in , , ,

Le Cardinal Jean-Pierre Ricard admet avoir abusé d’une ado

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Le Cardinal français Jean-Pierre Ricard, ancien président de la conférence des Évêques de France, a reconnu avoir abusé sexuellement d’une jeune fille de 14 ans il y a 35 ans.

La révélation a été faite dans une lettre du Cardinal Ricard lue par Mgr Eric de Moulins-Beaufort, Archevêque de Reims et Président de la Conférence des Évêques, lors d’une conférence de presse sur les abus ce 7 novembre, pendant l’assemblée générale des Évêques français.

Le Cardinal a déclaré que l’acte « répréhensible » s’est produit lorsqu’il était Prêtre, et il a précisé que son comportement « a nécessairement entraîné des conséquences graves et durables pour cette personne.« 

Il a déclaré qu’il avait demandé pardon à la femme et demandé pardon à sa famille. Il a également dit qu’il allait faire une retraite pour prier.

« C’est un processus difficile. Mais ce qui vient en premier, c’est la souffrance vécue par les victimes et la reconnaissance des actes commis« , a-t-il déclaré.

« Enfin, je demande pardon à ceux que j’ai blessés et qui vivront cette nouvelle comme une véritable épreuve« , a-t-il ajouté.

Le Cardinal n’a pas fourni de détails supplémentaires.

Il est membre du Dicastère pour la Doctrine de la Foi, le bureau du Vatican chargé d’enquêter sur les clercs accusés d’abus.

Mgr Moulins-Beaufort a déclaré que le Cardinal faisait partie des 11 Évêques ou anciens Évêques qui font ou ont fait l’objet d’une enquête par les autorités ecclésiastiques ou judiciaires pour abus.

Quatre jours plus tôt, l’Archevêque avait réorganisé le calendrier épiscopal pour traiter des abus et avait exhorté ses confrères à avoir pour première préoccupation « les victimes, celles qui ont parlé il y a deux ans et plus récemment, et celles, peut-être, qui ne se sont pas encore manifestées« .

L’Archevêque faisait référence au cas de l’Évêque retraité de Créteil, Michel Santier. Lorsque le Vatican a annoncé en 2021 que l’Évêque prenait sa retraite, celui-ci avait déclaré que c’était pour des raisons de santé. Personne ne l’a contredit publiquement jusqu’à la mi-octobre, lorsque le diocèse de Créteil a confirmé qu’il avait été accusé de manière crédible d’inconduite sexuelle et sanctionné par le Vatican.

Les Évêques, qui étaient réunis à Lourdes, ont reconnu le sentiment de trahison ressenti par les habitants du diocèse de Créteil, a déclaré l’Archevêque, ainsi que « la colère, la honte, le découragement et la lassitude des fidèles les plus engagés, diacres, prêtres, séminaristes« . Ces sentiments, a-t-il ajouté, « atteignent un niveau inédit, sans doute insupportable pour certains.« 

« Nous sommes tous ébranlés, personnellement et dans notre autorité apostolique au service du Seigneur Jésus et du peuple de Dieu, en subissant une critique collective pour une affaire dans laquelle la plupart d’entre nous n’ont rien à voir« , a-t-il ajouté.

Le Vatican n’a pas immédiatement dit quelles mesures disciplinaires seraient prises, le cas échéant, contre le Cardinal Ricard, âgé de 78 ans, qui a pris sa retraite en 2019 en tant qu’Archevêque de Bordeaux. Les possibilités vont de l’ordre de mener une vie de prière et de pénitence hors de la vue du public à la radiation du Collège des Cardinaux ou même de la Prêtrise, bien que ce soit généralement une punition réservée aux abuseurs en série.

Dans les années 1990, le Cardinal autrichien Hans Hermann Groër a été contraint de démissionner de son poste d’Archevêque de Vienne et de renoncer à tout ministère public à la suite d’allégations d’abus sexuels et de harcèlement de séminaristes et de Prêtres ; il est mort en 2003 sans avoir subi de procès canonique.

Le pape Benoît XVI a forcé le Cardinal écossais Keith O’Brien à quitter son poste d’Archevêque de Saint Andrews et d’Édimbourg au début de 2013 ; après une enquête, le Pape François lui a retiré ses « droits et devoirs » de Cardinal, bien qu’il ait conservé le titre jusqu’à sa mort en mars 2018.

Et, dans le cas de Theodore E. McCarrick, l’ancien Cardinal et Archevêque de Washington, le Pape François l’a d’abord suspendu de son ministère et l’a retiré du Collège des Cardinaux en 2018 après qu’une enquête ait révélé des allégations « crédibles et fondées » d’abus.

À lire aussi | Un prêtre de la FSSPX a abusé sexuellement d’une jeune fille

Le Pape l’a retiré de la prêtrise en 2019 après qu’un procès au Vatican l’ait déclaré coupable de « sollicitation dans le sacrement de la confession et de péchés contre le sixième commandement avec des mineurs et avec des adultes, avec la circonstance aggravante de l’abus de pouvoir.« 

Cet article a été publié originellement et en anglais par le Uca News (Lien de l’article).

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Un commentaire