95 Vue(s)


La souffrance ressentie des bébés à naître


Dans un article publié dans National Review, Maureen Condic, professeur de neurobiologie de l’Université de l’Utah, révèle que les scientifiques en savent beaucoup plus sur le développement et la souffrance ressentie des bébés à naître qu’en 1973, lorsque la Cour suprême des États-Unis a statué sur l’arrêt Roe vs Wade.

Il y a eu d’importants progrès technologiques et médicaux en embryologie humaine. En particulier, des enquêtes rigoureuses sur le comportement fœtal qui ne sont devenues technologiquement possibles qu’à la fin du 20e siècle ont créé un nouvel outil sans précédent pour étudier le comportement fœtal. 

Et en observant directement le comportement fœtal, ces outils nous ont donné une bien meilleure compréhension de la conscience et de la douleur fœtales que ce qui était disponible à l’époque de Roe ou Casey. Il existe maintenant des preuves solides que les fœtus dès douze semaines présentent un comportement conscient et intentionnel et qu’ils font activement la distinction entre des expériences sensorielles similaires.

Par exemple, dès 14 semaines, les fœtus font la distinction entre la musique et le simple bruit vibratoire qui stimule les mêmes voies auditives. À 23 semaines de vie, les fœtus distinguent les comptines avec la syllabe « la » des rimes avec la syllabe « lu ». 

Et les fœtus de 19 à 23 semaines répondent de manière sélective et distinguent différents types de stimulation externe, affichant des mouvements plus intentionnels et peut-être communicatifs en réaction au toucher abdominal maternel qu’à la parole maternelle.

À lire aussi | La chute de Lucifer du Royaume de Dieu

Les mouvements des mains et des bras témoignent également d’une planification consciente et active par le fœtus. Dès 20 semaines, les mouvements des mains du fœtus vers la bouche et les yeux sont plus droits et moins saccadés, révélant un niveau étonnamment avancé de planification motrice. 

Des preuves similaires provenant d’études sur des jumeaux de douze semaines démontrent des mouvements «sociaux» intentionnels. Ces études indiquent que le comportement fœtal précoce n’est ni accidentel ni simplement réflexif, mais démontre une conscience consciente de l’environnement, une discrimination active entre des expériences sensorielles similaires et une planification intentionnelle, voire sociale, d’actions physiques.

Les fœtus accouchés prématurément (dès 21 semaines) présentent des comportements clairement liés à la douleur, les nourrissons plus jeunes présentant la réponse la plus forte. Cette observation suggère que les circuits corticaux qui se développent plus tard, plutôt que de permettre la perception de la douleur, modèrent voire inhibent la souffrance consciente. 

Conformément à ces observations, un examen récent des preuves, a conclu qu’à partir de 13 semaines, “le fœtus est extrêmement sensible aux stimuli douloureux“, ce qui rend “nécessaire l’application d’une analgésie adéquate pour prévenir la souffrance [fœtale]”.

Alors que certains ont déjà soutenu que le fœtus est maintenu dans un état de sommeil constant in utero, des revues récentes de la littérature indiquent que les facteurs utérins n’ont aucun effet anesthésique et que, par conséquent, comme dans le cas d’un nourrisson prématuré, un fœtus peut être réveillé par des stimuli douloureux.

Enfin et surtout, les observations échographiques 4-D de pointe confirment que le fœtus réagit consciemment aux stimuli douloureux. Une étude bien contrôlée publiée en janvier 2021 démontre que les fœtus à 29 semaines qui subissent une injection d’anesthésique avant une intervention chirurgicale font des gestes faciaux (grimaces, etc.) qui sont spécifiquement associés à une expérience consciente de la douleur, et que de telles les gestes ne se produisent ni lorsque le fœtus est au repos ni après un stimulus « surprenant ». 

Une étude de cas de juin 2021 a reproduit cette découverte chez un fœtus encore plus jeune, 21 semaines après la fécondation.

Source : NationalReview

Chiné sur LeSalonBeige

Laisser un commentaire

Merci de respecter les lois Républicaines en vigueur.


VOUS DEVEZ ÊTRE CONNECTÉ POUR COMMENTER. INSCRIVEZ-VOUS