in , ,

Joe Biden le « catho » défend Roe et s’engage à protéger l’avortement

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
Joe Biden le "catho" défend Roe et s'engage à protéger l'avortement

Joe Biden le fameux catholique, a publié une déclaration le 3 mai disant : « Je crois que le droit d’une femme de choisir est fondamental.« 

L’hérétique a poursuivi en disant que « l’équité fondamentale et la stabilité de notre droit exigent que [Roe] ne soit pas annulé« . Si la Cour suprême annule la décision Roe , a-t-il poursuivi, « il incombera aux élus de notre pays à tous les niveaux de gouvernement de protéger le droit des femmes de choisir« .

En 1982, Biden, alors sénateur du Delaware, a voté en faveur d’un projet d’amendement constitutionnel qui aurait renversé le Roedécision et renvoyé la question de l’avortement aux États individuels : essentiellement l’effet du projet de décision qui a été divulgué par la Cour suprême le 2 mai.

À lire aussi | L’évêque de Bolzano-Brixen : “N’ayons pas honte de notre foi”

Déclaration de Joe Biden :

Nous ne savons pas si ce projet est authentique, ou s’il reflète la décision finale de la Cour.

Avec cette mise en garde critique, je veux être clair sur trois points concernant les affaires devant la Cour suprême.

Premièrement, mon administration a plaidé avec force devant la Cour pour défendre Roe v. Wade. Nous avons dit que Roe est basé sur « une longue série de précédents reconnaissant le concept de liberté personnelle du quatorzième amendement… contre l’interférence du gouvernement dans des décisions intensément personnelles« . Je crois que le droit d’une femme de choisir est fondamental, que Roe est la loi du pays depuis presque cinquante ans, et que l’équité de base et la stabilité de notre droit exigent qu’il ne soit pas renversé.

Deuxièmement, peu de temps après la promulgation de la loi texane SB 8 et d’autres lois restreignant les droits reproductifs des femmes, j’ai demandé à mon Conseil de politique de genre et au Bureau du conseiller de la Maison Blanche de préparer des options pour une réponse de l’administration à l’attaque continue contre l’avortement et les droits reproductifs, dans le cadre d’une variété de résultats possibles dans les affaires en cours devant la Cour suprême. Nous serons prêts lorsqu’une décision sera rendue.

Troisièmement, si la Cour annule l’arrêt Roe, il incombera aux élus de notre pays, à tous les niveaux de gouvernement, de protéger le droit des femmes à choisir. Et il incombera aux électeurs d’élire des représentants pro-choix en novembre prochain. Au niveau fédéral, nous aurons besoin d’un plus grand nombre de sénateurs pro-choix et d’une majorité pro-choix à la Chambre pour adopter une législation qui codifie Roe, que je m’efforcerai de faire adopter et signer comme loi.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

L'évêque de Bolzano-Brixen : "N'ayons pas honte de notre foi"

L’évêque de Bolzano-Brixen : « N’ayons pas honte de notre foi »

Le pape François veut rencontrer Poutine à Moscou

Le pape François veut rencontrer Poutine à Moscou