in , , , , ,

Des archéologues découvrent à Jéricho une église paléochrétienne

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Une équipe d’archéologues israéliens a découvert une église byzantine du sixième siècle avec des sols en mosaïque très décorés.

L’unité d’archéologie de l’administration civile, qui supervise les sites historiques en Judée et Samarie, a annoncé mercredi que l’église a été trouvée à Jéricho, une ville palestinienne située en Cisjordanie, selon le Times of Israel.

L’agence fait partie de la Coordination des activités gouvernementales dans les territoires du gouvernement d’Israël, qui dépend du ministère de la Défense.

Le média rapporte que l’église fait 250 mètres carrés, ce qui en aurait fait une église relativement grande pour son époque. L’administration civile a déclaré que l’église était encore utilisée pendant la première période musulmane, selon le média.

L’islam est arrivé dans la région au début du septième siècle, lorsque l’armée musulmane a vaincu Jérusalem en 636. Selon le média, les sols en mosaïque de l’église n’ont pas été endommagés par l’iconoclasme – la destruction d’images religieuses – même si l’islam interdit d’exposer des icônes et des images en public.

Selon le Times, la nef de l’église est presque entièrement préservée. La nef est la partie centrale de l’église où les laïcs prient, s’agenouillent et louent pendant la liturgie. Une mosaïque élaborée de tresses de vigne et de représentations d’animaux recouvre la nef, selon le Times.

L’administration civile a déclaré que l’église avait été construite avec des matériaux qui ne provenaient pas de la région, notamment du marbre et de la pierre noire bitumée, rapporte le quotidien.

L’administration civile a déclaré qu’il aurait été difficile de transporter ces matériaux dans la région, ce qui indique que les bâtisseurs de l’église étaient riches, selon le média.

Une inscription grecque de trois mètres de long commémorant deux personnalités publiques qui ont contribué à la construction de l’église, Georgios et Nonus, a également été trouvée dans l’église, selon le Times.

Selon le journal, la zone où se trouvait l’église a subi un important tremblement de terre en l’an 749 qui a détruit des églises dans toute la région. L’église, cependant, était abandonnée avant le tremblement de terre, selon le média.

L’administration civile a déclaré qu’elle « accorde une grande importance à la découverte d’antiquités » et poursuivra ses travaux archéologiques « pour continuer à découvrir le passé glorieux de la région« , selon le Times.

Les ruines de l’église seront exposées au musée du Bon Samaritain, ainsi que les mosaïques, selon le journal. Le musée est situé près de Ma’ale Adumim, en Cisjordanie.

À lire aussi | Michela : Le diable m’a possédée après des séances de spiritisme

Le musée est dédié au partage des preuves historiques des religions juive, chrétienne et samaritaine, selon le site Web.

Au début ou au milieu du sixième siècle, la région où l’église a été trouvée aurait été sous la gouvernance de l’empereur catholique Justinien de l’Empire byzantin.

Cet article a été publié originellement et en anglais par le Catholic World Report (Lien de l’article). Il est republié et traduit avec la permission de l’auteur.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire