in , , , ,

L’Archevêché de Paris examine les projets d’artistes pour Notre-Dame

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

L’Archevêché de Paris va examiner dans quelques jours les propositions d’artistes pour le réaménagement liturgique de la cathédrale Notre-Dame.

Ces projets doivent permettre de concilier l’espace gothique de l’église avec la compréhension liturgique du Concile Vatican II (1962-1965) et le prêtre avec ses compagnons de célébration. Le lieu de culte mondialement connu avait été en grande partie détruit par un grand incendie en avril 2019.

Le nouvel Archevêque de Paris, Mgr Laurent Ulrich, avait réuni en octobre un comité d’experts en art et en liturgie pour évaluer les projets. La première décision à prendre sera de lancer un appel d’offres pour l’autel, le pupitre de lecture (ambon), le siège de l’Évêque (cathèdre), le tabernacle et les fonts baptismaux, avait-on appris.

« Nous avons ici l’occasion de nous ouvrir au meilleur de l’art« , a déclaré Gilles Drouin, expert en liturgie de l’Institut catholique de Paris.

« La messe n’est pas une représentation théâtrale« 

Parmi les candidatures reçues, le recteur de Notre-Dame et Vicaire Épiscopal Olivier Ribadeau-Dumas ainsi que l’Archevêque Ulrich pourraient retenir cinq à sept candidats dans la sélection finale. Ceux-ci devraient ensuite poursuivre l’élaboration de leurs projets et les présenter d’ici le mois de mai.

Le vainqueur devrait être annoncé dans le courant de l’été, précise-t-on. Il resterait ainsi un peu plus d’un an pour la réalisation. Le spécialiste de la liturgie Drouin insiste sur la nécessité d’associer plus étroitement les fidèles à la célébration liturgique :

« La messe n’est pas une représentation théâtrale, avec le Prêtre sur une scène et des spectateurs étrangers à l’eucharistie« .

À lire aussi | Saint Jean : « Celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu ».

Le journal rapporte également que l’on a d’abord discuté intensivement de bancs avec un système d’éclairage, mais que l’idée a finalement été abandonnée. Il est désormais prévu d’installer 1.500 chaises, dont le design sera également conçu par des artistes.

Notre-Dame doit aussi être un lieu de prière individuelle, souligne Drouin. Par l’architecture et l’aménagement, on veut aussi inviter les non-croyants à visiter l’église et à comprendre et connaître ainsi son but intérieur. Le concept doit encore être « affiné« .

Cet article a été publié originellement et en allemand par Katholisch (Lien de l’article).

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Un commentaire