in , , , ,

Le Vatican publiera les homélies « privées » du feu Pape Benoît XVI

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

La maison d’édition du Vatican a annoncé la publication d’un livre regroupant environ 130 homélies données par feu le Pape Benoît XVI lors de messes dominicales privées, dont 30 données pendant son pontificat et plus de 100 données à des membres de son entourage une fois qu’il s’est retiré.

Les homélies ont été enregistrées et transcrites par les femmes consacrées, membres de Memores Domini, qui vivaient avec lui et s’occupaient de son foyer, a déclaré le père jésuite Federico Lombardi, président du conseil d’administration de la Fondation Vatican Joseph Ratzinger-Benoît XVI.

Annonçant la publication le 23 décembre, la fondation et la maison d’édition du Vatican n’ont pas donné de date de sortie, mais elles ont publié une homélie que Benoît avait donnée le 22 décembre 2013, le quatrième dimanche de l’Avent de sa première année de retraite.

L’homélie portait sur saint Joseph et la description biblique de lui comme un « homme juste« , ce qui, avant la naissance de Jésus, aurait signifié qu’il suivait la Torah, la loi donnée au peuple d’Israël.

« Le danger est que si la parole de Dieu est essentiellement loi, elle peut être considérée comme une somme de prescriptions et d’interdictions, un ensemble de normes, et l’attitude serait donc d’observer les normes et ainsi d’être correct« , avait déclaré Benoît dans l’homélie.

« Mais si la religion est ainsi, si c’est tout ce qu’elle est, il n’y a pas de relation personnelle avec Dieu, et l’homme reste en lui-même, cherche à se perfectionner, à être parfait« , avait-il dit, et il est difficile d’aimer un Dieu « qui se présente seulement avec des règles et parfois même des menaces« .

Mais avec l’avènement de Jésus, avait déclaré le feu pape, la loi n’est pas un ensemble de règles à observer, mais elle est « une expression de la volonté de Dieu« , et en essayant de comprendre et de suivre la volonté de Dieu, on entre en relation avec lui.

« Une personne vraiment juste comme saint Joseph est ainsi : pour lui, la loi n’est pas simplement l’observation de règles, mais se présente comme une parole d’amour, une invitation au dialogue« , continue l’homélie. Le dialogue conduit à découvrir « que toutes ces normes ne s’appliquent pas pour elles-mêmes, mais sont des règles d’amour, elles servent pour que l’amour grandisse en moi« .

À lire aussi | Jubilé pour le 350e anniversaire des apparitions du Sacré-Cœur

Quand on comprend que « toute la loi n’est que l’amour de Dieu et du prochain« , on commence à voir le visage de Dieu et on est conduit vers le Christ, avait-il dit.

Benoît avait déclaré que les chrétiens font « la même tentation, le même danger qui existait dans l’Ancien Testament : même un chrétien peut arriver à une attitude où la religion chrétienne est considérée comme un ensemble de règles, d’interdictions et de normes positives« , et ils peuvent croire que s’ils essaient assez fort, ils peuvent atteindre la perfection.

La foi, cependant, a-t-il dit, consiste à trouver Jésus, « le chemin de la vie et la joie de la foi« .

Cet article a été initialement publié par NCR Online puis traduit par LeCatho | Lien original.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire