimés, des illustrations déclinées ensuite sur des produits textiles et de papeterie.


LC : Que peut-on retrouver sur Caladia en terme d’article ?

A & G : Principalement des vêtements pour toute la famille (sweat, tee-shirt), des langes pour les bébés, de la papeterie, carterie et quelques bougies pour compléter nos collections.


LC : Où peut-on acheter les produits de Caladia, avez-vous des boutiques partenaires ou un local physique en dehors de votre site internet ?

A & G : En dehors de notre boutique chrétienne en ligne caladia-collections.fr, vous allez pouvoir retrouver nos produits à la librairie de St Laurent Sur Sèvre en Vendée, d’autres boutiques revendeurs sont à venir et peut-être un jour dans notre propre boutique physique !


LC : Sur votre boutique chrétienne, vous parlez du label Oeko-Tex, pouvez-vous nous en dire un peu plus et nous parler du choix des matières pour vos vêtements  ?

A & G : Nous avons à cœur d’offrir des vêtements et des accessoires textile de qualité et surtout confortable pour les petits comme les grands. C’est pourquoi nous faisons le choix de matières douces et propres comme le coton et surtout produit de manière durable dans un atelier certifié Oeko-Tex (label de qualité certifiant qu’aucun produit chimique n’est utilisé dans le traitement du tissu)


LC : Quels sont les produits les plus vendus de votre boutique ? 

A & G : Les produits textiles sont les plus vendus actuellement, c’est-à-dire nos tee-shirts et nos langes pour nourrisson qui sont très appréciés par les parents !


LC : Quelle est la valeur conductrice de votre boutique chrétienne, la valeur qui ne changera jamais, peu importe la taille et la notoriété de votre entreprise ?

A & G : La Confiance et donc l’abandon à La Volonté de Dieu… Quelque soit l’avenir de notre boutique chrétienne Caladia, nous remettons tout au Seigneur et nous prions pour toujours discerner sa Sainte Volonté !

La Confiance en tant que valeur humaine, entre nous déjà, puis vis-à-vis de nos clients. Sans oublier la Joie ! Nous avons à cœur de rester toujours joyeuses et de le transmettre à travers nos collections quel que soit le contexte !


LC : Vous êtes donc Catholiques. Comment vivez-vous votre foi au quotidien ? Avez-vous un(e) Saint(e) commun(ne) à toutes les deux et qui est-il(elle) ?

A & G : Par la prière personnelle et quotidienne, avec des temps de prières en communauté, sans oublier d’aller rendre grâce à Dieu par la Sainte messe. Aussi par des moments de silence et d’action de grâces et surtout en prenant notre rôle confié par Dieu dans l’éducation catholique de nos enfants.

Col 4:2 : « Soyez assidus à la prière ; qu’elle vous tienne vigilants dans l’action de grâce. ».

Depuis le début de cette aventure entrepreneuriale, des Saints se sont présentés à nous, comme Saint Jérôme ou Saint Charles de Foucauld, nous avons depuis une vraie petite équipe à nos côtés, pour l’heure, Sainte Thérèse de Lisieux est notre Sainte commune du moment.


LC : Pour conclure, voici une image de Notre-Seigneur Jésus-Christ offerte aux yeux de l’âme de Sainte Marie du Cœur de Jésus. Que vous inspire ce texte ?

La sainte Église est comme un grand jardin de Dieu ; Le maître du
jardin, Notre-Seigneur, vient chaque jour y prendre son plaisir.
On y voit de grands palmiers, des chênes magnifiques (le pape, les
évêques, les missionnaires et les prêtres) et dans un coin caché de ce
jardin une petite fleur.

Après avoir joui des beaux arbres, Il se dirige vers la petite fleur
qu’Il ne montre à personne ; il s’arrête là et prend plaisir à son
parfum.

Auparavant elle était exposée aux regards étrangers (œuvres
extérieures), lorsqu’elle était encore en bouton ; mais maintenant
qu’elle est épanouie, Il veut jouir seul de sa vue et de son parfum.

Pour la fleur, elle est assez payée de penser que le bon Maître prend
plaisir à son parfum.

Une fois le jour Il la visite à une heure fixe (La sainte communion)
mais souvent Il la surprend par des visites inattendues et la laisse
ravie du sentiment de sa douce présence.

Maintenant plus d’ennui, la petite fleur sait pour qui elle fleurit
(dans la souffrance) et attend patiemment qu’il plaise au Maître de la
visiter et de la transplanter dans le jardin du ciel.

Une fois éclose, elle ne peut plus demeurer longtemps fleurie : dans
les derniers mois Il veut se la réserver exclusivement. Par conséquent,
plus aucun désir d’œuvres extérieures.

Puisse chaque visite de l’Epoux, et le soleil de son amour rafraîchir
chaque jour le parfum de la petite fleur et la blancheur de son coloris…
N’avoir d’éclat et de parfum que pour Lui, c’est l’unique récompense
qui peut la contenter.

A & G : Ce texte nous émeut profondément, la symbolique de la fleur est si délicate et si touchante, elle touche le cœur et parle davantage…

Nous sommes cette petite fleur qui ne s’épanouit et se développe uniquement devant le soleil, notre Seigneur…

Oui, cette année, particulièrement avec Caladia nous nous sommes vues être cette petite fleur. Nous avons vécu et ressenti cette petitesse qui sans Lui n’est sans éclat et sans parfum. Nous l’avons vécu également dans les difficultés que nous avons rencontrées. Mais en les vivant avec Lui et pour lui, nous en avons vu le fruit.

       Amen !

   » Ma Grâce te suffit car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse « 


Merci à Alix et Geneviève d’avoir répondu à nos questions et de nous avoir fait découvrir leur boutique chrétienne !

Retrouvez leurs différents liens :

Site internet de leur boutique chrétienne : https://caladia-collections.fr/
Facebook : https://www.facebook.com/Caladiacollections
Instagram : https://www.instagram.com/caladia_collections

Aider Lecatho en faisant un don

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire