in ,

Le gouvernement Biden verse 180k $ par an pour promouvoir les trans

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Une militante LGBT nommée par l’administration Biden pour servir d’envoyée spéciale des États-Unis pour faire progresser les « droits » des personnes LGBTQI+ aurait gagné un salaire à six chiffres tout en travaillant dans le poste qui existait auparavant sous l’administration Obama, mais qui a été laissé vacant par le président Donald Trump.

Le président Joe Biden a nommé Jessica Stern à ce poste en septembre 2021, un rôle précédemment occupé par Randy Berry depuis sa création en 2015 jusqu’en 2017. Jessica Stern n’est que la deuxième personne à occuper ce poste. L’avocate a dirigé le groupe de défense des LGBT Outright International avant que M. Biden ne la nomme envoyée spéciale.

Jessica Stern
ENVOYÉ SPÉCIAL DES ÉTATS-UNIS POUR PROMOUVOIR LES DROITS HUMAINS DES PERSONNES LESBIENNES, GAYS, BISEXUELLES, TRANSGENRES, QUEER ET INTERSEXUÉES (LGBTQI+)

Selon les registres publics cités par Open Payrolls, Mme Stern a perçu un salaire de 183 100 dollars en 2022. Le rapport note que ce salaire est supérieur de 152,6 % au salaire moyen des employés des agences fédérales et de 164,0 % à la moyenne nationale des employés du gouvernement.

Dans une déclaration faite à CNN en 2021, la Maison Blanche a indiqué que l’envoyé spécial contribuerait à la mise en œuvre du « Mémorandum présidentiel sur l’avancement des droits de l’homme des personnes LGBTQI+ dans le monde« .

« À une époque où les droits humains des personnes LGBTQI+ sont de plus en plus menacés dans toutes les régions du monde, l’envoyé spécial réunira des gouvernements, des organisations de la société civile, des entreprises et des organisations internationales partageant les mêmes idées afin de défendre la dignité et l’égalité pour tous« , a poursuivi la Maison-Blanche.

Au moment de sa nomination, de nombreux États cherchaient à adopter ou avaient déjà adopté des lois obligeant les individus à faire partie d’une équipe sportive correspondant à leur sexe biologique. À l’époque, l’Arkansas avait également approuvé une loi interdisant les bloqueurs de puberté et les chirurgies transgenres pour les mineurs.

Lors d’une séance d’information spéciale tenue en avril 2022, Stern a déclaré que le mémorandum présidentiel signé par M. Biden au début de son mandat « indique clairement que la promotion et la protection des droits humains des personnes LGBTQI+ est une priorité de la politique étrangère des États-Unis« .

La personne nommée par M. Biden a souligné les conclusions du premier rapport interinstitutionnel publié en 2022, qui décrit « la manière dont les agences du gouvernement américain engagées à l’étranger s’efforcent de devenir plus inclusives à l’égard des personnes LGBTQI+« .

« Grâce à une diplomatie déterminée et à une assistance étrangère ciblée, les États-Unis luttent contre la criminalisation du statut ou du comportement des personnes LGBTQI+, encouragent la protection des réfugiés et des demandeurs d’asile LGBTQI+ vulnérables, répondent aux violations des droits de l’homme commises à l’encontre des personnes LGBTQI+, renforcent les relations avec les gouvernements partageant les mêmes idées, engagent les organisations internationales sur les droits de l’homme des personnes LGBTQI+ et s’efforcent d’abroger les politiques incompatibles avec les valeurs de notre nation« , a déclaré M. Stern.

L’envoyée spéciale a félicité le département d’État pour avoir créé un « précédent historique » en devenant la première agence gouvernementale à proposer une option « X » sur les documents d’identité tels que les passeports pour les personnes qui ne s’identifient ni comme homme ni comme femme.

En juillet 2023, Mme Stern s’est exprimée lors de l’ouverture de la conférence des dirigeants politiques LGBTI des Amériques et des Caraïbes à Mexico. Dans son discours, l’envoyée spéciale a mis l’accent sur la loi anti-homosexualité de l’Ouganda, signée par le président Yoweri Museveni en 2023.

Mme Stern a comparé cette loi aux projets de loi américains qui interdisent les procédures de modification corporelle pour les enfants souffrant de dysphorie de genre ou qui excluent les discussions sur le thème de l’identité de genre des plans de cours destinés à certains niveaux scolaires.

« L’objectif est de détourner l’attention de problèmes plus graves, tels que la corruption, la pauvreté et le changement climatique, qui n’ont pas de solutions faciles« , a-t-elle déclaré. « Faire des personnes LGBTQI+ des boucs émissaires a des conséquences réelles. Faire d’un groupe entier de personnes une menace pour votre société n’est pas seulement un moyen utile de manipuler une population nationale. Dans un monde connecté par les médias sociaux, les menaces se propagent à l’échelle régionale et mondiale.« 

À lire aussi | Le Vatican assure qu’il ne peut y avoir de droit à tuer

Des défenseurs tels que Chloe Cole, qui a effectué une transition alors qu’elle était mineure mais qui regrette aujourd’hui sa décision, ont parlé publiquement des dommages que la modification de leur corps pour s’identifier au sexe opposé leur a causés émotionnellement et physiquement.

« J’ai contacté l’équipe de professionnels de la santé qui m’a aidée à effectuer ma transition et je n’ai reçu aucune aide pour ma détransition. J’ai même essayé de comprendre comment faire toute seule« , a déclaré M. Cole lors de la 2023 Conservative Political Action Conference.

« J’ai beaucoup de complications à cause des bloqueurs, des hormones transsexuelles et de la chirurgie, et je n’ai reçu aucune aide pour tout cela« , a-t-elle déclaré. « Il n’y a pas de normes de soins pour les personnes comme moi.« 

La détransitionniste a ajouté que son objectif était de « mettre un terme à la transition des enfants et d’améliorer les normes de soins pour les patients dysphoriques de tous âges« .

« Il y a très peu de preuves qui suggèrent que les transitions de genre sont réellement réussies. Et la norme pour une transition réussie est ‘bien, le patient ne s’est pas suicidé’, ce qui est une norme de soins très faible« , a déclaré Mme Cole.

Cet article a été initialement publié par Christian Post puis traduit par LeCatho | Lien original

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire